Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 179
Invisible : 0
Total : 180
· joycebardawil
13090 membres inscrits

Montréal: 22 juil 23:05:15
Paris: 23 juil 05:05:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: L'oiseau Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 9 mars 2005 à 11:59
Modifié:  24 juin 2006 à 08:19 par jihem
Citer     Aller en bas de page







L’OISEAU



Un soir, je marchais, rêvant que je marchais.
Ou l’inverse, peut-être …
Je demandais au vent de m’ouvrir sa fenêtre,
Par où je m’envolai.

La nature exhalait sa plainte de couleurs
Que le soleil voleur
Bientôt emporterait dans les bras de la nuit,
Où tous les yeux sont gris.

Comme sont gris les cœurs en frontière de vie,
Quand est morte l’envie,
Que le désir n’est plus qu’un mot dans la mémoire,
La lie dans le ciboire.

Donc, je marchais couché, appuyé sur le vent,
Et le temps me faisait un étrange cortège,
Jusqu’au bord d’un étang,
Dans d’éternelles neiges.

Un oiseau s’approcha et me fit un coucou.
Je lui fis un haiku.
Il me fit un bisou.
Je le pris dans mes mains, à genoux.

Il me dit sa légende et la terre exilée,
Sa couvée de printemps,
Sa compagne envolée,
Il me dit bec à bec ses espoirs et secrets.

Je le retins sur moi jusqu’au petit matin,
Petit corps duveté,
Proche fragilité qui battait dans ma main,
Bonheur de fin d’été.

Je le retins longtemps, si longtemps que j’ai cru
Qu’il ne partirait plus ;
Mais au premier rayon caressant les futaies,
Soudain, il m'a quitté.

Resté seul dans mon âge,
Pleurant, je l’appelais.
Seul un cruel écho me renvoyait mes mots :
« Amour ! », criait l’écho.


***

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Kri

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
2779 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
16 novembre 2015
  Publié: 9 mars 2005 à 12:08 Citer     Aller en bas de page

Waow

Superbe !!

j en suis retourné

je suis impressioné

merci pour nous faire partager ce chef doeuvre

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 9 mars 2005 à 12:14
Modifié:  9 mars 2005 à 12:15 par jihem
Citer     Aller en bas de page

Chère Mésange-Nadine, je crois ,

en effet, il s'agit de "Fleurs et oiseau" de Marc Chagall

Amitiés, à bientôt

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 9 mars 2005 à 12:17
Modifié:  9 mars 2005 à 12:18 par jihem
Citer     Aller en bas de page

Merci Krishna, même si le mot est un peu fort, sauf pour l'oeuvre de Chagall qui le mérite amplement

Par ailleurs, mes sympathies vont au PPAPQ

Amitiés de France au Quebec !

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 12 mars 2005 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Merci p'tit oiseau
Becs

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 12 mars 2005 à 13:29 Citer     Aller en bas de page

J'ai apprécié cette marche. C'est très douc.. et tout ce que l'image suggère! C'est doux, doux, doux!

Bravo !

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 12 mars 2005 à 13:34 Citer     Aller en bas de page

... Comme un duvet d'oiseau

Merci cher Yvano et merci pour le beau chapeau

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17668 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
13 juillet
  Publié: 23 juin 2006 à 18:53 Citer     Aller en bas de page

plus que de la douceur, une force intérieure suggérée, puissante ....
encore une fois tes mots me comblent ...

Bises
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 23 juin 2006 à 19:41 Citer     Aller en bas de page

Merci Vinie de l'avoir remonté.. Ca me permet de le relire et de l'apprécier à nouveau.. dans toute sa splendeur..

Dis, quand reviendras-tu ?




(may day may day... allez mon grand, on t'attend ici)...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 24 juin 2006 à 08:15 Citer     Aller en bas de page

Oh, merci vous deux ...

Vinie, c'est gentil d'avoir réchauffé l'oisillon

Ambre bulle, je vais essayer de venir de temps à autre, promis ...

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 24 juin 2006 à 08:21 Citer     Aller en bas de page

J'en ai profité pour remettre une image

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2025
Réponses: 10
Réponses uniques: 5
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0385] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.