Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 34
Invisible : 0
Total : 37
· Laur'Ha · Miette · Jean-Louis
13018 membres inscrits

Montréal: 18 nov 16:05:15
Paris: 18 nov 22:05:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: De tout et de rien :: Votre épitaphe Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 ... 11 :: Répondre
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 1er sept 2007 à 13:53 Citer     Aller en bas de page

Il est raide mort, quoi !

Bon suaire (bonsoir) !

Gaspard-Auguste.

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 3 sept 2007 à 11:31 Citer     Aller en bas de page

Non, à Oslo. À moins que ce ne soit à Osaka ou bien à Ostende.
C'est probablement à ce dernier endroit, puisqu'on y cause français.

Gasmort, pardon : Gaspard.

  René Berthiaume
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
10 mai 2016
  Publié: 4 sept 2007 à 04:32
Modifié:  4 sept 2007 à 04:41 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page

Citation de Gaspard-Auguste
Non, à Oslo. À moins que ce ne soit à Osaka ou bien à Ostende.
C'est probablement à ce dernier endroit, puisqu'on y cause français
.


Gaspard-Auguste, si tu vivais en Europe, tu saurais que la Belgique est en proie aux plus vives - et plus débiles - querelles linguistiques, qui font que ce charmant petit pays où il fait bon vivre est la risée (à juste titre!) de tous ses voisins.
Ne répète jamais ces mots... On parle français à Ostende Tu risques de finir lynché. (Ce qui, en soi, n'est pas dramatique, puisque je vois que tu nous écris déjà depuis l'Os-delà... )

Pour ton information, Oostende se trouve en Flandres, on y parle le néerlandais.

  Nul n'est une île...
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 4 sept 2007 à 07:40 Citer     Aller en bas de page

Je voulais dire : Os tendre...

Mais, si on n'est pas les bienvenus en Belgique et qu'on n'a pas le droit d'y causer français, aussi bien déménager ! À Osaka. les roses déposées sur les fosses y sont jolies et les Japonais accueillants. Qu'en penses-tu, Roxanne ?

Gaspard-Auguste.

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 4 sept 2007 à 15:43 Citer     Aller en bas de page

Moi qui voulait t'embrasser !

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 4 sept 2007 à 18:05 Citer     Aller en bas de page

La gerbe ?C'est-y une maladie ? Un mot que je ne connais pas. C'est probablement de l'argot.

Tiens... y a un os dans ma soupe ? Est-ce l'un des tiens ?

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 5 sept 2007 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Charmant voisin ! J'espère bien que son os n'est pas ce à quoi je pense...

Ça me fait penser que de mon vivant on m'avait donné quelques sobriquets : » Paquet d'ossses ! » ou bien « Squelette ! » Ça n'a pas fait grande différence que je sois mort.

  René Berthiaume
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
10 mai 2016
  Publié: 5 sept 2007 à 10:32
Modifié:  5 sept 2007 à 10:34 par J'oséphine
Citer     Aller en bas de page

Citation de ¤Roxane¤
Cher Gaz part,
Si notre douce Rose des Sables t'asticote, dis-le moi, j'irai hanter ses nuits ( )...

Je viens jeter un coup deuil et...euh... Hanter mes nuits!? ... Quel doux leurre! Je sais que tu en crèves d'en vie, Roxane chérie, mais je ne suis pas celle que tu crois... Plutôt mourir!

  Nul n'est une île...
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 5 sept 2007 à 15:44 Citer     Aller en bas de page

Tombeuse, Rose des sables ? Ça tombe bien ! J'ai déjà été lynché par les Belges flamingants. J'ai voulu leur donner des bonbons, comme le chante Brel, mais ils n'en n'ont point voulu.

Cela dit, ça tombe bien en effet. J'ai besoin d'une compagnie a- mor- euse... Roxanne ne veut pas que je l'embrasse... Elle craint de gerbouler. Allez donc comprendre les femmes ! On n'a rien mangé depuis belle Laurette, pardon : lurette...

Amitiés éternelles.

  René Berthiaume
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
10 mai 2016
  Publié: 6 sept 2007 à 03:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de edna
Rose Des Sables tu es une tombe eeeeeeeuse! on voudrait te crier mi a mort!

Génial, Edna!
Suis morte de rire!

C'est une à mort ce d'approche..!?

