Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 9
Invisible : 0
Total : 12
· EtOIlEfIlAntE · froggy33 · Tychilios
13202 membres inscrits

Montréal: 15 sept 20:47:35
Paris: 16 sept 02:47:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: le chemin du trépas... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 21 oct 2007 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Naissance...Et les étoiles qui brillaient dans le ciel.

Un monde enfantin,
Fait de trésors à déterrer,de cabanes enfin.
Courir dans les fougères,s'allonger dans une clairière,
Et deviner au crépuscule les première étoiles dans ce froid air.

Un monde et moi,petit ado,
Avec mon sac sur le dos,vivant des bas,vivant des hauts.
Le premier baiser d'une tendre,
Les lèvres qui se touchent sans comprendre.

Plaisir....Illusions...
Rires...Passions...

Un monde où on me dit adulte,
Où je me meurs d'humer un parfum de solitude.
Des mots injustes,des douleurs,du désespoir,
Des gens qui me détruisent comme des hordes barbares.

Un monde où je resterais jusqu' à ma fin,
Avant de m'envoler vers les cieux,peut être un matin.
Mes yeux cligneront une dernière fois...Mais qui sera la pour me les fermer ?
Je ne sais...ne sais...ne sais.

Des plaisirs...des illusions...
Souvenirs...Déraison...

une vie,
Comme tant d'autres vies.
De l'enfance à la vieillesse,
Des joies aux tristesses.

Mort...je serais une étoile qui brille dans le ciel.

 
forever young


[°**il faut savoir se relever**°]
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
64 commentaires
Membre depuis
2 juillet 2007
Dernière connexion
2 décembre 2008
  Publié: 21 oct 2007 à 12:06 Citer     Aller en bas de page

joli poème ! j'aime beaucoup

amitiés, Nadège

  *Nadège*
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
1630 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 21 oct 2007 à 16:25 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir !

Triste, beau, vrai !!

Il me parle car les ressentis, je les ai eus, à des moments bien précis de l'ado...

Te souhaite toutefois que tu sois une étoile qui brille sur le tard dans le firmament... Sois tout d'abord, une Étoile poétique, dans ce Jardin, et comble nos regards affamés de mots... Nous sommes au rendez-vous pour te lire....

L.

  Lysée
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 22 oct 2007 à 09:10 Citer     Aller en bas de page

pyc,

Un poème pleinement réaliste ! tristement BEAU et vrai. Et puis à chacun son ressenti, le tien me parle. Je ne le trouve pas pessimiste du tout. Ce sont tes mots qui viennent du coeur j'en suis sûre comme toute ta poésie.

Toujours te lire mon ami,

Carole (avec toute mon affection)

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15480 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
13 septembre
  Publié: 22 oct 2007 à 10:40 Citer     Aller en bas de page

Coucou, pas besoin d'être mort , tu brilles déjà et si fort avec ton grand coeur... Alex

 
Fofopuce


attrappe la vie ... avant qu'elle ne t'attrappe ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
867 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2007
Dernière connexion
10 septembre 2016
  Publié: 28 mars 2008 à 18:48 Citer     Aller en bas de page

un mot sur mon coeur : magnifique

  fofopuce
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3650
Réponses: 5
Réponses uniques: 5
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0268] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.