Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 393
Invisible : 0
Total : 394
· Teumii
13092 membres inscrits

Montréal: 24 juil 00:48:51
Paris: 24 juil 06:48:51
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Entre chien et louve... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 17 déc 2008 à 12:11
Modifié:  22 août 2009 à 20:03 par (...)
Citer     Aller en bas de page


Le couchant, tel un oeil, regardait mon corps geindre
Écoutait de son temps les cris et les sanglots
Qu'aurait-il entendu de plus noir pour atteindre
Mon esprit charbonneux accordé à ses flots ?

Il avançait ainsi qu'une ombre qui hésite
N'osant pas me toucher, figé par la douleur
De ce jour qui tardait à lui laisser sa suite
Pour se poser un peu en rebord de mon coeur

Je distinguais déjà le cil d'un lampadaire
Fidèle compagnon de cette nuit veillant
Et le jour pas à peau, essayait de se taire
Pour lui céder sa vie, tel un ami aimant

J'étais dans leur secret, leur empreinte impavide
Lorsque l'une, en faux-col, vint glisser sa torpeur
À l'autre qui bâillait son heure dans le vide
Embrassant d'un soupir le pourquoi de ma peur

Tu peux aller dormir, toi qui compris ma peine
La nuit me tiendra chaud, je ne t'en voudrai pas
Elle a brodé pour moi, une cape de reine
J'y bercerai mon rêve, en attendant tes bras !


© AD


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
21 juillet
  Publié: 17 déc 2008 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Et toujours cette douceur, cette délicatesse et ses émotions dévoilées à mots couverts...merci douce Ambre... Alex

 
Baptiste

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
111 poèmes Liste
509 commentaires
Membre depuis
31 juillet 2005
Dernière connexion
8 août 2018
  Publié: 17 déc 2008 à 16:00 Citer     Aller en bas de page


Toujours très fluide, très agréable à parcourir ! Bravo Ambre, c'est un plaisir dont on ne se lasse pas ........
Bien cordialement,

Baptiste,

  André BATIGNES
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 17 déc 2008 à 16:26 Citer     Aller en bas de page

Hier j'avais un peu la même, mais le lampadaire ne fonctionnait pas...

(Ma vie est passionnante)

Mais la douceur ici laisse percer la douleur, et puis surtout l'attente.

Mais c'est beau... Plus. Beaucoup plus.

(Je vais le coudre à mes paupières)

 
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 17 déc 2008 à 19:17 Citer     Aller en bas de page

Il avançait ainsi qu'une ombre qui hésite
N'osant pas me toucher, figé par la douleur
De ce jour qui tardait à lui laisser sa suite
Pour se poser un peu en rebord de mon coeur


Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Ellea Lee
Impossible d'afficher l'image
Garde tes rêves, tu ne peux jamais savoir à quel moment tu en auras besoin ...(Carlos Zafon)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
1372 commentaires
Membre depuis
23 septembre 2007
Dernière connexion
19 mai 2018
  Publié: 17 déc 2008 à 19:52 Citer     Aller en bas de page

Quelle chienne de mots tu fais !


Agnès

 
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 18 déc 2008 à 07:21
Modifié:  18 déc 2008 à 07:24 par Miroir
Citer     Aller en bas de page


du premier au dernier : la même puissance , la même profondeur et la même beauté , mais je dirai pour les 2 derniers : seul une âme si sensible et si noble pourrait tenir cette position


merci bcp de cette très belle lecture

 
Miroir


"il est un " (poème de Parménide)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
673 commentaires
Membre depuis
10 novembre 2008
Dernière connexion
2 novembre 2017
  Publié: 18 déc 2008 à 07:21 Citer     Aller en bas de page



du premier au dernier : la même puissance , la mémé profondeur et la mémé beauté , mais je dirai pour les 2 derniers : seul une âme si sensible et si noble pourrait tenir cette position


merci bcp de cette très belle lecture

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 4 jan 2009 à 11:45 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien peur de ne pas savoir te répondre L'INSOUMISE... ...
peut-être comme le titre l'indique.. le moment où le jour laisse sa place à la nuit... apaisante... que j'aime..
un baume pour calmer les affres de la journée passée...
(ah la musique propre, c'peut-être paske j'avais fait la lessive avant ? )

Merci de ton passage apprécié..

------

Peut-être parce que la transition se fait en douceur dans la magie de la nuit qui s'installe Alex...
Merci beaucoup..

--------

Oui mais pas trop esseulée ristretto... just en expectative ... merci à toi..

--------

Faut pas essayer hermes... faut laisser flotter... merci Alain.. 'sous

--------

C'est un plaisir de te voir ici aussi André.. merci beaucoup..

--------

(Il a du mal à ouvrir son oeil parfois le mien aussi )
Oh Eliawe s'est retrouvée !! (youpi).. merci mademoiselle merveille...

--------

Je te remercie véronique, c'est gentil..

--------

Chantalou.... merci

--------

Parce que j'avais l'air aux abois Agnès ?
(pas tant que ça finalement) Merci d'être passée..

--------

Si seulement je savais Alex ! Je ne me comprends pas toujours.. les mots partent tout seuls.. mais je te rassure cependant.... je confirme être lunaire et n'avoir aucune crainte de la nuit.. (le soleil beaucoup moins)...
Merci de t'être arrêté ici..

--------

Merci à toi... Dominique vraiment...


--------

Rou-Mi-roir... une âme sensible sait aussi ressentir, et tu l'as fait.. c'est un beau cadeau.. C'est moi qui te remercie..

--------

On espère surtout que le jour suivant sera moins lourd, oui Edna... le sombre se fond dans la lueur de la nuit pour s'alléger (parfois mieux qu'au plein jour).. merci beaucoup..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 10 jan 2009 à 06:11 Citer     Aller en bas de page

Ces changements d'état sont déstabilisants, et souvent on réagit différemment...


Je sais pas ce que j'ai ressenti en te lisant... Pour ma part, ça a fait aussi écho à mes problèmes d'insomnie (), mais aussi aux instants euphoriques que je peux éprouver, pour quelque chose de banal aux yeux des autres...



  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 26 jan 2009 à 12:59 Citer     Aller en bas de page

La nuit reste magique (pour moi)... insomnie ou pas... il s'y trouve des sensations uniques...

Merci tit papillon..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3115
Réponses: 10
Réponses uniques: 8
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Il fait froid ici... (trio k/x/r) (Collectifs)
Auteur : R.
Je t'écris d'un ailleurs... (Autres)
Auteur : (...)
A moitié moi (Tristes)
Auteur : Echo
Ailleurs (Autres)
Auteur : Epsilon Cygni
Théâtre d'insomnie. (Tristes)
Auteur : D a r l i n'
Assassiner la nuit (Amour)
Auteur : silence.
(Autres)
Auteur :
(Autres)
Auteur :
Le vers incompris (Tristes)
Auteur : Drakkar
Messe basse... (Autres)
Auteur : (...)
A la gueule du monde (Autres)
Auteur : Lily.H
L'oeil Poésie... (Autres)
Auteur : (...)
Sally -aveugle, sourde et muette (Autres)
Auteur : Lily.H
La Guerre des Mondes (Autres)
Auteur : THOMAS
Sieste (Autres)
Auteur : pluriels

 

 
Cette page a été générée en [0,0687] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.