Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 329
Invisible : 0
Total : 332
· LuckyB · ODIN · Rimevasion
12922 membres inscrits

Montréal: 20 sept 12:36:03
Paris: 20 sept 18:36:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Acrostiches :: Et ma Muse s'amuse qui muse à musarder Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 15 avr 2011 à 17:07 Citer     Aller en bas de page

E ntrée dans le couvent la belle jouvencelle
T ancée par ses parents devait dire ses vœux

M ais au fond de son cœur l'adorable pucelle
A vait d'autre désirs que d'épouser son Dieu.

M algré ses dix sept ans, cette jeune gamine,
U ne fois, en forêt, avait trouvé l'amour
S ous les traits d'un manant qui avait belle mine
E t lui avait chanté des airs de troubadour.

S éduite la jeunette avait ouvert son cœur,

A cceptant d'écouter ses lais et odelettes.
M ais son père veillait, et de méchante humeur,
U ne fois avertit molesta le poète.
S évèrement ensuite il lâcha sa rancœur
E t pour punir la belle l'envoya au couvent.

Q uand elle se vit ainsi éloignée du bonheur,
U ne rage la prit d'avoir perdu l' amant.
I gnorant les avis de la mère supérieure,

M ontrant un caractère pour le moins bien formé,

U ne nuit elle sortit du couvent, et sans peur
S 'en alla retrouver son amant et l'aimer.
E n plusieurs occasions en dépit des consignes

A u lieu d'être cloîtrée elle s'en allait dehors

M ontrant tout son mépris pour ces règles indignes
U ne future none allait donner son corps.
S ouffrez, vous les parents, que vos enfants grandissent.
A cceptez de les voir déjà s'émanciper;
R estez cool quand l'amour les éveille aux prémices
D es plaisirs que jadis vous vous êtes donnés.
E t surtout évitez de les tenir en cage,
R uades et rébellions seraient votre merci.

 
alalea


et d'un si vis pacem, on baise amor....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1139 commentaires
Membre depuis
28 septembre 2010
Dernière connexion
2 mars
  Publié: 15 avr 2011 à 20:47 Citer     Aller en bas de page

Chouette!

Merci
A.

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
662 poèmes Liste
20514 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 16 avr 2011 à 08:19 Citer     Aller en bas de page

Une jolie histoire, moral ou amorale c'est selon. Moi ça me plaît.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 16 avr 2011 à 16:50 Citer     Aller en bas de page

"U ne nuit elle sortit du couvent, et sans peur
S 'en alla retrouver son amant et l'aimer.
E n plusieurs occasions en dépit des consignes"


Et elle a eu bien raison !!!
Merci Patrick, j'aime beaucoup

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 16 avr 2011 à 18:01 Citer     Aller en bas de page

alalea merci d'apprécier
Amitiés
Patrick

Aude merci de ta visite. Au bonheur des filles rebelles...

Amitiés

Patrick

Anna as-tu été cool avec tes enfants, ou le seras tu plus tard ?

Amitiés

Patrick

 
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
150 poèmes Liste
4559 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
26 mai 2015
  Publié: 17 avr 2011 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Je l'ai été Patrick, sûrement un peu trop...

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
833 poèmes Liste
5247 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 17 avr 2011 à 14:50 Citer     Aller en bas de page

Excellent!!!
Ecriture légère et agréable pour une histoire narrée avec verve...
Belle morale où la vérité fuse de ce conte intemporel...
Au plaisir...
Hubix...

 
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 18 avr 2011 à 17:03 Citer     Aller en bas de page

Merci Hubix ça fait toujours plaisir quand on apprécie ce que l'on fait.

Amitiés

Patrick

 
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
208 poèmes Liste
3959 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
10 septembre
  Publié: 31 mai 2011 à 12:41 Citer     Aller en bas de page

A cceptant d'écouter ses lais et odelettes.
M ais son père veillait, et de méchante humeur,
U ne fois avertit molesta le poète.
S évèrement ensuite il lâcha sa rancœur
E t pour punir la belle l'envoya au couvent.


je chouchoute ces images merci du partage

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
257 poèmes Liste
9754 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
27 juin
  Publié: 31 mai 2011 à 12:44 Citer     Aller en bas de page

ecrinF

Il faut vivre sa vie et dire merde aux préjugés

Excellent...Poète

Sélénaé

 
ecrinf
Impossible d'afficher l'image
Je me retourne encore et d'un regard d'envie Je contemple ces mots que je n'ai pas écrits
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
202 poèmes Liste
1520 commentaires
Membre depuis
14 février 2011
Dernière connexion
5 mars
  Publié: 31 mai 2011 à 16:49 Citer     Aller en bas de page

C'est bien ladysatin de chouchouter ces images qui vont bien avec ton charmant avatar
Merci d'être passée les découvrir.

Amitiés

Patrick

S'il y a une leçon à retenir pour la vie Sélénaé, c'est bien celle-là
Merci de ta visite

Amicalement

Patrick

 
Gekkeikan
Impossible d'afficher l'image
Un sens interdit en somme ce n'est qu'un sens autorisé pris à l'envers.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
5 poèmes Liste
90 commentaires
Membre depuis
23 août 2016
Dernière connexion
13 octobre 2016
  Publié: 9 sept 2016 à 07:51 Citer     Aller en bas de page



chouette prouesse poétique

et

"S ouffrez, vous les parents, que vos enfants grandissent.
A cceptez de les voir déjà s'émanciper;
R estez cool quand l'amour les éveille aux prémices
D es plaisirs que jadis vous vous êtes donnés.
E t surtout évitez de les tenir en cage,
R uades et rébellions seraient votre merci."

c'est pas faux

sacrés parents sacrés enfants


merci

  Dieu fait ce qu'il peut de ses mains, mais le diable fait beaucoup mieux avec sa queue.
Caroled
Impossible d'afficher l'image
Parce que la vie nous semble courte, prenons le temps d'aimer, de partager de belles choses avec de
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
18 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2016
Dernière connexion
12 avril
  Publié: 4 févr à 01:48 Citer     Aller en bas de page

J'adore !
Merci pour ce bon moment de poésie !

  Caroled
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1427
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0443] secondes.
 © 2000 - 2017 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.