Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 166
Invisible : 0
Total : 167
Équipe de gestion
· Allantvers
13156 membres inscrits

Montréal: 24 mai 17:44:28
Paris: 24 mai 23:44:28
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Les abîmes de tes joues creuses Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
chryselephantine


"Ce sont souvent les gens qui posent le plus de questions qui possèdent le plus de réponses!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
21 août 2008
Dernière connexion
20 novembre 2010
  Publié: 14 sept 2008 à 11:50
Modifié:  16 sept 2008 à 16:32 par Bestiole
Citer     Aller en bas de page

J'aimerai me réfugier au creux de tes joues
Pour y voir combien de peines les ont rongées
Quels sont les noirs chagrins qui de ton coeur se jouent
Je souhaiterai pénétrer ces fosses, m'y plonger

Comme dans un océan nourritpar tes larmes
Cruelles qui ont dissous lentement ta chair
Et dévoré ton âme ayant jeté ses armes
Tes pleurs qui t'ont consumée, moqueuses et fières

Ces gouffres fascinants qui marquent ta peau pâle
Me rappellent en fait le néant qui vit en moi
Et me noie dans sa tristesse avec ses mains sales
Me laisse choir sans réconfort pour mon émoi

Ton mal aura incrusté sur ton beau visage
Ses plus infâmes mais si sublimes vestiges
Qui m'inspirent les vers se traçant sur cette page
Ne tenant que de ton charme et non du prodige

Alors avant de maudire devant le miroir
Ces délicats ravins qui creusent ton faciès
Souviens-toi que pour moi, ces reflets ne sont qu'art
Une touche en plus symbolisant ta détresse

Un coup de pinceau qui rehausse ta beauté
Tel un chef d'oeuvre que l'on aurait embelli
Des traits qui soudain de splendeurs se revêtaient
Les dessins de ces abîmes aux astres te lient

Le dessein de ces tombes peintes sur ta face
Ne te destinent sûrement qu'au doux repos
De cette vie sans intérêts dont tu es las
En rêvassant chaque jour à changer ta peau

Ah comme j'aimerai à jamais m'égarer
Dans ces séduisantes profondeurs abyssales
De ta figure qui m'apparaît si sacrée
Et bien plus encore; parfaite et idéale...

  Phylanthrope automate qui erre parmi les débris qu'a laissé le passé...
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 14 sept 2008 à 11:53 Citer     Aller en bas de page

C'est pour qui ?

(Mais cacahuète, je le trouve fabuleux celui-là. De loin ton meilleur, selon moi)

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23534 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
20 avril
  Publié: 14 sept 2008 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

une très belle lecture et que d'images dans ce poème !
merci pour ce très beau partage

amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
chryselephantine


"Ce sont souvent les gens qui posent le plus de questions qui possèdent le plus de réponses!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
21 août 2008
Dernière connexion
20 novembre 2010
  Publié: 14 sept 2008 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

C'est pour Damien (je ne le connais pas, juste que j'ai des connaissance qui le connaissent...fin bref...), ses joues me fascinent!!!!!

Et mirci!
Et je ne suis pas une cacahuète! Je suis ta mie!

  Phylanthrope automate qui erre parmi les débris qu'a laissé le passé...
chryselephantine


"Ce sont souvent les gens qui posent le plus de questions qui possèdent le plus de réponses!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
21 août 2008
Dernière connexion
20 novembre 2010
  Publié: 14 sept 2008 à 12:09 Citer     Aller en bas de page

Merci à James également!

  Phylanthrope automate qui erre parmi les débris qu'a laissé le passé...
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 14 sept 2008 à 12:11 Citer     Aller en bas de page

Ma mie (grand-mère !), tu sais très bien pourquoi je dis cacahuète

Bref, tu diras à ce Damien que tu ne connais pas qu'il t'a inspiré ton plus beau texte selon ta croûte.

 
chryselephantine


"Ce sont souvent les gens qui posent le plus de questions qui possèdent le plus de réponses!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
21 août 2008
Dernière connexion
20 novembre 2010
  Publié: 14 sept 2008 à 14:55 Citer     Aller en bas de page

Oui ma croûte, je lui dirai (et j'en suis capable!)
Non je ne sais pas...Pourquoi dis-tu "cacahuète"? (on reconnaît bien la fille née pour ennuyer le monde...)

  Phylanthrope automate qui erre parmi les débris qu'a laissé le passé...
Ashimati

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
329 poèmes Liste
7272 commentaires
Membre depuis
3 août 2008
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 14 sept 2008 à 15:29 Citer     Aller en bas de page

Visiblement ce Damien a quelque chose de particulier, qui inspire notre poétesse.
hé bien , vive Damien, tu nous as pondu là un petit chef d'oeuvre.
Bravo pour ces lignes
Amitiés
Thierry

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 15 sept 2008 à 07:08 Citer     Aller en bas de page

Cacahuète est mon juron remplaçant le fameux "péripatéticienne !" ou encore l'incontournable "excrément !"

 
chryselephantine


"Ce sont souvent les gens qui posent le plus de questions qui possèdent le plus de réponses!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
23 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
21 août 2008
Dernière connexion
20 novembre 2010
  Publié: 30 oct 2008 à 16:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de Ashimati
Visiblement ce Damien a quelque chose de particulier, qui inspire notre poétesse.
hé bien , vive Damien, tu nous as pondu là un petit chef d'oeuvre.
Bravo pour ces lignes
Amitiés
Thierry



Quelque chose de particulier? Peut-être suis-je amoureuse de lui qui sait? (je plaisante^^) Non c'est juste que je suis semble-t-il assez douée pour focaliser sur ce qui me plaît chez autrui. Merci à toi en tout cas pour tes critiques!

  Phylanthrope automate qui erre parmi les débris qu'a laissé le passé...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 4343
Réponses: 9
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Il n'y a que les fous, les poètes, et les amoureux. (Amour)
Auteur : Aeshne
Que ferons-nous de la Liberté (Autres)
Auteur : Rouge
Si je savais parler aux femmes (Tristes)
Auteur : Ashimati
Le sentier des oubliés (Autres)
Auteur : Rose S.
Une Histoire Simple - Chapitre 1 (Nouvelles littéraires)
Auteur : Tilou8897
Peaux de chagrin (Autres)
Auteur : Tilou8897
Éternité (Tristes)
Auteur : Anchentria
L'homme sous le pont... (Tristes)
Auteur : pyc
André-philippe (tout l'or du monde) (Amour)
Auteur : Marie-Michelle
Nuit éternelle (Autres)
Auteur : Escarbille
Les amants du canal (Autres)
Auteur : attic
La musique s'est tue. (Tristes)
Auteur : Aeshne
Le masque de givre (Autres)
Auteur : Lauriane
La fugitive amoureuse (Amour)
Auteur : Friskies
Tout doucement... (Amour)
Auteur : Aeshne

 

 
Cette page a été générée en [0,0567] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.