Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 24
13206 membres inscrits

Montréal: 20 sept 10:43:50
Paris: 20 sept 16:43:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Etre Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 28 juil 2005 à 12:24 Citer     Aller en bas de page




Etre


Etre Rimbaud, attaché au poteau du rêve,
Descendre les fleuves sur le dos d’un radeau
Jusqu’à la chute sombre, inévitable et brève,
De l’horizon dans l’eau.

Etre un sale gosse, marcher dans la gadoue
Boire le calice de sang jusqu’à la lie,
Attendre l’hallali dans l’île de Padoue,
Parque, filer la vie.

Etre ce clavier où se posent les doigts
De la tendresse folle et du divin’ amour,
Pleurer la gamme de mes envies de toi,
Diapason de toujours.

Etre cet homme nu, locataire du Monde,
Qui paye son terme en colliers de larmes,
Qui se noie dans l’amer où regorge l’immonde,
Mais qu’un baiser désarme.

Etre seul et mourir, être deux et pleurer,
Etre en foule et courir devant pauvre Panurge,
S’abandonner aux flots pour un dernier refuge,
Et puis, avoir aimé.



***

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Julie


Rien n'est plus vrai que ce que je ne dis pas...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
748 commentaires
Membre depuis
19 juin 2005
Dernière connexion
15 mars 2013
  Publié: 28 juil 2005 à 12:32 Citer     Aller en bas de page

Tout simplement magnifique... J'aime beaucoup...

"Être seul et mourir, être deux et pleurer"

Pas facile comme choix...


J'aime particulièrement le mot de la fin "Et puis, avoir aimé". C'est touchant... Ça frappe en plein coeur.

Amicalement,
Julie.

  Savoir qu'on n'a plus rien à espérer n'empêche pas de continuer à attendre.
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 28 juil 2005 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

Disons que nous avons des sensibilités proches ...

Merci Julie, amitiés

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
10 février
  Publié: 28 juil 2005 à 13:01 Citer     Aller en bas de page

Quel plaisir de te lire.
C'est un superbe texte.

Nuages

  N
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 28 juil 2005 à 14:21 Citer     Aller en bas de page

Chère Nuages,

Il y a des soirs où l'on est Rimbaud Plaisir aussi de te retrouver

Chère Tiffanie,

Merci de ton passage et au plaisir de te lire bien vite

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 28 juil 2005 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

Je le relis ici avec le même bonheur !
Et j'y vois toujours une frêle silhouette
en filigrane..
Et je lis surtout la poésie que j'aime !!
Merci mon grand !

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 28 juil 2005 à 15:28 Citer     Aller en bas de page

Rimbaud était frèle, mais moi je grossis, horreur

Merci, tite bulle pétillante

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 28 juil 2005 à 15:34 Citer     Aller en bas de page

Euh.. t'as de la marge vu ta hauteur
T'as qu'à te laisser pousser les cheveux tu ressembleras à un vieux rocker.. vala.. (dit-elle d'une voix douce et maternelle comme d'hab)...

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 29 juil 2005 à 04:40
Modifié:  2 déc 2005 à 06:36 par jihem
Citer     Aller en bas de page

Un vieux rocker ?
Sale gamine, un peu de respect

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 29 juil 2005 à 04:44 Citer     Aller en bas de page

Au modérateur : il y a un problème avec la fonction "citer" car elle renvoit au texte du début ...

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 29 juil 2005 à 07:26 Citer     Aller en bas de page

Je retrouve les éléments fondamentaux de tes poèmes nostalgiques, le piano, les souvenirs omniprésents de l'être aimé.
Si au milieu du troupeau tu consens à paraître, c'est bien au fond de toi que tu es Jihem!
Tant de gens croyant être ne font que paraître!
bien à toi
jc

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 29 juil 2005 à 07:31 Citer     Aller en bas de page

Ca, Rimarien, je suis d'accord : il y a des fondamentaux qui ne changent pas Curieusement, on me les reproche parfois (ailleurs!) comme étant des subterfuges ... C'est pourquoi j'apprécie beaucoup ton commentaire

Bien amicalement

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
patrick dabard
Impossible d'afficher l'image
Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
91 poèmes Liste
6515 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
6 novembre 2016
  Publié: 29 juil 2005 à 09:23 Citer     Aller en bas de page

Un poème d'amour qui sort des sentiers battus, bravo!
J'ai beaucoup apprécié.
Amitiés.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 29 juil 2005 à 09:31 Citer     Aller en bas de page


Je sombre sous le charme...

Loup

  http://papemich.free.fr/
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 29 juil 2005 à 09:44 Citer     Aller en bas de page

Mon cher Patrick,

Tu as bien vu, c'est d'amour qu'il s'agit ... Merci de ton passage toujours apprécié

Chère Loup,

Les sales gamins comme Rimbaud ont un charme fou, c'est bien connu Merci à toi

Amitiés, vous deux

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 29 juil 2005 à 14:37 Citer     Aller en bas de page

Rimbeau serait devenu, Huckleberry Finn sur le radeau
et il me semble entendre de nocturne musique


Amitiés Réal

 
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 30 juil 2005 à 12:29
Modifié:  5 sept 2005 à 04:57 par jihem
Citer     Aller en bas de page

Cher Réal, cher Pascal,

Sautez sur le radeau et dévalez les rapides
Merci de votre passage, amitiés

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 2 déc 2005 à 06:39 Citer     Aller en bas de page

Chère Cyrael,

Aimer, je crois, est la fin, le but, de la vie ...

C'est pourquoi je conclus souvent sur une note de ce genre

Je te remercie de me lire avec tant de bienveillance, amitiés

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1553
Réponses: 17
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0448] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.