Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 422
Invisible : 0
Total : 424
· Joker
Équipe de gestion
· Bestiole
13157 membres inscrits

Montréal: 27 févr 02:26:14
Paris: 27 févr 08:26:14
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2013 (semaine 2) : "La rue de nos souvenirs" :: Nuance Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 24 juil 2013 à 01:07
Modifié:  24 juil 2013 à 01:45 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page


( Ce dont on parle )


Elle est au loin dans ma tête qui cogne

Résonne sa vie ne m'intéresse plus

Là, sans elle je suis bien "obligé"

D'y penser le moins possible "en moi"

Oui, certainement pas toujours,

"En moi"

Aujourd'hui définitivement aujourd'hui

Un sous neuf, vierge, idéalement nu

Dans le beau jardin de l'instant

De fois j'y ai songez-y aussi

Amis (e) lecteurs

"Nuance"




    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
51 poèmes Liste
3947 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
5 février
  Publié: 24 juil 2013 à 05:04
Modifié:  24 juil 2013 à 05:04 par ballandine
Citer     Aller en bas de page




Une Nuance..qui nous rend interrogatif.....

La rue des souvenirs..A-t-on toujours envie d'en parler...?

IL est des souvenirs qu'on souhaiterait oublier....mais Hélas....
Ils "sont nous en nous"


  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
26 février
  Publié: 24 juil 2013 à 05:25 Citer     Aller en bas de page

oui, parfois on a pas envie de se souvenir....

Alexandra

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
701 poèmes Liste
14963 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
26 février
  Publié: 24 juil 2013 à 09:23 Citer     Aller en bas de page



tes vers tangenciels font entrevoir une nostalgie mesurée mais
percutante

Bravo pour cette route entre les coeurs


lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
15 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
26 janvier
  Publié: 24 juil 2013 à 13:36 Citer     Aller en bas de page

Ce dont on parle ?
Ce dont on parle ?
Sur LPDP ?
Bon, là, il y aurait plein de bruit de couloir à raconter, et à les dire, il faudrait nuancer nos propos avant que cela ne tourne pas plus en haut de boudin.
Si je devrai comprendre le texte, il faudrait que je reprenne quelques commentaires ci-dessus, et ça c'et du plagiat, et marre aussi de chercher toujours à quoi cela veut dire.
Alors, je vais changer de stratégie en disant tout de go à quoi m'a fait penser ce texte. ça me fait penser à un moine tibétain en train de faire son hibernation, écrivant son "rempli" de sagesse sur la vie. Parfois, ils sont compliqués ces moines à suivre, mais au combien leurs pensées apaisent le monde.
Bah oui, j'ai pensé à cela, je ne peux rien dire d'autre...

:bisoux

C&C

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
9002 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
26 février
  Publié: 24 juil 2013 à 15:58 Citer     Aller en bas de page

Cette rue, comme une femme que tu aurais aimé et dont tu ne veux plus avoir à faire, y compris le temps du souvenir, si fugace soit-il.
Je comprends,
Catherine

 
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
16025 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
26 février
  Publié: 24 juil 2013 à 16:49 Citer     Aller en bas de page

les souvenirs ne rattrapent toujours

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9809 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 24 juil 2013 à 17:21 Citer     Aller en bas de page

Marche Pascal

C'est ce que l'amour nous fait tourner la tête et une fois parti on passe par toutes ces phases ....On veut oublier on veut plus....toutes ces tortures brrrrr......!!!!!

Joli

J'aime beaucoup

Sélénaé

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14983 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 février
  Publié: 30 juil 2013 à 02:46
Modifié:  30 juil 2013 à 06:39 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page

Ce dont tu parles...la rue qui cogne, résonne et que tu tentes d'oublier mais qui restera à jamais gravée dans ta mémoire est émouvante et semble t'avoir marquée...
De nouvelles rues plus colorées et joyeuses sont apparues emplissent ton coeur d'une ivresse et d'un havre de paix....jardin si l'on se réfère à tes poèmes précédents où la magie ressort...
Toujours aussi créatif Marchepascal!


Amitiés

Sybilla


  Le rêve est le poumon de ma vie
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 31 juil 2013 à 15:48 Citer     Aller en bas de page





J'aime !!!

  Vers Cassés
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
306 poèmes Liste
2643 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
27 février
  Publié: 11 août 2013 à 01:45
Modifié:  11 août 2013 à 01:46 par marchepascal
Citer     Aller en bas de page

Je vous souhaite une lumière délicate

Marchepascal :

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1067
Réponses: 10
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0424] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.