Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 707
Invisible : 0
Total : 710
· Lachésis (Moirae) · Argynne Aphrodite · Rose-Amélie
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 18:16:43
Paris: 28 févr 00:16:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: Le mystérieux voleur à talons hauts Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] :: Répondre
Jum
Impossible d'afficher l'image
Il n'y a pas de personnes plus vides que celles qui sont pleines d'elles-mêmes
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
73 poèmes Liste
120 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2002
Dernière connexion
29 avril 2016
  Publié: 22 déc 2002 à 07:47
Modifié:  13 mai 2009 à 13:49 par weendy95
Citer     Aller en bas de page

Un soir, lors d'une fête en l'honneur des funérailles du speedo, le somptueux collier médiéval de Yami fut volé. Tout ce que l'on savait du voleur c'est qu'il portait des talons hauts. On demanda à Jum de mener une enquête là-dessus avec l'aide de son assistante Jedye. On reconstitua le soir du crime, voici comment ça s'est passé. Après avoir enterré le speedo, tout le monde qui faisait partie de son 'hate-club' était dans la salle de réception divisée en 4 parties: une où il y a le banquet et la table, une autre pour faire des raves, une autre pour jouer à la pétanke full contact et une dernière pour jouer aux cartes. Tout le monde passa à table. Au bout de la table se trouvait Jeny et à l'autre bout il y avait Gilbert. Les autres personnes présentes sont Jum, Cantaloupe, Yami, Lily, Jedye, Morgan,, Andariel, Chica, Élite, Robi, Marcotti, Rey, Pegas, Loki, Chico, Tree, Gui, Sne, Semaj, Mad, Sac Jaune, Hery, La Boulanger -2654321 et Chacha. Tous parlaient et même s'insultaient parfois mais Jenox les rappela à l'ordre. Un des serveurs, Titi, était bien triste de la mort de son professeur favori alors Chica se retrouva avec un pepsi qui goûtait l'eau.

-Ouache! Kessé ça?!, se plaint-il.

-Ah..euh..désolé!, dit Titi.

-Tu pleures dans mon pepsi! C'est un scandale! Pourquoi tu penses que t'es payé?

-Oui, je sais, ça ne se reproduira plus..

-C'est mieux parce que sinon m'a te faire dévorer par des tigres kakis.

-Aye ça va faire vous 2, dit Jenox en les mettant contre le mur.

-Oh, pardon, on ne recommencera plus, eih Titi?

-Non, non, tout est correct!

-Bien, dit Jenox en ricanant avec Jum. Lacombe retourna dans les cuisines.

-Ce maudit Chica va m'le payer!

-Quoi il a fait, demanda Lost un autre serveur.

-Il a chialé parce que j'ai pleuré dans son pepsi!

-Et pourquoi tu pleurais?

-Ah...euh..ben..

-Ah non! Pas à cause que...

-Ben.., commença Titi.

Avant qu'il ne termine sa phrase, Lost éclata de rire.

-Hey tout le monde! Titi aime le speedo!

-Hey! C'est pas vrai!

-On sait tous que tu l'aimes, pas besoin de le cacher, dit Amo, un autre serveur.

-Tayeule!

-Aye, Titi, va servir des crevettes farcies à la dinde, ordonna Chouvert, le chef.

-Bon, d'accord...

Pendant ce temps, ChaCha s'amusait à fesser avec ses baguettes de drum sur tout ce qui se trouvait autour. Il finit par casser un verre.

-Ah, mon choupinet, est-ce que ça va?, demanda La Boulanger.

-Ah, je vais bien, dit ChaCha.

-Chut, je parlais au verre!

ChaCha grogna puis se tourna vers Gilbert. Rey ne resta même pas à sa place 2 secondes, il se dirigea instantanément vers la salle des raves.

-Yé dont ben accro, commenta Chico.

-Plus qu'à l'extasy, dit Lily en lui donnant son plus beau sourire.

Soudain, il y eut un silence et évidemment Jum partit à rire comme une folle. Tout le monde la regardait bizarrement et elle expliqua qu'elle avait imaginé Dea en jupe de cuir rose nanane avec une camisole des télétubbies et des talons hauts roses. Tout le monde partit à rire. Titi aussi et il renversa du jus de pomme sur la blouse blanche préférée de Yami.

