Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 123
Invisible : 0
Total : 123
13167 membres inscrits

Montréal: 31 mai 05:27:23
Paris: 31 mai 11:27:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Aboutissement Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 9 mars 2006 à 06:02 Citer     Aller en bas de page


Vingt ans de mariage et tout le quotidien
Vingt ans de compromission et puis les enfants
Tous les jours la même chose, tous les matins
Les mêmes gestes à la même heure, tout le temps

Puis le travail que l’on a pas toujours choisi
Et le travail que l’on fait juste pour bouffer
Le trajet, encombrements, tous les jours aussi
Train, bus, pendant des heures, matin et soir, serrés

Et puis le soir, retour au foyer, fatigué
Supermarché, les courses, pousser le chariot
Moment de répit à table, enfants couchés
Jouissance finale, canapé, quelques mots

Le lit, pas trop tard car il faut se lever tôt
L’Amour, pas souvent, fatigués, plus très envie
Mal à s’endormir, pensées, et enfin dodo
Six heures, le réveil chante, c’est reparti

Alors, ça fait plus de vingt ans, on en a marre
On se pose des questions, qu’est ce qui s’est passé ?
C’est ça la vie ? On se regarde dans le miroir
On laisse tout, on s’en va sans se retourner.



Gérard Bollon


  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 9 mars 2006 à 06:41 Citer     Aller en bas de page

La vie est ce que nous en faisons.. La vie à deux se réinvente chaque jour !

Il est tristounet ton constat Gérard..

J'aime bien ce ton fataliste mais ce n'est pas toujours ainsi, oh que non, il ne faut pas croire ça....




  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 9 mars 2006 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ptitebulle,


Oui heureusement, c'est un cas parmi tant d'autres, il y en a de très heureux et je m'en réjouis, mais ce n'est pas la majorité.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 10 mars 2006 à 05:19 Citer     Aller en bas de page

La vie nous impose beaucoup de contraintes auxquelles il est difficile d'échapper, c'est vrai, mais elle peut être aussi très belle, à condition de savoir dépasser le morne quotidien.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
KutyStephie


L'amour nait d'un regard suivi d'un baiser et se termine par des larmes.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
45 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
23 janvier 2008
  Publié: 10 mars 2006 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Je suis pas trop d'accord avec ton poème car c'est nous qui forme notre vie et ceux qui la veut monotone le font ainsi et les autres le font autrement.L'homme est maître de son destin.Mais ton poème est très beau.

Stephie

  Vive l'amour et non la guerre!
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 11 mars 2006 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pénélope, Maryjo, Patrick,

Merci pour votre passage toujours bienvenu, c'est une vie triste qui malheureusement existe.

Merci pour votre appréciation.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 11 mars 2006 à 04:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pénélope, Maryjo, Patrick,

Merci pour votre passage toujours bienvenu, c'est une vie triste qui malheureusement existe.

Merci pour votre appréciation.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 11 mars 2006 à 04:58 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Pénélope, Maryjo, Patrick,


Merci pour votre passage toujours bienvenu et votre commentaire vec lequel je suis en accord.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
GENTIPOETE
Impossible d'afficher l'image
Le plus beau vêtement pour une femmes, sont les bras de l'homme qu'elle aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
325 poèmes Liste
1324 commentaires
Membre depuis
29 janvier 2005
Dernière connexion
31 juillet 2012
  Publié: 11 mars 2006 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Stephie,

Tout d'abord, bienvenue sur ce site et merci de venir me lire lors de tes premiers contacts.

En ce concerne ton commentaire, il n' y a pas à être d'accord ou pas d'accord avec ce texte qui représente un simple chemin de vie tel qu'il en existe malheureusement et bien sûr il en existe d'autres, plus heureux que j'aurais pu décrire également.

Si ça t'intéresse, j'en ai écrit de plus drôles dans la section loufoque.

Amitiés Gérard

  Dieu a donné la parole à l'homme pour travestir sa pensée.
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 14 mars 2006 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Tristesse d’un vague à l’âme
Que je comprends très bien.
J’ai parfois ce regard,
Mais la nature adouci cette angoisse…
C’est sur, à Paris s’est pas trop évident.
Amitiés,
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
235 poèmes Liste
4210 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
28 mai
  Publié: 14 mars 2006 à 14:22 Citer     Aller en bas de page

Ces moments charnières, 40 ou 50 ans.... ces moments des grandes questions... "et si c'était mieux ailleurs."...

Certains renoncent, d'autres se laissent porter par la vie, d'autres encore réagissent, soufflent sur le petit tas de braises, ouvrent le dialogue, se remettent en question vis à vis de leur choix, de leur investissement au sein du couple... de la place de l'essentiel.....

Certains franchissent la colline... et la vallée est soudain plus verte.

On ne m'a pas permis de franchir la mienne... j'en ai fait le tour.... pour un autre chemin.

Un regard juste sur une réalité si fréquente... ( mais ne décourageons pas la jeunesse )

Amitié
Myo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1031
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2694] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.