Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 32
Invisible : 0
Total : 33
· Andesine
13202 membres inscrits

Montréal: 16 sept 06:53:18
Paris: 16 sept 12:53:18
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Muses noires Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 26 août 2005 à 15:46 Citer     Aller en bas de page

Muses noires





Ô ! Muses de la nuit- Ah ! Muses de l’ennui,
Embusquées, mots braqués sur les cœurs solitaires,
Noires Muses du soir, vos lèvres désaltèrent
De l’ambroisie des vers, le naïf qui vous lit.

Vous ondulez du mot, vous offrez nue la rime,
Félines, caressez le ventre des poètes,
Ouvrez grand votre cœur et pleurez sur la couette
Du froid lit conjugal, sombre comme l’abîme.

Vous ne montrez de vous que le string minimum,
Ne relevez jupon que le temps d’un sonnet,
Ne donnez rendez-vous au parnassien benêt
Qu’après délicieuses pudeurs éphémères.

Et quand l’un vient se prendre à votre toile rose,
Englué dans un miel de douceur mortifère,
Vous l’embrochez vivant sur la pointe d’un vers
Si par malheur il est, si par malheur il ose

Respirer le parfum du vent libre du soir.
Ainsi, redevenez la pauvre veuve noire,
Qui attend, qui attend, dans sa toile d’espoir
Une mouche poète à noyer d’un pleur noir.


08-2005

***

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 26 août 2005 à 16:04 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir et merci, Marie Isabel Au plaisir de te lire à mon tour

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 26 août 2005 à 16:09 Citer     Aller en bas de page

L'air iodé a du très très bon !!
On respire l'air frais, très frais, et
les images sont trop savoureuses !
J'adooooore !!!

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Andjik
Impossible d'afficher l'image
Le sucre ne vaut rien lorsque c'est le sel qui vous manque.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
177 poèmes Liste
5968 commentaires
Membre depuis
21 mai 2004
Dernière connexion
19 décembre 2018
  Publié: 26 août 2005 à 16:33 Citer     Aller en bas de page

Jihem, fidèle conteur de nos errances!

Amicalement!

Yvano

  J'aurais voulu que tu voies l'homme que je suis devenu.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 26 août 2005 à 17:24 Citer     Aller en bas de page

Je reviens le relire parce que je l'aime
trop ! On devrait même le placarder
en page d'accueil non ?

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 26 août 2005 à 17:31 Citer     Aller en bas de page

Euh.. Pascal, zut, ça nous empêche pas
de fumer quand même tu sais ?
(t'as arrêté Jihem au fait ?)

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 26 août 2005 à 17:33 Citer     Aller en bas de page

Chère Tite Bulle,

C'est pourquoi mon texte ne manque pas de sel

Le placarder ? Gloups ! En place de Grève ?

Merci de tes commentaires z'éclairés

Cher Waiméa,

Hé, tu le sais comme moi mon ami ... Oui, parfois cruel Merci à toi

Cher Yvan,

Jihem Decaux raconte ? Merci à toi

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 26 août 2005 à 17:40 Citer     Aller en bas de page

Ben, non, j'ai pas vraiment arrêté ... Presque ... Un paquet de moins déjà

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 26 août 2005 à 18:05 Citer     Aller en bas de page

Certes ... Nico

Merci de ton passage

Et fais attention aux Muses d'Internet -masculines ou féminines

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
10 février
  Publié: 26 août 2005 à 19:46 Citer     Aller en bas de page


J'aime beaucoup tes insomnies, elles ont un côté libertines que j'aime beaucoup.

A bientôt

Nuages

  N
Myo


Le bonheur se trouve comme un myosotis, tout petit, tout gentil dans un coin de la vie...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
215 poèmes Liste
3991 commentaires
Membre depuis
14 juin 2004
Dernière connexion
8 septembre
  Publié: 27 août 2005 à 00:29 Citer     Aller en bas de page

Hm... un poème qui ose...
Il est magnifiquement construit mais il me laisse un petit goût amer sur ce "jeu de séduction" que le net favorise.

Mais je crois, Jihem, qu'avec un peu d'expérience, on arrive à débusquer l'hypocrisie plus facilement... et surtout à reconnaître la sincérité...( même si on n'est jamais à l'abri d'une erreur de jugement )

Un poème qui mérite nomination.