-Cette blouse m'a coûté très cher, tu vas m'le payer, dit-elle.

-Donne-moi une chance, c'est ma 1re journée, dit Titi.

-Cette excuse est pas mal démodée, tu penses pas?, dit Frank.

Titi ne répondit pas et retourna à la cuisine. Plus tard, ils se dirigèrent vers la salle pour jouer aux cartes sauf Rey qui était toujours dans son rave continu. Quelques uns jouaient à la 'vitesse' alors que d'autres à 10822342 ramasse, qui était l'idée de Semaj.

-Euh, qui qui ramasse?, demanda Semaj.

-Je vais t'aider mon choupinet, dit La Boulanger. Pendant ce temps, Hery lisait un livre de maths de niveau collégial.

-C'est quoi ton but, demanda Jedye.

-Apprendre la richesse de ce monde!

-C'est comme pas le temps, tu sais pas t'amuser maudit cave!, dit Yami.

-Tayeule, dit Hery en la fessant ek son livre.

-Ayoye, ça fait ben + mal que le cahier jaune ça!

-Voulez-vous un peu de téquila, demanda une voix féminine derrière eux.

-Moi je veux bien, dit Jedye qui éclata de rire en voyant Meu car elle pensait que c'était une fille.

-Quoi? C'est mes cheveux?? Ah! Je savais que ma permanente était ratée!

Les autres se mirent à rire aussi sauf Hery qui méditait. Il pensait à son cher speedo qu'il adorait.

-Essayons de contacter le speedo avec la planche ouija, déclara-t-il.

-Pourquoi faire, dit semaj.

-Lui demander notre futur, épais, dit ChaCha

-Ah oui, je veux savoir si je vais me marier avec mon chéri, dit La Boulanger -15432859.

-Oui, je le veux, dit Semaj en sautillant.

La Boulanger les regarda et lui sourit. Yami et ses ami(e)s jouaient à 99. Le temps passa, puis Yami constata qu'elle avait égaré son fameux collier médiéval. On retourna à la cuisine, mais il n'y était pas. Tout le monde était suspect, même les serveurs! Les nazs s'étaient mis dans un coin et allumèrent des chandelles après avoir mit le feu 3 fois.

-La prochaine fois, vous me demandez de les allumer avant que tout ne brûle, dit Jenox.

Ils ricanèrent tous comme des hyènes puis commencèrent leur 'séquence'. Après quelques minutes, l'oracle commença à bouger.

-Ah! Ça bouge tout seul!!, dit Semaj qui sautillait toujours.

-Mais non, épais, c'est juste Sne qui c'est endormit, dit Marcotti.

-Zut, on est mieux del pitcher sur le lit, dit ChaCha

-Ouais, sinon on ne réussira pas à contacter mon chéri..euhhh.. prof préféré, dit Hery nerveusement.

Puis, ils abandonnèrent l'idée de jouer à ouija, leur quotient intellectuel peu élevé ne leur permettait pas. Cantaloupe, Jum et Jenox surprirent Stef en train de regarder Mad Celui-ci discutait avec Sac Jaune qui remarqua rapidement la présence de Stef et des autres, il se mit alors a rire.

-Qu'est ce qu'y a de drôle, demanda Mad

-Derrière toi, réussit à dire Sac Jaune entre deux rires.

Il se retourna puis vit stef qui devint rouge tomate. M-A sourit puis s'approcha d'elle. "Oh mon Dieu!!! Oh mon Dieu!!! M-A s'en vient me parler!!" pensa-t-elle.

-J'ai remarqué que tu me fixais depuis un boute, commença M-A.

-Euh...oui! T'as de beaux...belles joues!, coupa Stef.

Les autres se mirent à rire mais M-A garda son sérieux.

-Tu veux aller danser avec moi dans la salle de raves?

-Oui!! Oui!!

Ils allèrent rejoindre Rey qui dansait là depuis 2 heures déjà.

