Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 31
Invisible : 0
Total : 31
13119 membres inscrits

Montréal: 23 avr 04:29:35
Paris: 23 avr 10:29:35
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Textes d'opinion :: Les comment/auteurs/dictateurs Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 8 jan 2014 à 13:02
Modifié:  10 jan 2014 à 01:07 par Bombadil
Citer     Aller en bas de page

Nom du site


Cinq ans passés ici et je m'amuse encore.

Ce n'est pas que j'aime tout, mais j'adore la possibilité d'explorer les humains plus que dans le réel.

L'écriture , l'anonymat, la " conviction " d'être des auteurs nous fait sortir des pâturages de la timidité et oser, oser jusqu'à l'impossible.

Je suis sure que dans un café, même si on accepte la compagnie d'un collègue inconnu pour boire un café, on n'arrive jamais à être submergés par ses réflexions infinies sur une petite, presque inaudible phrase que nous avons prononcée.

En tout cas la voie de fugue est toujours là pour nous aider.

Ici...non !

On peut nous commenter et être approchés, utilisés pour faire vider le réservoir à mots de philosophes inattendus et pas cherchés.

On peut être pris à coups de mots par les génies du site qui n'imaginent point d'envahir l'espace d'un autre et de le forcer à répondre à leurs théories, croyances, aversions, passions et ...

Je remercie toujours ceux qui se disent inspirés par mes mots, même pour aller dans une autre direction.

J'aimerais, enfin, qu'ils le fassent avec un post à eux, indépendant et loin de mon obligation d'y répondre.

Merci !!!!

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Oasis


L'univers est poème d'amour en langue étrangère
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
66 poèmes Liste
736 commentaires
Membre depuis
10 janvier 2013
Dernière connexion
10 septembre 2017
  Publié: 8 jan 2014 à 17:23 Citer     Aller en bas de page

Je te comprends tout à fait, car certaines attitudes dénuées de politesse et plus encore d'humilité m'ont souvent donné envie de quitter ce site de partage.

Mais je suis heureux de pouvoir partager au moins mes sentiments avec liberté.


Buena mattinata

  La plupart des problèmes du monde viennent d'erreurs linguistiques et d'incompréhension. Shams de Tabriz
ClownDown


... c'est comme ça que ça se passe dans ma tête...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
31 décembre 2012
Dernière connexion
13 juillet 2016
  Publié: 8 jan 2014 à 20:41
Modifié:  8 jan 2014 à 20:45 par ClownDown
Citer     Aller en bas de page

Chère Galatea :

Je sais que c'est à moi que tu t'adresses. Mais je voulais juste te dire que tu crées un débat là où il n'y en a pas.

Pour être clair, tu as posté sur ce site un texte que j'ai lu. Et j'ai tellement apprécié ce texte que je me suis permis d'en donner mon avis. Et dans cet avis, je ne vois pas ce que tu as pu interpréter comme une agression.
J'ai dit que ton texte était beau, j'ai même dit que je m'intéressai à l'ensemble de ce que tu proposes, et je ne comprends tout simplement pourquoi tu ne veux pas accepter cela.

Certes, je t'ai dit que je n'étais pas d'accord avec ta vision de la vie que tu dégages dans ton poème. Je n'ai JAMAIS dit que tu disais n'importe quoi ou que c'était sans valeur, j'ai dit juste que moi je ne pensais pas comme ça et que je trouvais ça intéressant la différence qu'il y avait entre nous, qu'elle était presque de niveau poétique.

Et je ne vois pas où est le problème. Moi j'arrive à vivre à tes côtés sur ce site sans te repousser, et même en m'intéressant à ta différence. Pourquoi toi tu n'y arrives pas ? Tu parles de dictature mais qu'est-ce que je t'ai imposé ? Moi ? Oui ! Oui je me suis affirmé face à ton texte, j'ai voulu exprimer ma pensée sur le sujet que tu abordais car je trouvais cela beau. Mais tu m'en veux parce que je me suis affirmé ? Et toi, tu t'affirmes aussi par le seul fait de poster ton poème.

