Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 494
Invisible : 0
Total : 497
· Adria d'Orances · datura
Équipe de gestion
· FeudB
13223 membres inscrits

Montréal: 24 nov 18:11:07
Paris: 25 nov 00:11:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: La petite fleur Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 4 jan 2007 à 17:12 Citer     Aller en bas de page

La petite fleur

A l'ombre d'un platane, une petite fille
Repassait souvenirs, se rappelait sa vie.
Le ciel était brumeux, la fine pluie tombait
Et son coeur en sanglots dans le froid grelottait.

Les années passaient vite, le temps prenait fuite,
Elle qui revoyait cette mort si subite.
Ses cheveux d'or dansaient sous le vent agité,
Ses yeux bleus devenaient une mer déchaînée.

Son prénom rappelait cette fleur, marguerite,
Magalie est fanée, de plus en plus petite.
Il y a six années, elle avait mille éclats
Mais en un souffle obscur, son bonheur s'en alla.

Elle perdit pétales, elle perdit senteur,
Son parfum n'était plus que celui du malheur.
Elle perdit éclat, beauté, vitalité,
Son coeur devenu las quelques fois s'arrêtait.

Celui qui de sa main la redressait toujours,
Gardait sa tige droite par un si bel amour,
Avait sorti les voiles d'un nouveau voyage,
Le paradis des anges était son abordage.

Ce jour tant redouté où il s'en est allé
S'approchait de nouveau et alors ravivait
L'horrible souvenir de la dite "Faucheuse"
Survenue cette nuit, tuant la "bien-heureuse".

Les bourgeons de l'espoir ne voyaient plus le jour,
Les feuilles étaient malades avec ce noir autour.
L'énergie était rare au fur et à mesure,
Les racines mourraient, quelle mauvaise augure !

Mais la petite fleur cache cette douleur,
Elle prie notre Père pour qu'ainsi à toute heure,
Il puisse prendre soin de son bon jardinier,
Ce papy qu'elle aimera à jamais, André.

(31 Août 2006)

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20759 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
18 novembre
  Publié: 5 jan 2007 à 12:04 Citer     Aller en bas de page

Oh...
Cette petite fleur seulement a juste besoin d'un peu de lumière pour pouvoir reprendre des forces...Ainsi qu'une main sûre qui puisse redresser sa tige courbée...
Regarde autour de toi, souvent elle est près de toi mais n'ose s'aventurer à cause des épines de la souffrance entourant ton petit coeur...

Bises à toi
Justine

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 2 nov 2007 à 05:41 Citer     Aller en bas de page

Merci pour vos commentaires, vous deux qui me lisez souvent.

Amitiés, bises

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 18 juin 2008 à 16:08 Citer     Aller en bas de page

Je me reconnais tellement dans ces vers...
Ces vers qui me rappellent une douleur passée mais non oubliée. La blessure est là et elle s'envenime au fil des saisons... si seulement un soleil pouvait la cicatriser...
Amitié la plus sincère et bravo pour cette émotion que tu glisse dans tes mots.

 
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 18 juin 2008 à 18:44
Modifié:  18 juin 2008 à 18:46 par PlumeDange
Citer     Aller en bas de page

Je suis touchée par tes mots. Merci beaucoup
Le jardinier s'en est allé, laissant sa petite fleur pousser seule, mais fragile et maladroite, elle ne résiste pas aux froids, ni à l'eau trop abaondante, incessants pleurs...
Bien amicalement, merci à toi !!

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 19 juin 2008 à 13:30 Citer     Aller en bas de page

Il y'a après tout pleins de jardinier qui sont capables de faire grandir et s'épanouir une graine, mais de jardiniers capables de relever,réanimer une fleur flétrit il il n'y en a pas 150...a notre plus grand malheur. Mais je pense (pour moi aussi) qu' avec beaucoup de courage,d'endurance la petite fleur peut sûrement revivre et repartir a zéro...
Alors courage courage petite fleur

 
PlumeDange


Chaque instant meurt à l'instant...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
33 poèmes Liste
566 commentaires
Membre depuis
2 août 2005
Dernière connexion
14 juillet 2009
  Publié: 20 juin 2008 à 09:56 Citer     Aller en bas de page

Ce jardinier-là m'est irremplaçable et aucun autre ne pourra m'apporter cet amour-là... En attendant d'être plus forte, la petite fleur garde ses pétales refermés, se bat contre le monde, protégée par ses épines. Le bourgeon viendra à son heure et je suis sûre qu'il est possible qu'un jour, la petite fleur s'ouvre, plus grande, plus belle, plus heureuse, plus vivante... J'ose y croire, j'ose espérer que c'est possible...
Merci pour tes mots, bisous

  Ecrits vains d'un être ange, étrange écrivain.... Il s'écrie et ses cris se mélangent à son sang, triste vin...
Une-Seule-Larme


Pourquoi? Quelle question à la con.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
83 commentaires
Membre depuis
11 juillet 2007
Dernière connexion
15 août 2010
  Publié: 20 juin 2008 à 12:20 Citer     Aller en bas de page

Tu as raison d'y croire, la croyance est un espoir ...
Toutes mes amitiés

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1693
Réponses: 7
Réponses uniques: 3
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0198] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.