-T'es pas fatigué, demanda M-A.

-Non, jfais juste m'échauffer, dit Rey en commençant à danser à l'égyptienne.

M-A et Stef restèrent de l'autre bord de la salle, loin de Rey. Pendant ce temps, Titi errait dans les cuisines à la recherche de bonne nourriture. Le reste de l'histoire ne m'a pas vraiment éclaircie sur ce crime car je n'étais pas pratiquement pas là. J'ai donc interrogé plusieurs 'témoins' que j'ai sélectionné au préalable. Le 1er était Titi e serveur gaffeux. Il entra dans la salle. Il avait un regard haut et regardait partout autour de lui, scrutant le moindre petit détail.

-Vous chaussez du 8, n'est-ce pas?, dit-il.

-Euh...oui!, dit Jum mais changeons pas de sujet veux tu!

-Bien, commence, dit Titi.

-Où étais-tu à 10h45 du soir, lors du vol?

-J'étais dans la cuisine, j'attendais que chouvert m'amène les derniers plats à servir car Rey venait d'avoir faim, il avait tellement dansé dans son rave!

-Bien, et chouvert a-t-il servi tous les plats?

-Oui, enfin, Rey les a tous engloutis et réclamait le double, je crois que vous imaginez la réaction de Chouvert...

-Oui, en effet, continue.

-Après m'avoir fait cassé les oreilles par le chef, je décidai d'écouter un peu de Beethoven pour détendre l'atmosphère.

-Qu'ont dit les autres dans la cuisine?

-Ah, il y avait juste moi..pis Chouvert mais il n'y prenait pas attention.

-Qui étaient les autres qui y étaient ce soir là?

-Lost, Amo et bien sûr Chouvert, le chef, qui est toujours là!

-D'accord, et tu sais où étaient Lost et amo pendant ce temps?

-Lost est rentré chez lui, je l'ai vu partir et amo..allé rejoindre ChaCha sûrement..

-Tu ne sais rien d'autre à propos de ce vol?

-J'y viens! Chouvert hurlait encore plus car il détestait ma merveilleuse musique! Il a d'ailleurs commencé à pitcher des casseroles sur moi! Puis, en sortant de la cuisine pour m'éloigner de ce fou furieux, j'entendis Yami hurler "Quelqu'un m'a volé mon collier médiéval!".

-C'est tout?

-Oui

-Tu peux partir, au revoir.

Mon 2e témoin ne fut pas plus valide mais c'était mieux que rien. C'était Rey. Il fit des tonnes d'acrobaties dans la pièce pis finit par s'installer.

-Salut, peux-tu me dire où tu étais le soir du vol à 10h45 pm?

-Quel soir? Quel vol?

-Le vol du collier de...

-Ah oui! Je m'en souviens!

-Y'était temps! Aie c'est quoi ça??

-C'est mon cobra apprivoisé, i s'appelle zizi raté.

-Pourquoi raté?

-Check, yé toute croche!!

Jum soupira puis répéta lentement sa question. Il répondit alors:

-J'avais faim à cause de mon ventre qui rugissait et qui me criait "Je veux manger" sans cesse.

-Hum, d'accord continue.

-Titi arriva avec des plats et ça n'était pas assez pour moi alors..

-Bon ça je sais mais ensuite ??

-Ben j'avais pu faim pis c'est ça.

-C'est tout ?!

-Ben j'ai entendu des pas quand je me suis levé pour retourner à la fête..

-Et tu n'as pas vu c'était qui?

-Non, mais ça sentait bon!

-Tu sais où la personne se dirigeait?

-Hum, je dirais vers la salle des raves!

-D'accord, merci, au revoir.

Mon 3e témoin me fut très utile. C'était Lost. Il me dit qu'en sortant de la salle pour se rendre chez lui, il vit une ombre entrer par la porte de derrière. Tout ce qu'il pu distinguer d'elle c'est qu'elle portait des talons hauts. Il trouvait ça bizarre, alors il la suivit à l'intérieur. Le suspect était vêtu de noir et impossible à reconnaitre. Tout ce qu'il a vu c'est qu'il était plus petit que lui (ce qui n'était pas trop difficile!). Il traversa le couloir de la salle à manger où se situait Rey et se dirigea vers la salle de raves. Mais avant que Lost n'ait pu voir où il allait, un surveillant lui conseilla de sacrer son camp s'il tenait à sa job. Il décida donc de s'en aller.

