Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 327
Invisible : 0
Total : 332
· Argynne Aphrodite · Pyerre · Soliste · Lachésis (Moirae)
Équipe de gestion
· Bestiole
13155 membres inscrits

Montréal: 26 févr 08:03:25
Paris: 26 févr 14:03:25
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Pas de deux ( Blottie / Lacase) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5236 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
26 février
  Publié: 4 mai 2012 à 04:42
Modifié:  4 mai 2012 à 04:53 par Lacase
Citer     Aller en bas de page


Ose…

Un premier pas
Imagine
En soie et velours
En sourdine.

Un doigt de vers
Un rien de prose,
Laisse-toi faire
Rien ne s’impose.

Suppose…

Au second pas
On se devine
En soie et velours
On lutine.

Mêlant nos vers
A tâtons,
Lissant nos proses
A l’unisson.

Osmose…

D’un même pas
On s’acoquine
Velours de soie
Et mousseline.

Chacun espère
Faire la chose,
Chasser l’amer
« Voir si la rose »*.



* Merci Ronsard

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 4 mai 2012 à 09:45 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,

Marcel.

  Marcel
Bernylys

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
4156 commentaires
Membre depuis
24 septembre 2010
Dernière connexion
22 janvier 2019
  Publié: 4 mai 2012 à 12:55 Citer     Aller en bas de page

Un joli duo, bien agréable à lire. Merci.

Amitiés.

  Tous mes textes sont protégés par copyright n° 00050359-1 * Enfant, je rêvais d'un lendemain meilleur; adulte, je rêve d'un monde meilleur. * Bernylys ~ Edelweiss
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15491 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 février
  Publié: 5 mai 2012 à 09:13 Citer     Aller en bas de page

Un si joli duo, dansant et délicat...j'aimeeeeeeeeeeeeeee.

Alex X2

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5236 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
26 février
  Publié: 5 mai 2012 à 16:42 Citer     Aller en bas de page

Marcel42 , Bernylys , Henri , Alphonse BLAISE ,

Un grand merci tout d'abord à toi Blottie pour cet agréable "pas de deux".
Et puis à vous quatre pour vos commentaires et vos encouragements.

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 6 mai 2012 à 04:59
Modifié:  6 mai 2012 à 05:00 par Jeanne
Citer     Aller en bas de page

A mon tour je te remercie, Lacase
Tu as su accompagner avec douceur mes premiers pas timides en duo vers ce "Pas de deux" délicat ; tu as su trouver les mots qui invitent au voyage...

Merci à vous aussi Marcel , Bernylys , Henri , Alex , d'être présents pour accueillir et partager ce doux ballet !


Blottie

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5236 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
26 février
  Publié: 21 mai 2012 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

Lys-Heliyo'cha
Sublime? Extraordinaire d'harmonie?
C'est gentil, mais je me demande si ce n'est pas un tantinet exagéré pour notre premier essai
Qu'importe, nous te remercions tous les deux pour cette envolée.

Saphariel
Ne pas faire du Lacase, ne pas pas écrire du Blottie
On s'apprivoise à peine et l'on a tenté de trouver une autre voie.
Merci pour ton écho.

Merci à vous deux pour vos encouragements.

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
rimarien
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
59 poèmes Liste
5698 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2005
Dernière connexion
28 janvier 2017
  Publié: 26 mai 2012 à 22:42 Citer     Aller en bas de page

super duo, ça glisse tout seul

ça me fait penser à un couple de patineurs tellement en symbiose qu'ils ne font qu'un mais,
car il y a toujours un mais chez le rimarien une telle symbiose que leur seule envie c'est d'en finir sur la glace, la rompre pour se rouler enfin un patin. Un patin sur la bouche, attention de ne pas faire saigner les lèvres voire pire que ça finisse en affreux bec de lièvre!
pardonnez-moi tous les deux mes conneries, pis toi tonton, explique à Blottie que j'suis con mais pas méchant pis qu'en plus j'me soigne avec mes cachets
ben vi j'fais des spectacles chez pinder!!

 
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 28 mai 2012 à 19:07
Modifié:  28 mai 2012 à 19:09 par Jeanne
Citer     Aller en bas de page

Lys-Elyocha,
Ravie que ce poème t'ait ainsi enthousiasmée ! J'ai eu pour ma part, beaucoup de plaisir à l'écrire avec Lacase.
Merci à toi


Saphariel,
Merci d'encourager ces premiers pas timides !
Amitiés


Rimarien,
Un couple de patineurs en symbiose…? J’en suis toute chose ! Il a pourtant fallu briser la glace avant de commencer -je ne patine pas avec n’importe qui- et, sans la confiance de l’oncle, nous n’aurions pas eu le plaisir de mener cette danse jusqu'au bout ni celui de t'entendre nous imaginer patinant !
Ne t'inquiète pas : Lacase m’a prévenu à ton sujet ; sinon, j’aurais pu m’offusquer ! Un patin sur la glace… Tout de même !
Quoi qu’à bien y réfléchir, ce doit être délicieux (s’il ne cache secrètement un bec de lièvre sous sa moustache en tablier de sapeur ) !
Très émue que notre tout premier duo ait fait fleurir en toi une si belle image , mais je ne cillerai pas et ne dirai rien des émois qu’ont fait naître ce poème …
Amitiés

Blottie
PS : ces cachets là ne sont pas nocifs, tu peux y aller

 
Chlamys


L'incertitude est l'essence-même de l'aventure amoureuse. Oscar Wilde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
844 commentaires
Membre depuis
26 décembre 2017
Dernière connexion
25 février
  Publié: 17 août 2019 à 05:23 Citer     Aller en bas de page

Un pas de deux tout tendre, une juste progression ... J'aime beaucoup l'élégance du dernier vers.

  Vint un temps où le risque de rester à l'étroit dans un bourgeon était plus douloureux que le risque d'éclore - Anaïs Nin
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5236 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
26 février
  Publié: 18 août 2019 à 00:50 Citer     Aller en bas de page

Chlamys
Oui c'est une excellent souvenir quand Jeanne entra dans la danse.
Merci de nous deux

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1317
Réponses: 10
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0348] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.