Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 31
· QUOIQOUIJE · djimmy971 · ori
13256 membres inscrits

Montréal: 15 oct 05:39:54
Paris: 15 oct 11:39:54
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Nocturnes/demain Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 16 mars 2005 à 17:24
Modifié:  16 mars 2005 à 17:29 par jihem
Citer     Aller en bas de page

Du vieux ... deux de mes premiers.
Elle était grande,brune, jouait du piano, et adorait Chopin. Ma femme.






Nocturnes



Ecoute les Nocturnes égrenées par la Lune
Dont les éclats seconds sur les touches allument
Des reflets épuisés quand des spectres de brume
S'appliquent à jouer des notes de crépuscule
Qui érodent la lumière dans laquelle se bousculent
Les ombres qui se pressent aux portes de l'infortune,
Dont une que je connais, ombre de femme brune,
Dans une robe longue de velours noctambule,
Qui sort la nuit tombée pour jouer sous la Lune.




29 juillet 1998


***



Demain


Demain, si tu voudras,
Te cueillerai des fleurs
Pour t'en faire une robe
Pour t'emmener danser.

Il faudra que j'apprenne à danser avec toi.

Demain, quand tu mourras,
Te jetterai des fleurs
Pour t'en faire une robe
Et m'enfuirai pleurer.

Il faudra que j'apprenne à vivre sans toi.



9 juillet 1998


***

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
miss_MOI


la memoire est la source de la libération ,l'oublie est la racine de l'exil...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
3 poèmes Liste
7 commentaires
Membre depuis
13 mars 2005
Dernière connexion
24 mars 2005
  Publié: 16 mars 2005 à 18:44 Citer     Aller en bas de page

enormement triste.... ...........perdre l'etre le plus cher a nos yeux.. a notre coeur... je comprend tres bien... tiens bon..... ton poeme est magnifique..

  il n'est pas rare que lorque l'ont na tout perdu on finissent par se perdre soit meme...(primo levi)
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 16 mars 2005 à 19:40
Modifié:  16 mars 2005 à 19:43 par atouthasard
Citer     Aller en bas de page

Nocturnes de chopin superbe, la Polonaise j'adore es-ce qu'elle l'a jouait

Un bel hommage tu lui rends

Amitiés Réal

 
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 16 mars 2005 à 20:06 Citer     Aller en bas de page

Un bel hommage que j'ai eu plaisir à lire!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
patrick dabard
Impossible d'afficher l'image
Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
6515 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
6 novembre 2016
  Publié: 17 mars 2005 à 04:39 Citer     Aller en bas de page

C'est très beau!
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
217 poèmes Liste
4016 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 17 mars 2005 à 05:10 Citer     Aller en bas de page

Quand les arts se rencontrent pour le plus beau des duos....rien ne peut détruire ce qui en né.


Myo

 
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 17 mars 2005 à 06:38 Citer     Aller en bas de page

Jihem,
Une lecture qui va chercher l’intérieur et que j’ai faite avec beaucoup de respect.
Merci de nous avoir livré ces mots pour toi si précieux.
Ils sont beaux et ils m’ont touché.

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 17 mars 2005 à 08:50 Citer     Aller en bas de page

Je n'entrerai pas dans ton intimité, si je suis là, tu dois savoir pourquoi maintenant je suppose, j'en finirai par une pirouette quand on essaie de "trop m'émouvoir", j'ai le même buste de Chopin sur mon piano et 2 Chopin c'est bcp de souvenirs, j'ai vécu 7ans en Pologne, j'ai l'âme slave à fleur de peau!
amitiés
jc

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 17 mars 2005 à 13:09 Citer     Aller en bas de page

Merci Miss Toi C'était il ya des années ... J'ai tenu bon, mais pas oublié ... Heureux de ton passage et j'espère te lire bientôt

Amitiés

Cher Réal,

Oui, elle la jouait Le piano est toujours là et mon fils en joue lors de ses rares passages

Cher Yvano,

Merci d'être venu écouter

Amitiés tous

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 17 mars 2005 à 13:12
Modifié:  17 mars 2005 à 13:31 par jihem
Citer     Aller en bas de page

Cher Ombrage, cher Patrick,

C'était hier et maintenant en effet, ce sera demain Car la vie continue.

Merci à vous deux, amitiés

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 17 mars 2005 à 13:18 Citer     Aller en bas de page

Chère Myo,

Mon rêve : devenir musicien et mettre en musique mes poèmes ... Les dessins, je sais faire, mais pas la musique ... Elle aurait pu le faire
Merci chère amie

Cher Jocsim,

C'était des écrits pour survivre (à l'époque), exutoires ...
Merci de l'avoir compris

Cher Rimarien,

T'en fais pas, je commence à te connaître Et tu es là
La Pologne ? Et le Japon aussi, sauf erreur ? Bourlingueur ... et poète !

Amitiés et merci à tous

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 17 mars 2005 à 15:10 Citer     Aller en bas de page

Chère Mésange,

Mon fils l'a réalisé pour moi - mais j'ai bien l'intention de m'y mettre dès que possible

Merci à toi

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1196
Réponses: 11
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0309] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.