Amitié
Myo

 
Marianne


Tout est beau dans ce que l'on aime. Tout ce que l'on aime a de l'esprit.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
34 poèmes Liste
841 commentaires
Membre depuis
21 novembre 2003
Dernière connexion
23 novembre 2013
  Publié: 27 août 2005 à 00:46 Citer     Aller en bas de page

Un superbe poème mené sur le jeu de la séduction.
Une lecture qui m'enchante.

amitiés
Marianne

  La vie quotidienne est transcendée par l'amour.
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 27 août 2005 à 00:58 Citer     Aller en bas de page

tu veux dire qu'euh..................ça serait ...comme une boîte d'ennuis avec muses hic qui musent hard rock and roll in the caniveau bas!!!
alors le chien galeux que je suis prince de gale donc à ses heures, venu sans sa muselière dit woouaf wouaf
puis le galeux rentre à sa niche car les chiennes aboient la caravane passe!!!!!!!!!!!!!!!!
salut l'ami

 
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 27 août 2005 à 03:51 Citer     Aller en bas de page

j'aime beaucoup ton poeme Jihem où tu mélanges poésie et réalité avec humour ..........

Psyché

 
chimay Cet utilisateur est un membre privilège



Méfiez-vous du premier mouvement, il est toujours généreux. (Charles-Maurice de Talleyrand-Perigord)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
254 poèmes Liste
5028 commentaires
Membre depuis
12 août 2002
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 27 août 2005 à 11:25
Modifié:  27 août 2005 à 11:26 par chimay
Citer     Aller en bas de page

Jihem, toujours autant de style à ce que je vois

Mademoiselle ou Madame Nico, vous avez aussi
pas mal de style et de tempérament dirait-on, et puisque
vous parlez de poésie j'attends vos poèmes avec
impatience

  La musique danse, la poésie chante
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 27 août 2005 à 14:11 Citer     Aller en bas de page

Chers Ivory, Nuages, Myo

En effet, le texte parle du jeu de la séduction ... Mais attention : celle-ci est parfois involontaire. Le seul fait de s'adresser aux sentiments et de les offrir en partage peut émouvoir et donc séduire.

N'oublions pas, j'y reviendrai dans mes autres réponses, qu'il s'agit avant tout d'un poème, qui mélange l'expérience et l'imaginaire ...
En résumé, ce n'est pas une chronique autobiographique

J'ai été plus souvent qu'à mon tour "victime" moi-même de ce genre de texte et quand je m'en étonnais, "on" me répondait que c'était pure imagination ... Que c'était un texte général ... Hé bien, nous dirons la même chose de celui-ci

Amitiés à vous

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 27 août 2005 à 14:13 Citer     Aller en bas de page

Chère Marianne, cher JC, chère Tic Tic,

Merci à vous ... Un bon point à Psyché qui a vu que je mélangeais poésie et réalité

Amitiés à vous trois

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 27 août 2005 à 14:31
Modifié:  27 août 2005 à 14:41 par jihem
Citer     Aller en bas de page

Hé bien Nico(las), me voici.

Pour faciliter ta lecture, je reproduis ton premier message et j'intercale mes réponses, en italiques.

Je voudrais présenter mes excuses à l'auteur pour mon commentaire précédent qui, manifestement, fait rature dans ce tableau idyllique d'extase poétique.

Les excuses sont inutiles, toutes les opinions fondées sont recevables ... La seule question que je me pose à propos de la tienne, très clairement exprimée dès ton premier message, est justement son fondement ? Si nous ne nous connaissons pas, il y a là quelque chose qui ressemble à un préjugé; car après tout, mon texte pourrait-être une pure fiction poétique ... D'où ma question en privé, car pour ne rien te cacher, tes mots m'en ont rappelé d'autres ... Mais je note ton démenti : il n'y a là qu'une coincidence.

Je ne le renie pas malgré un message reçu de l'auteur se justifiant sur sa réponse (histoire de c....* avec une muse qui veut le faire passer pour un séducteur !!) Pourquoi vous êtes-vous autorisé à vous justifier si vous ne vous sentiez pas en danger ?

Je viens de te répondre : la coincidence était frappante. J'en profite pour préciser qu'il s'agissait d'une histoire de COEUR, comme tu l'as compris. Et que mon poème n'en est q'un lointain reflet, car c'est d'abord un poème, comme expliqué plus haut.

Puis deux autres messages d'hommes jeunes qui me disent avoir bien fait de ne pas mentionner mon année de naissance dans mon profil, garantie de ne pas être séduit par une femme d'un certain âge qui... pratique tout en applaudissant ce texte. Pour mon arrivée sur ce site, je dois admettre que je me suis trouvé de suite "bien" entouré !