Mon 4e témoin était Mad. Je n'ai pas pu prendre Stef car elle n'était pas en mesure de me parler d'autre chose que Mad. Il affirma avoir vu une ombre se déplaçant dans la salle de raves mais il croyait que c'était son imagination alors il l'ignora.

Mon 5e témoin était Chica, quelqu'un pris au hasard parmi les personnes qui jouait aux cartes. Il n'avait pas vu de personne habillée suffisamment pour ne pas la reconnaitre. Le suspect a donc du se changer durant la traversée de la salle de raves. J'ai interrogé d'autres personnes et elles m'ont affirmé la même chose. Je pris donc en considération cet élément.

Au début, j'accusai amo car il était un des seuls à pouvoir entrer par la porte de derrière. Pour lui, c'était un jeu d'enfant de passer incognito jusqu'à la salle de raves et ensuite à la salle pour jouer aux cartes car il savait que le gardien prenait sa pause beigne à 10h40 pm précises chaque soir sans exception. Ensuite, il volerait le collier laissé sur la table de jeu par Yami en prenant l'excuse d'amener un plat à quelqu'un. Je croyais avoir trouvé la solution mais ce n'était pas le cas, loin de là. J'accusai ensuite Hery mais ça ne se pouvait pas car il était en train de se faire massacrer par le club des L. Mais qui était-ce ? Finalement, on m'apprit une histoire de cette vieille auberge et salle de récréation. On dit qu'un jeune homme du nom de Tristan y vivait et qui avait un penchant pour les trucs de filles. Tous ses amis riaient de lui à l'école et le traitaient de gay, ce n'est pas vraiment des amis en fait. On raconte qu'il devint fou tellement qu'un jour, il est venu habillé à l'école en fille. Tout le monde rit de lui. Il a tellement souffert qu'il s'est enlevé la vie devant eux en s'arrachant les veines, une par une. Les autres élèves et professeurs furent horrifiés par ce spectacle désobligeant. Les parents du garçon devinrent fous eux aussi et s'enlevèrent la vie le soir même. On n'en entendit plus parler ..jusqu'à 20 ans plus tard lorsqu'une famille 'courageuse' osa intégrer la maison. Des tonnes de choses bizarres se produisirent. Par exemple, un matin, le jeune garçon de la famille se réveilla vêtu comme une fille. Un autre événement c'était quand on retrouva une inscription sur le miroir des parents:"Je ne suis pas gay!". C'était écrit avec du sang humain. Il retrouvèrent alors leur fille en train de saigner. Ils l'amenèrent vite à l'hôpital et rendus auprès du docteur, elle n'avait plus rien. Aussitôt de retour à la maison, elle recommençait à saigner. Cette famille déménagea le jour même. Plus personne n'y emménagea jusqu'au jour où un entrepreneur sceptique du nom de Chouvert décida d'y construire une salle de réception. Lorsque Chouvert appris que le vol a été commis, il commençait à avoir peur. Quelques jours suivants mon interrogatoire, Chouvert découvrit le collier en question sur la table de la salle à manger et à côté il y avait une inscription qui disait "Être sceptique ne fait qu'accroître ma puissance." inscrit avec du sang humain.

  Le feu qui semble éteint souvent dort sous la cendre. -Pierre CORNEILLE
Magik_Rune


Il est toujours possible d'espérer, et c'est justement cela qui est désespérant.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 octobre 2002
Dernière connexion
11 avril 2013
  Publié: 23 déc 2002 à 05:05 Citer     Aller en bas de page

Ouah... C'est spécial, c'est le moins qu'on puisse dire...

C'est assez pété mettons...

"Pétanque full contact" LOL

Guillaume

  À force de brûler de désir, l'être se carbonise, et les cendres viennent assécher les larmes...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2714
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0346] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.