Et je te le demande, en quoi j'envahissais ton espace ? Mon but était seulement d'y ajouter une touche personnelle, comme n'importe qui l'a fait avant moi et le fera dans un commentaire. Si tu juges que réagir à ton poème est une manière d'envahir ton espace, je me demande bien pourquoi tu les postes ici : il existe d'autres sites qui te permettent de poster tes poèmes sans qu'il y ait possibilité de répondre, et qui plus est tu peux même bloquer les réponses.
Alors quoi, c'est moi le problème ? Dis-moi ce que je t'ai fait ? Je t'ai obligée à y répondre ? Non, j'ai juste réagis face à la condescendance que tu avais face à ma pensée, lui accordant tellement peu d'importance alors que tu n'as aucune raison.
Je n'étais pas obligé de commenter ton poème, mais je pouvais le faire, et j'y ai été encouragé par le fait que moi-aussi cela fait longtemps que je suis sur le site, cela fera bientôt six ans, et je me souviens t'avoir parlé un nombre incalculable de fois. C'est vrai, je n'avais pas le même pseudo, mais enfin reconnais que si je t'avais déjà parlé beaucoup de fois je pouvais avoir encore une fois envie de te parler.

Mais ce qui m'énerve, c'est que c'est la première fois que tu réagis comme cela. Alors que le but qui m'a chaque fois animé en parlant avec toi, c'était de confronter ton côté doux, calme et tempéré à mon côté violent, destructeur mais pourtant qu'il t'est déjà arrivé de comprendre et de trouver beau.

Ce que je trouve étrange, c'est que tu vas encore t'énerver à cause de cette réponse alors que tu devrais me remercier car tu le dis

Citation de Galatea
"Je remercie toujours ceux qui se disent inspirés par mes mots , même pour aller dans une autre direction."



Et c'est exactement cela que je te reproche : ce que tu penses est l'inverse de ce que tu écris, alors après, ne t'étonne pas de déclencher en moi un certain énervement car si tu n'es pas en accord avec toi-même je n'y suis pour rien.

Je voudrais le hurler parce que tu n'as pas l'air d'avoir capter l'idée du début : "j'aime ton travail et je le trouve intéressant !!!!" c'est pour cela que je m'entête à vouloir qu'on se comprenne, c'est pour ça que je m'entête à ce que tu me dises clairement pourquoi mon commentaire te dérangeait.

Là tu crées une polémique sur un problème que tu t'imposes à toi-même. Et je trouve cela bien dommage.

Et je veux que tu crois en ma parfaite bonne fois : je ne veux pas t'embêter mais je trouve que tu manques de discernement. Pour quelqu'un qui me soutient qu'ici nous sommes seulement des images virtuelles, que ce n'est pas nous, pourquoi tu n'admets pas que ce que tu lis de moi puisse aller dans le même sens ?

Tu me donnes un orgueil que je n'ai pas : car clairement si j'ai répondu à ton texte c'était pour créer un autre concept, et pour observer ces deux concepts côte à côté, comme deux messages qui se complètement... c'est à dire prendre ton idée et m'y soumettre pour juste te murmurer que...

Eh... si tu penses le monde comme ça moi je ne peux pas exister pour toi.

Crois en mes sincères excuses si parfois dans ma manière de parler tu peux me croire agressif. Mais n'oublie pas que nous sommes sur un langage écrit ici, si j'étais devant toi, mon sourire suffirait à te persuader de ma volonté de nous comprendre, et je précise que pour désamorcer n'importe quel dispute à venir, Galatea, si cette réponse ne t'a pas convaincue de ma bonne foi, alors je ne répondrai plus, et je me soumettrai à ta volonté de vouloir partager quelque chose sans rien vouloir recevoir d'autre que ce que tu as envie.

Je trouve cela dommage, mais je ne veux pas t'embêter, vraiment pas. Me disputer avec toi ne m'intéresse pas. Et si tu savais prendre un peu de recul, tu n'aurais jamais cru que je voulais te dicter ta conduite ou ta pensée. Et toute ma démarche n'aura été que tu acceptes la mienne comme j'accepte la tienne. Comme un gosse qui cherche a exister par les paroles de ses pères/paires... voilà...

Amicalement,
Adrien
(c'est mon vrai prénom : peut-être que tu comprendras maintenant la différence qu'il peut y avoir entre une personne réelle, et une personne virtuelle.)

PS : et sache que nous avons au moins un point commun. Metallica... je les ai vu au stade de France, et j'étais sur les grilles de la fosse. Donc ça prouve bien que nos deux points de vues peuvent s'accorder à trouver Nothing Else Matter magnifique quand tu es au milieu du stade et que 80 000 personnes couvrent totalement la voix de Hetfield.

  Ah / ah / ah / ah / ah etc...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 9 jan 2014 à 15:23
Modifié:  12 mai 2014 à 06:40 par Galatea belga
Citer     Aller en bas de page



Au comment /auteur/ acteur qui vient d'effacer ses mots...


