Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 607
Invisible : 0
Total : 608
· Joker
13163 membres inscrits

Montréal: 29 mai 02:27:06
Paris: 29 mai 08:27:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Les Éphémères (janvier 2013) : "Mes Mains" :: Tu m'a tendu la main Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 9 jan 2013 à 12:15
Modifié:  9 jan 2013 à 16:09 par FeudB
Citer     Aller en bas de page

Tu m'as tendu ta main
Tu as saisi la mienne
Si tu savais à quel point ça m’a fait du bien
Que tu la prennes dans la tienne
Puis ce fut le déluge de souvenirs
Ils commencèrent à tous revenir

Autre lieu, autre moment, même histoire
Deux mains gantées de sang
Dans une nuit noire
Deux personnes, deux cœurs, un battement
Dans le silence du soir

Autre endroit, autre jour, même réalité
Deux mains qui tremblent
Devant un regard à jamais figé
Deux bras, deux jambes, aucun ensemble
Debout sur la route une jeune fille horrifiée

Autre zone, autre instant, même délit
Deux mains qui tuent
Dans un conte de fée
Deux mains, deux meurtres, innombrables larmes
Dehors une pluie rouge tombe

Même lieu, même moment, autre histoire
Deux mains qui l’espèrent
Désir d’y croire
Deux mains, deux personnes, un corps
Démoniaque tentation

Tu m’as tendu ton autre main
Je l’ai saisie pleine d’espoir
Mais ça a toujours été le même refrain
Je t’ai envoyé à l’abattoir

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 12 jan 2013 à 11:55
Modifié:  12 jan 2013 à 12:02 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page

Car l'homme dont je parle m'as fait le haïr pour être sur que je ne l'oublie pas avant de me faire rendre compte que je l'aimais puis de m'ignorer complètement, car je n'avais pas été capable de m'en rendre compte. ça peut paraître cruel de me faire du mal alors qu'il m'aimait seulement à l'époque j'étais trop aveugle pour voir qu'il le faisait pour me rendre plus forte lorsqu'il ne serait plus là.
Si un jour il tombe sur un de mes poèmes pas hasard, j’aimerais lui dire :
"Tu as bien réussi ton coup, je te hais autant que je t'aime, à jamais dans ma tête et dans mon coeur selon ta phrase favorite : que tu m'aime ou que tu me haïsse, les deux sont à mon avantage, si tu m'aime je serais toujours dans ton coeur, si tu me haïs je serais à jamais dans ta tête. "
Il me manque

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 12 jan 2013 à 12:32
Modifié:  12 jan 2013 à 12:32 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page

Citation de sweetmare
la haine tue toujours mai l'amour ne meurt jamais


J'espère que tu as raison et qu'il le comprendra aussi
merci bcp sweetmare

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
3967 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 jan 2013 à 03:35 Citer     Aller en bas de page



Voilà deux mains qui ont imprégné et sont imprégnées d'un temps fort passé à s'aimer et à se désaisir.....!


Le refrain comme une obsession délivre un attachement fort à l'amour sincère malgrès les naufrages qui le prennent.....

C'est une lecture qui coule en l'esprit, forte et martelée...

Frisson et tourbillon d'aimer....

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 13 jan 2013 à 04:01 Citer     Aller en bas de page

merci à toi, ballandine, je suis heureuse que tu est prix le temps de lire mon poème et encore plus qu'il t'es plus. De mon côté, j'aurais toujours le temps pour te lire.

Amicalement, Black

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
"Le Grand Satan"


Né dans l'obscurité, le soleil n'est que le feu qui éclaire mes pensées.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
20 commentaires
Membre depuis
10 décembre 2012
Dernière connexion
22 janvier 2013
  Publié: 14 jan 2013 à 15:12
Modifié:  14 jan 2013 à 15:52 par "Le Grand Satan"
Citer     Aller en bas de page

ça me rappelle un jeux vidéo, où l'on nous envoie à l'abattoir chez le boucher hurlant "Frêche meat" , au final, on s'en sort vivant, de nouveau, prêt à combattre lors de nouvelles quêtes.

Ah, cette satané tentation, la seule façon d'aider, c'est de tendre la main à l'être tant espéré, depuis tant d'années.

  En écrivant vos lois religieuses, vous avez oublié le pouvoir des philosophes.
Marie&co


Rien ne fait mieux écrire que d'écrire sur ce qu'on aime
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
57 poèmes Liste
201 commentaires
Membre depuis
13 décembre 2012
Dernière connexion
21 février 2017
  Publié: 14 jan 2013 à 16:36
Modifié:  14 jan 2013 à 16:37 par Marie&co
Citer     Aller en bas de page

Encore un magnifique poème
(Désolé de ne pas avoir les mots aussi encourageant que ceux que tu utilises pour commenter mes écrits ^^')

Gros bisous

Marie&co

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 14 jan 2013 à 23:11
Modifié:  14 jan 2013 à 23:17 par Black Daemon
Citer     Aller en bas de page

Citation de ]Liberté[
Ah, cette satané tentation, la seule façon d'aider, c'est de tendre la main à l'être tant espéré, depuis tant d'années.



je suis bien trop d'accord , merci pour ton passage.

Quand à toi ,Marie&co, qu'importe les mots, ton soutient me suffit largement , et puis je trouve le réconfort dans pas mal de tes poèmes

Continuez d'écrire et je continuerai toujours de vous lire.

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 17 jan 2013 à 00:54 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup de ton agréable commentaire Ruo Lu

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1024 poèmes Liste
16534 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
27 mai
  Publié: 21 jan 2013 à 04:34
Modifié:  21 jan 2013 à 04:35 par pyc
Citer     Aller en bas de page

oui, c'est un ensemble avec des images fortes, qui nous interpellent énormément...mais tu évoques dans tes commentaires l'amour et la haine, or ces deux ressentis frappent quand ils apparaissent dans différents textes.
Au final, je trouve le tout plus sombre que clair, ce qui se voit dans ta conclusion entre autres.
amitiés très chaleureuses.
pyc.

 
Black Daemon


Le seul vrai Mal est de connaître le Bien et de l'ignorer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
642 commentaires
Membre depuis
7 janvier 2013
Dernière connexion
23 janvier 2014
  Publié: 21 jan 2013 à 11:05 Citer     Aller en bas de page

"Plus sombre que clair", c'est sans doute le cas, mais après la nuit vient le jour

merci de tes nombreux commentaire pyc

  Prends une feuille de papier, froisses-la, défroisses-la et essayes de l’aplanir. Y arrives-tu? A méditer.
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1124
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0696] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.