Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 44
Invisible : 0
Total : 49
· Chlamys · walikan · doux18 · Soliste · Cioran
13159 membres inscrits

Montréal: 18 août 09:26:32
Paris: 18 août 15:26:32
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Le mendiant Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 27 sept 2006 à 12:00
Modifié:  13 oct 2008 à 15:48 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

Le mendiant

Celui qui dort sur ses rêves, oubliant
sa bouteille à la main, il se croit cohérent
Le visage reflétant la vieillesse, la détresse
Mais où sont passées tes prouesses ?

Les regards rivés sur ton costume
Ton visage étroit et tes cheveux gris
Tes déboires qui te consument
ta déception de cette vie.

Ton froid de malaise, ta dominance
Qui te laisse souffrir d'indifférence
Portant au coup, qu'une unique croix
qui n'a plus aucune valeur de foi.

Ton passage qui sera vite oublié
Ton trottoir qui laissera la place aux mal-aimés
Ta présence ne sera plus que colombe,
qu'écrirons-nous sur ta tombe ?

BlackLunatic
27 Septembre 2006

 
Eregraf
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
17 mai 2002
Dernière connexion
4 octobre 2018
  Publié: 21 oct 2006 à 16:45 Citer     Aller en bas de page

C'est vraiment un très joli poème, plein de mélancolie, comme je les aime. Continue d'écrire pour le plaisir de tous

Théo

  Eregraf
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 22 oct 2006 à 19:02 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Théo,
En effet je continuerai d'écrire pour vous tous.



Amicalement,
BlackLunatic

 
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 1er nov 2006 à 19:22
Modifié:  1er nov 2006 à 19:24 par D a r l i n'
Citer     Aller en bas de page

En effet.
Merci d'avoir pris le temps de laisser un commentaire.

Tendrement,
BlackLunatic

 
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 4 nov 2006 à 08:35 Citer     Aller en bas de page

Suite a ton message
Merci beaucoup, j'étais loin de m'imaginer qu'on allait nominer se poème. Alors je suis heureuse qu'il t'es plu.



Amicalement
Black Lunatic

 
valog


la beauter dune personne nest pas dans ses vetments,dans sa facon d'arranger ses cheveux mais bien d
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
36 commentaires
Membre depuis
8 octobre 2006
Dernière connexion
6 février 2007
  Publié: 4 nov 2006 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

très beaux !!! je suis fan de toi et tes poèmes !!!





amicalement...
val

  valérie !!!
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 4 nov 2006 à 14:42 Citer     Aller en bas de page

Et bien je suis contente que tu aime a se point mes écrits :



Amicalement,
Black Lunatic

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
10 février
  Publié: 13 nov 2006 à 20:31 Citer     Aller en bas de page


Un sujet qui ne devrait plus exister , hélas le chômage, les crédits, les divorces, et tous ces trous sur le chemin qui un matin l'on fait tomber et l'on rebaptisé...Le mendiant.
Toujours autant de tristesse quand je vois l'hiver arrivé

Nuages

  N
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 13 nov 2006 à 20:43 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi j'éprouve de la tristesse lorsque l'hiver arrive. Mais il en a pour d'autre que ces un choix. L'effet de ne pas avoir un toit autre que du carton me rend désappointé. Merci énormément d'avoir laisser ton commentaires.

Amicalement,
Black Lunatic

 
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 16 nov 2006 à 19:54 Citer     Aller en bas de page

Chaque personnes a sont vécu et certains on plus de misère que d'autres à passé au travers.

Par contre, je te remercie énormément d'être revenue me lire, et savoir que aime mes écrits me rend un petit sourire derrière mon écran. Je t'en remercie.


Amicalement,
Black Lunatic

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1360
Réponses: 9
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0330] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.