Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 11
Invisible : 0
Total : 13
Équipe de gestion
· Maschoune · Catwoman
13257 membres inscrits

Montréal: 16 oct 01:18:15
Paris: 16 oct 07:18:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Acrostiches :: hiroshima Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5083 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 18 mars 2011 à 11:47 Citer     Aller en bas de page

1/11/1982 ( ce n'est pas récent, retrouvé pour la circonstance)

H hier, sous le soleil, tu étais belle, riante.
I inconséquent fut ce jet d'éclairs rouges et blancs.
R rasant, égorgeant cette ville, cette fleur attachante,
O occupée par des milliers de cœurs innocents.
S sacrifice suprême répété au cent mille,
H histoire de l'HOMME sur le chemin de son destin.
I ichthys, tu as été bafoué par des débiles
M marquant pour deux mille ans au moins l'esprit humain.
A aujourd'hui tu es de nouveau belle et riante…
MAIS
N’oublie pas

Le 18/3/2011
Lorsque je j’ai écrit cet acrostiche, je n’avais pas conscience qu’il existait un « guerrier » supérieur à l’homme, je dirais, même, une jolie amazone (la nature) capable de nous faire mordre la poussière quand elle veut et comme elle le veut et de plus avec nos armes…

  YD
Le Poète Masqué


Bonjour/bonsoir chers amis. Merci de votre présence sur mon profil !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
3443 commentaires
Membre depuis
26 octobre 2012
Dernière connexion
5 juillet
  Publié: 13 mars 2016 à 22:45 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Yvon,

Très content de découvrir ce poème (que tu m'avais indiqué).

J'en suis ému.

Ce fut tellement affreux !

Quand j'y pense, cela m'effraie (j'ai d'ailleurs été troublé pendant des heures, après avoir examiné le sujet, pour mon poème).

Et Nagasaki a subi la même chose (et une troisième bombe était prévue, je crois).

La nécessité de ces bombardements divise toujours les opinions.

J'ai apprécié la remarque additionnelle, sur la force de la nature, qui peut soumettre l'homme à sa puissance.

Bravo Yvon !

A bientôt



  Vous pouvez prendre connaissance de mon système de versification, si vous le souhaitez (système personnel qui s'écarte des règles purement classiques).
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1206
Réponses: 1
Réponses uniques: 1
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0213] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.