Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 6
Invités : 268
Invisible : 0
Total : 274
· BENTLYES · ori · ode3117 · Georges Ioannitis · Pichardin · caro0555
13149 membres inscrits

Montréal: 31 mars 05:55:37
Paris: 31 mars 11:55:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Si je savais... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
15 avril 2019
  Publié: 8 jan 2006 à 09:20 Citer     Aller en bas de page

Si je savais...


Si je savais ce que sera la différence ,
Entre demain et mon enfance
Peut être que je m’en voudrais,
Si tu savais qu’à peine posé mes bagages,
J’ai rêvé d’autres paysages
Peut être que tu m’en voudrais.

Mais je n’ai pas de certitude,
Tout juste un doute au fond de moi,
Peut être qu’avec l’habitude
Je me sentirais bien chez moi.

Si je savais faire autre chose avec ma voix,
Qu’un air des chansons d’autrefois
Peut être que je pleurerais,
Si tu savais qu’à chaques fois que j’ai l’air triste,
C’est pour ne pas que tu insistes
Peut être que tu pleurerais.

Mais je n’ai pas de certitude,
Tout juste un doute au fond de moi,
Peut être qu’avec l’habitude
Tu me feras rire de moi.

Si je savais te le conter en prose,
Avant même que je n’ose
Peut être que je te l’écrirais
Si tu savais que la solitude
Est une question d’habitude,
Peut être que tu me l’écrirais

Mais je n’ai pas de certitude,
Tout juste un doute au fond de moi,
Peut être qu’avec l’habitude
Tu le diras pour moi

Si je savais comment redorer cette cage,
Où sont enchainés mes Nuages,
Peut être que cela me suffirait
Si tu savais me rejoindre dans les étoiles
Et mettre du vent dans ma voile
Peut être que cela me suffirait

Mais je n’ai pas de certitude,
Tout juste un doute au fond de moi,
Peut être qu’avec l’habitude
Tu te reveilleras

Si je savais lire en moi comme dans un livre,
Que sans toi je ne sais pas vivre,
Peut être bien que j’y croirais,
Si tu savais que je ne veux plus cacher mes pleurs,
Que je t’aime tant que j’en meure
Peut être bien que tu croirais.

Avec un peu de certitude
Et moins de doute au fond de toi
Qu’à part une vieille habitude,
Rien n’a jamais compté pour moi
Que TOI.

Nuages

  N
JPH21
Impossible d'afficher l'image
Nous sommes nés pour mourir, Alors brûlons cette vie sans regrets
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
4761 commentaires
Membre depuis
8 janvier 2003
Dernière connexion
26 août 2018
  Publié: 8 jan 2006 à 10:56 Citer     Aller en bas de page

La solitude...
Parfois elle te fait écrire de si belles choses.
Elle est mère de création.
Je m'y recueille parfois, bien que je ne sois
Pas seul.
Bisous
Jean-Paul

  Amoureux de la vie, des femmes et du vin (Car je suis fier d'être Bourguignon
Baptiste

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
509 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2005
Dernière connexion
19 février
  Publié: 8 jan 2006 à 11:17 Citer     Aller en bas de page


Très beau et pathétique ton poème ,Nuages......

"Et moi je doute au fond de moi !"....
On se retrouve facilement dans l'expression de tes sentiments. Encore faut-il parvenir à savoir les exprimer avec cette finesse !!

Merci et bien amicalement,

BAPTISTE

  André BATIGNES
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
15 avril 2019
  Publié: 8 jan 2006 à 11:31 Citer     Aller en bas de page

Jean Paul , Baptiste

La solitude quand elle est désirée est trés agréable, elle permet de rêver, et de se ressourcer.

Bisous

Nuages

  N
Lénaïs


"Il m'a fallu apprendre mot par mot la vie Comme on oublie." P.Eluard
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
63 poèmes Liste
270 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
13 décembre 2010
  Publié: 8 jan 2006 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

'Si je savais lire en moi comme dans un livre,
Que sans toi je ne sais pas vivre,
Peut être bien que j’y croirais,
Si tu savais que je ne veux plus cacher mes pleurs,
Que je t’aime tant que j’en meure
Peut être bien que tu croirais."

Eh ben, les bras m'en tombent ...
Allez, je les ramasse cinq minutes pour te dire combien ce poème m'a touché, combien il est bouleversant !

Bravo à toi
Charlotte

 
patrick dabard Cet utilisateur est un membre privilège


Un bruissement d'aile peut faire trembler une étoile.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
95 poèmes Liste
6611 commentaires
Membre depuis
18 février 2004
Dernière connexion
13 mars
  Publié: 8 jan 2006 à 13:12 Citer     Aller en bas de page

Heureux ceux qui n'ont pas que des certitudes, j'ai apprécié cette lecture.
Bisous.
Patrick.

  le banissement n'est autre qu'une sorte d'autodafé symbolique indigne d'un site de poésie.
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
15 avril 2019
  Publié: 8 jan 2006 à 16:23
Modifié:  9 jan 2006 à 06:11 par Nuages
Citer     Aller en bas de page

Amandine,
La vie est faite de doutes et d'incertitudes, c'est pourquoi la confiance que l'on offre à l'autre doit être totale, pour ne pas vivre un enfer.


Arizona,
Je crois que nous avons la même manière de ressentir, un commentaire qui me touche.

Patrick,
toi qui ne croit pas en l'absolu qui ecoute et respecte les autres, je sais que ce poème te dit quelque chose.

merci à vous trois

Nuages



  N
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 8 jan 2006 à 21:16 Citer     Aller en bas de page

Et tu me reproches de douter sans cesse ?

Ne doute pas une seule seconde que ces mots-là, me touchent, me parlent, me ressemblent ... que je les aime... et que je les prends pour moi...

Si je savais comment ouvrir cette cellule
Dans laquelle est coincée ma bulle...


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Loup8084


Le Papesite est de retour.. Merci Lalain ) http://papemich.free.fr/
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
395 poèmes Liste
9630 commentaires
Membre depuis
3 janvier 2003
Dernière connexion
1er septembre 2017
  Publié: 9 jan 2006 à 10:24 Citer     Aller en bas de page


Touchée plein coeur amie Nuages...

Heureuse de te lire..

Loup

  http://papemich.free.fr/
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
15 avril 2019
  Publié: 9 jan 2006 à 18:33 Citer     Aller en bas de page


Ambre, le doute fait partie de la vie et je doute beaucoup des gens qui ont des certitudes.
Ce qui est important c'est d'assumer ses doutes et ensuite ses choix.
Pour sortir de ta bulle je ne connais pas la solution je doute, crois tu que tu désires la casser vraiment?


Pénélope la solitude fait partie intégrante de ma vie, elle n'est pas omniprésente, elle m'est necessaire parfois, et j'aime savoir que je peux m'y cacher.

Loup,
C'est un plaisir de te retrouver, et je pense que nous sommes plusieurs à nous retrouver dans ces vers.

Bisous

  N
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1897
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0364] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.