Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 92
Invisible : 0
Total : 93
Équipe de gestion
· Maschoune
13108 membres inscrits

Montréal: 14 nov 00:03:00
Paris: 14 nov 06:03:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Gethsémani Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 23 jan 2005 à 18:26 Citer     Aller en bas de page



Gethsémani






Je te hais en paroles et je t’aime en silences ;
Ton amour est ténèbres, il éclaire mes nuits ;
Tu n’es plus que douleur qui dévore ma vie,
Mais qu’un jour ell’ s’éteigne et je mourrai aussi.

Tes mots sont fines lames qui découpent mon cœur
En fines tranches d’âme qu’on jettera aux chiens ;
Tais-toi, mon souvenir ! Tu trahis ma mémoire,
Tu n’es que le valet d’un amour sans espoir.

Ton image abhorrée est sortie du miroir,
Tes maudits mots d’amour, je veux les oublier ;
Sitôt dit, sitôt fait, ils me viennent aux lèvres,
Des serpents qui se tordent, convulsés de ma fièvre.

Cauchemar adoré, je te rêve éveillé,
Tu es mon agonie qui me donne la vie.
Tu es l’unique fleur de mon Gethsémani.
Tu es le vent du soir qui penche les cyprès.

Tu es ma mort qui vient et son visage blême.
Je te hais ! Je te hais ! Mon Dieu, combien je t’aime !

Septembre 2004

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Faith


Never sigh for better world, it's already composed, played and told...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
206 commentaires
Membre depuis
28 février 2004
Dernière connexion
1er juillet 2007
  Publié: 23 jan 2005 à 20:58 Citer     Aller en bas de page

Je suis toute contente d'être la première à pouvoir exprimer mon opinion sur ton poème jihem....Wow! C'est superbe, j'ai été chamboulée à la fin...Tu as des mots forts, et merveilleux, félicitations!

Amitié,

Faith

  ¤Si nous pouvions vivre sans passion, sans doute serions-nous moins torturé...¤
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
218 poèmes Liste
4019 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
12 novembre
  Publié: 24 jan 2005 à 10:18 Citer     Aller en bas de page

Quelle troublante dualité des sentiments...

Un superbe écrit, vraiment, beaucoup de force dans tes mots.
Je suis ravie de te découvrir.

Bienvenu parmis nous.

Myo

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 25 jan 2005 à 15:05 Citer     Aller en bas de page

Faith, Valter, Saphariel et Myo,

Je vous adresse un "merci" colletif Je suis très touché de votre accueil; j'aurai plaisir à vous lire dans le peu de temps que je consacre au net.
Acceptez mes amitiés poétiques

Jihem

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 25 jan 2005 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Ce poème est tout simplement poignant. J'aime bien cette adoration au Dieu qui veille sur nous tous. En effet, parfois l'Homme a tendance à se rebeller, à se demander s'il nous a abandonné mais comme Job, il faut garder espoir!

J'ai aimé ce poème

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
IciOuLa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
96 poèmes Liste
1466 commentaires
Membre depuis
21 octobre 2004
Dernière connexion
17 octobre
  Publié: 25 jan 2005 à 16:23 Citer     Aller en bas de page

Un combat intérieur que l'on vit : bravo !

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 25 jan 2005 à 18:02 Citer     Aller en bas de page

Yvano, IciouLa,

Merci à vous ...
C'est à la fois un poème d'amour classique -après tout, quand on aime, l'autre n'est-il pas une sorte de Dieu ? et un texte d'interrogation et de révolte, comme la révolte de Jésus en ce jardin de Gethsémani ...

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1318
Réponses: 6
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2294] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.