  Nul n'est une île...
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 6 sept 2007 à 07:29 Citer     Aller en bas de page

Et si on organisait un Bal des vampires pour l'Halloween en
novembre ?
On pourrait y inviter « ossi » Sanguine, dont on est sans nouvelles depuis une éternité.

Nota bene (mais oui, il m'arrrive de causer latin): Le jour où je trouverai les clefs du paradis, que j'ai perdus, je vous amène avec moi, c'est promis. J'y tiens mordicus.

Gas part... au Gus.

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 6 sept 2007 à 09:53 Citer     Aller en bas de page



Oui, j'avais déjà lu... Il y a ton profil, c'est tout.
Gaspard-Auguste.

T'étais sortie de ta fosse ?

P.S. - Tu aimes la musique classique ? Que dirais-tu de faire une promenade avec moi dans les bois en écoutant La marche funèbre ?

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 6 sept 2007 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

Une vipère dans notre repaire...
Aas-tu le mors aux dents ?
Si tu mords, ne viens pas...
De toute façon, il n'y a rien à croquer. Sinon nos jolis cadavres, en phot-os.

Une autre vie-per-due ! On aura tout vu.

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 6 sept 2007 à 14:25 Citer     Aller en bas de page

Bravo, Edna, et merci pour ce French Kiss... Une langue vivante, ça c'est vrai. Le problème, c'est que les vipères en ont aussi une.

Quant à toi, Roxane, j'ai neau ouvrir ma boîte aux lettres sur le site, je n'y vois toujours que ton profil.

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 6 sept 2007 à 18:00 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous deux de vouloir me sortir de ma noirceur, bien que je sois blond... effectivement. Du moins je l'étais, quand j'étais vivant et jeune.
J'ai fait de nouveaux essais. Rien à faire. Je clique et reclique sur sujet, c'est toujours le sacré profil de Roxane qui me saute au visage (pas elle, mais le profil !).

J'ignore quelle est la teneur de ce message précieux. Voici mon adresse électronique : editionsberthiaume@videotron.ca. Ça va nous permettre de gagner du temps sur notre éher-nité.


  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 6 sept 2007 à 18:37 Citer     Aller en bas de page

... et tétée (étëtée).

J"ai une montée de lait.

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 6 sept 2007 à 20:10 Citer     Aller en bas de page

Euh... réka ! J'ai trouvé. Tu voulais me présenter ton poème, intitulé Le bal des morts vivants.
Un brin mort bite, pardon : morbide, mais tellement rafraîchissant.
J'ai aimé, pour ne pas dire adoré.
Il n'y a pas de meilleure façon de démysthifier la mort ou de l'apprivoiser que de s'en moquer ou d'en rigoler.
Alors, tu ressors de ta tombe, cadavre exquis ?
Ton beau (tombeau) Gaspard.

  René Berthiaume
J'oséphine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
1839 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2007
Dernière connexion
10 mai 2016
  Publié: 7 sept 2007 à 04:23 Citer     Aller en bas de page

Citation de ¤Roxane¤
On dit que l'espoir fait vivre... Mais fait-il revivre ?


Faut croire que oui, puisque Gaspard est Re-né...


Mademoiselle Vipère... Mortelle? oui... Si tu es vipère-imée...

Quant à toi, Edna, je me suis étranglée de rire en lisant ton "Claqué de cliquer"...

  Nul n'est une île...
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 7 sept 2007 à 09:54 Citer     Aller en bas de page

Il se passe quelque chose d'extraordinaire.

Je mets ta mort fosse... (métaphorphose)
En effet, des cheveux ont commencé à pousser sur mon crâne. Blonds. Il suffisait sans doute d'évoquer ce mot.

  René Berthiaume
Gaspard-Auguste


La vraie vie est ailleurs (Rimbaud)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
101 poèmes Liste
468 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2005
Dernière connexion
6 mai 2011
  Publié: 7 sept 2007 à 11:19 Citer     Aller en bas de page

La mort alitée (pardon: la moralité) de ce qui m'advient : Nous vivons une histoire à faire dresser les cheveux sur la tête.
La preuve.

  René Berthiaume
Page : 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 ... 11 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 25040
Réponses: 208

Page : 1 2 3 [4] 5 6 7 8 9 ... 11

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 967/13034

8.6%
 
 83 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.7%
 
 74 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

5.1%
 
 49 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 154 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 17 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 104 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 186 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31%
 
 300 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0423] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.