Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 16
Invisible : 0
Total : 17
· ori
13255 membres inscrits

Montréal: 15 oct 00:59:39
Paris: 15 oct 06:59:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Ma guerre de 14-18 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Avertissement

Ce texte peut ne pas convenir à certains lecteurs.



Page : [1] 2 :: Répondre
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 30 oct 2006 à 15:57
Modifié:  30 oct 2006 à 15:59 par Maan
Citer     Aller en bas de page

J’ai creusé dans ma peau des trous où me cacher,
Puis j’ai couvé ma rage à l’abri de mes veines ;
J’ai gravé dans ma chair les mots à protéger,
Et j’apprends aux douleurs à demeurer sereines.

La lame est ma caresse à mendier chaque jour ;
Sur le fil du rasoir, je marche en automate…
Dans la chaleur du sang, j’hurlerai à l’amour !
Cocaïne d’échecs, je veux que tu me mates.

Quotidien aiguisé, viens brûler sous la flamme,
Que je te désinfecte avant de m’inciser.
Fille folle à lier, tes seize ans sont un drame
Et je t’y prends encore à sourire, à tricher…


Mon corps et moi jouons à "si c’était la guerre" :
On creuse des sillons, qui deviendront tranchées.
Mon corps et moi jouons et c’est lui qui m’enterre,
Mais nous nous consolons des vertus gaspillées.

Massacre-toi, petite, allez, pas de quartier !
Les bleus sont morts au front, les brûlés ont vécu
- vécu, si l’on peut dire – et rejoint le charnier.
Tu aimes ça, dis-moi ? Ne mens pas, je l’ai vu.

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 1er nov 2006 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

14-18 mon âge ingrat...
Il me fait mal de toi tu sais...

T'embrasse

 
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 1er nov 2006 à 13:36 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir à vous, blessés et héros de la vie...
Je ne suis pas étonnée de trouver certains d'entre vous sous ce poème. Mais cela n'enlève rien au fait que je suis contente de vous voir là!
Merci.

- Harmonie: j'espère que cette fin ne t'aura pas trop heurtée. C'est clair que c'est un peu choquant, mais bon, je sais pourquoi j'ai écrit ça... et tu le sais sans doute aussi.
Merci à toi.

- Keep me: certaines fois, il y a des pannes de courant... c'est quand les vieilles noirceurs remontent...
mais les dire les atténue, non?

- Alligators: c'était trop puissant, désespérément trop puissant. Et attirant. Et destructeur.
Merci pour ton passage.

- Wordspower: merci pour tes compliments.
On parle sans doute mieux des guerres quand on les a un peu vécues... hem.
Je suis contente d'avoir su te toucher.

- Amandarine: si l'on parle tant de certaines guerres, c'est pour ne plus jamais faire les mêmes erreurs.
Nous aurons peut-être un beau 39-45... qui sait? Tout est possible, dans cette vie.

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
Idem


C'est beau un arbre dans un cimetière : on dirait un cercueil qui pousse
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
2032 commentaires
Membre depuis
19 juin 2002
Dernière connexion
23 janvier
  Publié: 2 nov 2006 à 02:51 Citer     Aller en bas de page

dur c'est certain mais dans cette catégorie là, nous nous doutons de ce que nous allons découvrir.
des mots justes sans qualificatifs "artifices"
J'aime... et je nomine

  Ne vous emmerdez plus, emmerdez les autres.
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 2 nov 2006 à 18:34 Citer     Aller en bas de page

Il y a longtemps que je n'avais pas verser une larme sur des écrits de lpdp.
J'admire se poème [ ... ]
Bouleversants, et si bien écrit.

Tu aimes ça, dis-moi ? Ne mens pas, je l’ai vu.
...


Mes favoris,
Tendrement,
black lunatic

 
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 3 nov 2006 à 15:24
Modifié:  3 nov 2006 à 15:25 par Maan
Citer     Aller en bas de page

- Hello, Je suis un chat!
J'ai vu que tu avais aussi passé sous un autre de mes poèmes...
Merci et au plaisir de te lire à mon tour.

- Idem, tes compliments me touchent.
Tant mieux si j'ai pu ébranler le lecteur. Je ne voulais pas l'épargner, loin de là.
Merci pour ton gentil passage.

- A toi, Black Lunatic, je dirai que je suis émue à mon tour. T'avoir touchée à ce point... je ne sais pas trop quoi dire... hem
Merci beaucoup.

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
bizz


La vie n`est qu`un grand moment louche...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
14 mai 2006
Dernière connexion
13 novembre 2008
  Publié: 5 nov 2006 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

Titre accrocheur et jeu de mot splendide! Que dire d`autres à part que les émotions portés par ce poèmes me chamboulent moi aussi et peut être encore plus car j`ai l`impression que c`est un résumer de mon adolescence exposer en vers. Une lecture qui vaut le détour!
Merci...
Ma

  BIZZ
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 9 nov 2006 à 13:04 Citer     Aller en bas de page

Tout ce que je peux te souhaiter est de ne pas engager la seconde... Tes mots remuent mais ils sont aussi un témoignage ... j'y vois une forme de courage à se livrer ainsi... pour s'en délivrer en un sens... Derrière la dureté se cache une certaine impuissance à se combattre..

Touchée grandement...



  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 9 nov 2006 à 17:11
Modifié:  9 nov 2006 à 17:12 par Maan
Citer     Aller en bas de page

- Hello Bizz! Merci pour ton passage et pour ton comm'.
Il y a des choses... parfois, quand on les vit, on pense être la seule personne à qui ça arrive... et puis la vie nous apprend qu'on est beaucoup. Une petite famille de gens qui se comprennent... j'ai mis du temps à le voir.


