Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 14
13115 membres inscrits

Montréal: 16 nov 20:00:07
Paris: 17 nov 02:00:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Substrat incorporel (1ère version) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 7 avr 2005 à 10:48
Modifié:  24 mai 2009 à 10:26 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Substrat incorporel

A la moiteur d’un été boréal
Morphée m’empale dans un lourd sommeil.
Une poussière d’étoiles astrales
Berce mon corps des pieds aux oreilles.

Perdant le contrôle, je gravite
Au dessus de moi, je rêve en noir
Et blanc, de tes yeux de Baïkalite :
Dans l’alcôve d’or de mon cœur du soir.

Une nuée de célestes sensations
S’immisce dans mes doux interstices
Ton énergie génitale en fission
Possède en vers mes artifices.

Ton sang se lie à mes vaisseaux sanguins
Couvrant mon corps de pulsions animales
Ton flux buccal irrigue mon vagin
Insufflant des idées immorales.

Ta déroute n’a d’égal que ma voûte
Un chant mystique suspend mon rêve
Ta voix, nue, plutonique m’envoûte
Sourire lunaire, je m’élève.

Sucée par ton désir moite je glisse
Songe ou réalité je reste coite
La sève brûle le feu d’artifice
L’univers soupire, en corps, d’émoi.

Grisée par l’apesant’heure, je meurs
Des plaisirs extatiques en tant d’aime
Odyssée onirique, j’effleure
La tendresse née des doux « je t’aime »

Psyché

 
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 8 avr 2005 à 04:32 Citer     Aller en bas de page


Au risque de plagier valter.... Wouffff

loup

  http://papemich.free.fr/
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 19 avr 2005 à 16:44 Citer     Aller en bas de page

Valter , merci pour ta visite et ton com, au plaisir de te lire.........

Psyché


Kansuké , je suis contente que mon poeme te plaise, merci pour ton com......au plaisir de te lire.......

Psyché


Loup , lol plagiée Valter , il a des copyrights lol......merci d eta visite et de ton com.....

Psyché

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
15 septembre
  Publié: 30 sept 2007 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Je constate aussi que tu étais plus libérée à l'époque, du moins tu parlais sans tabous hihi !


Ce qui me dérange pas du tout, bien au contraire... J'y trouve une beauté, j'y trouve une originalité...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 30 sept 2007 à 14:14 Citer     Aller en bas de page

Hum , t'as pas tort Justine ma plume se lachait sans tabou , merci pour tes mots


Mystic

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1588
Réponses: 4
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0252] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.