Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 327
Invisible : 0
Total : 331
· Dyonisos · De Margotin · doux18 · samamuse
13085 membres inscrits

Montréal: 21 juil 11:21:00
Paris: 21 juil 17:21:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Una lacrima sul cuore... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 9 août 2006 à 06:41
Modifié:  22 août 2009 à 18:14 par (...)
Citer     Aller en bas de page


Tu manques à mon temps, tu manques dans mes heures
A qui donc en vouloir sinon même à la vie ?
Contre qui diriger ma douteuse rancœur ?
Contre personne hélas ! Nulle haine ou envie !

Oh j’aurais tant aimé que tu vois nos enfants
Grandir jour après jour, auprès de ta tendresse
Tu leur aurais appris ce que ma maladresse
Ou mon étourderie ignorait des instants

Parfois je t’imagine entrer dans la maison
T’attabler avec nous, raconter des bêtises
Nous n’aurions jamais vu défiler les saisons
Mais depuis ton départ la douleur les attise

Oui j’aurais tant aimé voir tes cheveux blanchir
T’entendre nous parler de ta folle jeunesse
De ta voix familière à son timbre en finesse
Celle qui m’exaltait de pouvoir tout franchir !

Je ne sais plus chanter aussi bien qu’autrefois
Mon micro s'est rangé tout au fond d’un tiroir
Mes notes ont fané même si quelquefois
Je risque un trémolo solitaire au miroir

Car je n’ai plus tes mots ni ton regard heureux
Pour me guider, là-bas, aux rivages de nacre
Où est notre idéal ? Mon encre devient âcre
Et mon plumet tordu se fait moins vigoureux

J’ai retenu de toi, de ta force de chêne
La leçon à porter comme un fier talisman
Mais moi, frêle Marquise échappée d’un roman
Je ne sais plus tourner cette page d’ébène !

Inspirer, soupirer ! Bien sûr j’ai tout compris !
Mais j’ai perdu depuis mon quota d’oxygène
Dès que tu disparus, cet air me fut repris !
Aime ! - me disais-tu - A outrance, sans gêne !

M… tu m’as tuée lorsque la mort t’a pris !


© LR


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16104 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 juin
  Publié: 9 août 2006 à 07:34 Citer     Aller en bas de page

Un texte magnifique d'émotion qui me parle tant, certainement pour avoir connu ce même déchirement dont on ne se remet jamais vraiment...

j'aurais aimé aussi voir ses cheveux blanchir et son visage rire de voir ses petits enfants...

ton texte me touche et seule la pudeur m'empêche de le nominer..............ne mélangeons pas tout....

Toute ma sympathie....

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
matin calme


« on ne voit bien qu'avec le cœur ; l'essentiel est invisible pour les yeux »
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
790 commentaires
Membre depuis
23 février 2006
Dernière connexion
4 novembre 2016
  Publié: 9 août 2006 à 08:36 Citer     Aller en bas de page

L'émotion est palpable et mon coeur se déchire...
J'aime infiniment ton poème Ambre

Sté

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 9 août 2006 à 09:40 Citer     Aller en bas de page

....Mon coeur pleure d'émotions
Devant tant de peine
Devant tant d'amour, union
De ton encre et de ton sang en tes veines

Devenues si fragiles
Depuis qu'il est parti
Vous vous aimiez, mais d'argile
A été sa vie

De là où il est, il essaye de
Te transmettre ses sentiments
Mais il n'y arrive pas, parce que
Tu souffres et tu es morte...Quand la mort l'a pris au tournant.


Oula c'est sorti tout seul excuse moi, mais ton texte m'a beaucoup touchée.
Bises à toi
Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Epsilon Cygni


Epsilon Cygni alias Sans Nom
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
417 commentaires
Membre depuis
29 juin 2006
Dernière connexion
24 septembre 2009
  Publié: 9 août 2006 à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est tout à la fois un chant mélancolique, une déclaration d'amour, et un témoignage de gratitude. Cela le rend particulièrement émouvant.

Bises.
Bertrand.

 
Ivy

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
106 commentaires
Membre depuis
12 avril 2006
Dernière connexion
8 juillet 2009
  Publié: 10 août 2006 à 07:37
Modifié:  10 août 2006 à 16:10 par Ivy
Citer     Aller en bas de page

Mamalou....

Tu sais tres bien qu il y a des textes qui touchent, poignardent l'ame.... ce texte en fait partie si j en juge cette larme qui finira sur ma main...

Tu diras ce que tu voudras, je sais que ta voix est tjs là... intacte... je t entends encore chanter petit rossignol et ton plumet garde sa vigueur.... n en doute jamais...

Il y a des êtres qui croisèrent notre route, une pensée un jour tres tard et voila qu ils reprennent vie.... éphémeres sans doute mais toujours là... en nous

Tadore

Ivy

  Quand on aime trop, on aime pas assez
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 13 août 2006 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

"M… tu m’as tuée lorsque la mort t’a pris !"

Le dernier vers a été comme un coup de massue sur la tête! Vraiment bouleversant!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 22 août 2006 à 16:16
Modifié:  18 déc 2006 à 08:05 par (...)
Citer     Aller en bas de page

Merci infiniment d'être venus vous poser sous ces mots douloureux...

Non Guido on ne se remet jamais réellement hélas
Sté, ta présence et ta sensibilité me touchent
Petit papillon tes mots sont si jolis
Enola, touchée de te voir ici
Oui B. c'est tout cela à la fois.. tu as tout compris
Ivy, il y a des moments où l'on faiblit davantage tu sais ?
MiJo, ton passage a réchauffé le mien
Yvano, c'est un coup au coeur souffreteux à présent



à toutes et tous.. merci encore...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
653 poèmes Liste
18579 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
15 juillet
  Publié: 26 déc 2006 à 06:38 Citer     Aller en bas de page

Touché tout simplement par ces mots lancés au vent comme ça.

Vers qui retourner ce reproche d'avoir laissé des regrets devant sa porte lors l'on n'aurait voulu au pire que des remords ? C'est une question qui revient de temps en temps, souvent, qui obsède...

Je nomine.

Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 5 jan 2007 à 18:09 Citer     Aller en bas de page

Lacrima, il ne s'agit pas de ma maman, mais le vide est là... et l'absent vit toujours oui, en moi...
Merci de t'être posée ici..

Merci également à toi Tilou... Pas de remords, ni de regrets, mais un sentiment d'injustice qui surgit...


à vous deux...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 13 sept 2007 à 11:26 Citer     Aller en bas de page

C'est rare que je lis des poèmes tristes ces temps-ci mais je n'ai aucun regret, tes sentiments m'ont émues aux trippes.Bravo pour ce partage de tes émotions pures.Amitié.Nicole. Coup de coeur.

  Nicole chaput. *Okana *...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 28 sept 2007 à 04:29 Citer     Aller en bas de page

Il y a des textes que j'ai du mal à voir ressurgir.. j'en avais bloqué certains, on m'en a fait le reproche.. donc par respect, j'ai cessé de le faire...

C'est moi qui te remercie Nicole... touchée à mon tour de te voir ici..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2430
Réponses: 11
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0421] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.