- Merci, Ptitebulle, pour ces mots qui font du bien.
Vivent les troupes de secours, la Croix-rouge et son croissant... de lune!
La paix a été signée à la fin de l'année 1918. Depuis, plus de grande guerre. Mon monde est en progrès!

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 2 déc 2006 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

- Harmonie, tu me fous les larmes aux yeux.
Je sais pas trop pourquoi, mais... voilà.
Merci.


- Kajak:
eh oui...
Ce n'étaient pas que des traits sur ma peau... c'étaient des traits tirés sur mon enfance...
Ce n'était pas mon sang qui coulait, c'était mon innocence...

Merci pour ton commentaire.

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
Le_chat_mauve


Changer les rêves en projets...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
845 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
22 mai
  Publié: 26 déc 2006 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

C'est superbe. je retiens une image qui pour moi a une force terrifiante : "On creuse des sillons, qui deviendront tranchées"... comme si, dans mon personnel ressenti, quelquefois, ces gestes "agricoles" à l'origine du vivre-ensemble, recélaient dans la force même de leur germination... la promesse des charniers.

  LCM
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 8 jan 2007 à 17:42 Citer     Aller en bas de page


Voilà du fort, du dur qui prend là où ça fait mal...

Grandiose

Loup

  http://papemich.free.fr/
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 9 jan 2007 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

- A chacun sa lecture de ce texte... merci de me faire partager la tienne, Le chat mauve. Et merci d'avoir laissé ton empreinte ici!


- Loup, ce commentaire venant de toi, c'est... ça me fait un truc inexprimable.
Merci

- Saphariel, merci d'être de nouveau là à partager un de mes poèmes sombres...
C'est toujours un plaisir de te voir par chez moi.

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 11 jan 2007 à 08:02 Citer     Aller en bas de page

Fort, puissant, beau et touchant ! Tout a déja été dit..

je ne te souhaite qu'une seule chose pour 2007, une paix tant pour le corps, le coeur que l'esprit....rien d'autre de plus

Amicalement



  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
305 poèmes Liste
17760 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
12 octobre
  Publié: 5 févr 2007 à 18:03 Citer     Aller en bas de page

Tous les mots ont déjà été dits alors ... touchée vala

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 6 févr 2007 à 06:37 Citer     Aller en bas de page

- Merci beaucoup, Guido!
*touchée*


- Sans mots pour la demoiselle, après ce qu'elle m'écrit...
...
Mais j'aurai un poème à lui faire lire, bientôt.


- Tous les mots ont beau avoir été dits, chaque passage est un réconfort.
Merci, Bestiole.

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 4 mars 2007 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

Très émouvant ce poème je l'ai bien sentie cette guerre
de tranchée sillonnée Je nomîne Bravo Okana

  Nicole chaput. *Okana *...
sanga2805

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
2 poèmes Liste
1 commentaires
Membre depuis
14 juin 2007
Dernière connexion
15 juin 2007
  Publié: 14 juin 2007 à 15:29 Citer     Aller en bas de page

voila je sui nouvelle et je vien de lir ton texte.
Il ma donné chaud dan cette instan ou j'avai froid, il est puissant et ... tou le reste a été déja dit
voila je voulai te di bravo c'est le premier texte qui ma offert tan de chaleur ... merci

 
Maan


Un enfant n'oublie jamais.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
67 poèmes Liste
1106 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2005
Dernière connexion
28 juillet 2010
  Publié: 16 juin 2007 à 15:56 Citer     Aller en bas de page

- Merci, Okana...
Je crois en effet que c'est le sujet que j'arrive le mieux à traiter, cette guerre intérieure. Le seul où j'arrive à vraiment écrire ce que je ressens...


- Bon ben Line, apparemment, tu ne reviens plus sur le site, mais merci quand même!
Ca me touche, ce que tu as écrit.


- Quel commentaire, Sanga... Mais que dire après ça?

  Bientôt un(e) mini-Maan dans mes bras !
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet
  Publié: 21 juin 2007 à 07:58 Citer     Aller en bas de page

J'arrive après la bataille (ou devrais-je dire la guerre), mais je te laisse quand même un mot pour te dire que ce texte est sublime de douleur.

Il est de ces périodes dans la vie ou l'on ne sait que se détruire. Mais on peut arriver à celles où se construire.



Thomas

 
bkariole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
31 mai 2007
Dernière connexion
14 décembre 2009
  Publié: 3 juil 2007 à 11:03 Citer     Aller en bas de page

joli poème , prends soin de toi !

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 32231
Réponses: 23
Réponses uniques: 17
Listes: 9 - Voir

Page : [1] 2
Poèmes de l'année 2006
Décerné le 9 février 2007
22e position dans le choix des membres.

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Le Diable, les sirènes les comètes nous mentent parfois (Amour)
Auteur : Eregraf
Les dragons rouges (Amour)
Auteur : chimay
Sang pour sang (Amour)
Auteur : Amandarine
Coucher de soleil (Tristes)
Auteur : Le Hérisson
Complainte du neurone unique (Loufoques)
Auteur : R.
Quai des merveilles (Amour)
Auteur : Maan
Thétys (Autres)
Auteur : Le_chat_mauve
Insomnia (Tristes)
Auteur : chimay
Fusion (Amour)
Auteur : Guid'Ô
Poème sur le suicide (Tristes)
Auteur : Sav
Messe basse... (Autres)
Auteur : (...)
Je voudrais voir le ciel (Amour)
Auteur : White Rabbit
Manque (jc Mian et Loup) (Collectifs)
Auteur : Loup8084
Le chat qui s'en va tout seul (Amour)
Auteur : Maan
Vivre sans déborder (Nouvelles littéraires)
Auteur : Elodie Daraut

 

 
Cette page a été générée en [0,0904] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.