Ce passage ne me concerne pas ... Ne juge pas trop vite

Quant au thème du poème, comme je l'ai déjà souligné, il fut traité bien souvent donc en ce sens il n'a rien d'exceptionnel ni même dans son écriture. Ce qui m'a fait réagir c'est qu'il n'en émanait aucune sincérité ; j'y ai vu plutôt un règlement de comptes et des larmes d'acier tomber qu'un conseil éclairé aux usagers du net que vous prenez vraiment pour des débiles mais aussi pour cette excuse bidon que l'on retrouve toujours "poète naïf".
Un poète est-il un homme (ou femme) ou un bébé en couches ? Lorsqu'on navigue sur le boulevard du net à la nuit tombée (pourquoi l'appelle-t-on ainsi à votre avis) ? vous ne pouvez ignorer qu'en fréquentant ce genre de bois à cette heure sans votre petite famille, à votre demande, l'offre (les offres) sera(ont) au rendez-vous.

Mon expérience du net était très limitée à l'époque ... Au risque de te surprendre, j'étais effectivement naif. Je te rassure : je ne le suis plus.
Il m'arrive de mordre, en effet, quand j'ai été mordu moi-même ... Et tu n'as pas tout à fait tort : mon poème est froid, en effet.
Et enfin, il est des sites et des forums parfaitement sains et fréquentables. Vois par exemple "Les Mots du Coeur" de Moun ... Irréprochable, je le sais : j'y ai travaillé longtemps. Tu devrais t'y plaire. L'hôtesse est remarquable ...


Je regrette de n'avoir pas compris qu'un commentaire se devait d'encenser l'auteur, de l'enfermer dans ses certitudes et surtout de ne pas entrer dans un club privé où ne s'échangent que congratulations et autres câlineries qui n'ont de mérite que de se faire du bien entre eux.

Non, tu es libre, tant que tu ne te livres pas à des attaques personnelles

Ce message sera sans doute censuré à la demande de l'auteur car ce n'est plus une rature mais une tache. Je le poserai dans une des salles proposées si j'en reçois l'autorisation.

Non, pas celui-ci ...

Je tiens à féliciter l'auteur Jilhem d'avoir osé poser sa photo. Comme tri sélectif, y a pas mieux ; si une muse trop belle se trouve au milieu des quelques désoeuvrées du net restantes, attention : piège.

Evite ce genre de propos car ça ressemble à une attaque perso (injustifié puisqu'on ne se connaît pas, n'est-ce pas ?) et ça n'ajoute rien au commentaire

Rassurez-vous, j'ignorerai vos poèmes puisque la critique vous dérange. Je trouverai certainement un site où les poètes ne se piquent pas à l'EPO, pardon à l'EGO et le fréquentent pour le seul amour de la poésie.

Tu es libre, Nico

Nico

Jihem



* coeur



  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 27 août 2005 à 14:45 Citer     Aller en bas de page

Merci Chimay Amitiés.

Nico, tu as dit ce que tu avais à dire ... Je crois que tout le monde a compris ta position, sinon sa raison ... Pour moi, celle-ci reste un mystère ...

En ce qui me concerne, le "débat" est clos.

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17731 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 28 août 2005 à 18:28 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte
Plus sensuel qu'il n'y parait à mon sens, mais c'est mon regard et il n'est apparemment pas partagé
J'y ai lu un homme séduit et ça m'a plu, au delà du débat, d'ailleurs cela m'a frappé de voir le sens que tu mettais dans ce texte ... je n'avais pas lu sous cet angle Jihem, plutot sur le poète épris de ses muses et pris à son propre jeu sans faire d'extrapolation entre un homme et une femme (oui je sais c'est très fantasmagorique )
Surprenant donc, peut importe j'aime les deux sens ...
Bref bravo

Bises
Amitié, Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
jihem


Aimer
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
60 poèmes Liste
631 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2005
Dernière connexion
28 février 2008
  Publié: 29 août 2005 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

Chère Vinie,

je crois qu'un poème appartient à celui qui le lit, et ton interprétation est certainement l'une de celles que l'on peut retenir
Je te remercie de ton commentaire, amitiés

  heureux ceux dont le souffle façonne les nuages
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2312
Réponses: 29
Réponses uniques: 14
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2
Poème de la semaine
Décerné le 28 août 2005
Semaine du 28 août 2005 (4 votes)

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0820] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.