Si dans la vie ...Vous faites toujours ainsi , en vous repentant d'être vous même...alors...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
ClownDown


... c'est comme ça que ça se passe dans ma tête...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
31 décembre 2012
Dernière connexion
13 juillet 2016
  Publié: 9 jan 2014 à 16:44 Citer     Aller en bas de page

On s'est expliqué, et je ne me sens plus concerné Galatea, du coup je m'eclipse

  Ah / ah / ah / ah / ah etc...
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
14422 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 9 jan 2014 à 21:56 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Galatea,

Ce qui est important chère Lilia, c'est de rester soi-même et toi, tu es authentique... comme doit l'être la ou les personnes à qui tu t'adresses je...pense...
Chacun peut avoir un point de vue différent et après tout tant mieux, sinon quel ennui, non? Et aussi et surtout se respecter les uns les autres avec ses modes de vie et de pensées...
J'apprécie beaucoup tes écrits ou poèmes qui transmettent ta passion de la vie et dans ta vie...



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 12 jan 2014 à 01:50
Modifié:  12 jan 2014 à 01:53 par Chris-Charmeur
Citer     Aller en bas de page

Après les trous, voici les dictateurs... Les précédents, je ne me rappelle plus... Tu ne pourrais pas nous rafraîchir la mémoire ?...

Je suis du même avis que sybilla...

J'ajouterai :

Ce n'est pas tant le fond, mais la forme et l'utilisation de certains mots...
Oui, dommage d'avoir émis une opinion sur Clowdown, car comme lui, je sais que cette opinion lui était spécialement réservée (voir ton précédent topic sur les troueurs), et là, ça me choque un peu d'avoir procédé ainsi... Voir le règlement G du site...



KIWI

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 12 jan 2014 à 04:58 Citer     Aller en bas de page



Merci à vous tous pour être passée...

Clowndown...on se comprend maintenant...


galatea

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 12 jan 2014 à 07:17 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga

Clowndown...on se comprend maintenant...



Cela me fait plaisir parce que avec ClowNdown maintenant on se comprend aussi... N'empêche qu'est-ce qu'il est bavard ce jeune homme... ...



KIWI

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
ClownDown


... c'est comme ça que ça se passe dans ma tête...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
18 poèmes Liste
117 commentaires
Membre depuis
31 décembre 2012
Dernière connexion
13 juillet 2016
  Publié: 13 jan 2014 à 13:42 Citer     Aller en bas de page

Profitez pas du fait que là j'ai pas trop de temps pour parler derrière mon dos
Et je ne parle pas tant que ça dans le fond... c'est les autres qui me font parler

  Ah / ah / ah / ah / ah etc...
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 14 jan 2014 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

Citation de ClownDown
Profitez pas du fait que là j'ai pas trop de temps pour parler derrière mon dos
Et je ne parle pas tant que ça dans le fond... c'est les autres qui me font parler




tu connais bien mes raisons...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23519 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 décembre 2018
  Publié: 16 jan 2014 à 16:11 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir Galatea,

Je suis tout à fait d'avis de ton texte, il parle beaucoup , très beaucoup, et j'en suis heureux !
Un sujet que je partage avec toi du début à la fin.
Ta passion d'écrire n'est plus à démontrer ma chère amie, eh oui ! Ça fait des années que je te connais
et franchement je n'ai jamais été déçu par la finesse de tes écrits, toujours égale à toi-même. Puis, je sais aussi
que chacun a ses idées et ses philosophies, et toi tu sais gérer avec brio tous ces choix et ces pensées, bravo !

Toutes mes amitiés
Bisous

James




  Membre de la Société des poètes Français.
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
686 poèmes Liste
14803 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
22 avril
  Publié: 29 jan 2014 à 15:54 Citer     Aller en bas de page

Citation de James
Bonsoir Galatea,

Je suis tout à fait d'avis de ton texte, il parle beaucoup , très beaucoup, et j'en suis heureux !
Un sujet que je partage avec toi du début à la fin.
Ta passion d'écrire n'est plus à démontrer ma chère amie, eh oui ! Ça fait des années que je te connais
et franchement je n'ai jamais été déçu par la finesse de tes écrits, toujours égale à toi-même. Puis, je sais aussi
que chacun a ses idées et ses philosophies, et toi tu sais gérer avec brio tous ces choix et ces pensées, bravo !

Toutes mes amitiés
Bisous

James






Parfois je n'ai pas si tant envie de gérer, cher James, car je crois que c'est juste une perte de temps précieux...

Merci!

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1434
Réponses: 12
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0638] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.