Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 245
Invisible : 1
Total : 248
· marchepascal · Drôle d'oiseau
13088 membres inscrits

Montréal: 24 mars 09:57:15
Paris: 24 mars 14:57:15
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Autres poèmes :: Sur le sable dédain (repost) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
651 poèmes Liste
18562 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
3 février
  Publié: 18 déc 2008 à 14:54
Modifié:  20 déc 2008 à 04:54 par Tilou8897
Citer     Aller en bas de page



Sur le sable dédain


Dans l'outrecuidance des gestes répétés,
Qui, nos feux à nos nerfs, faisait la nuit sans temps,
C'était le petit jour qui dressait son sarment
Dans l'estuaire des amours éplorées ;

Hors l'effort, la sueur qui font lisse en douceur
La jouissance fanée aux rameaux de l'éteint,
C'est le caillou des cœurs qui s'esquinte sans fin
Sur la grève ensablée, ravin de nos erreurs ;

Esquisse notre espoir, l'illusion d'un demain
Ecris-le au fusain sur ce sable mouillé
Pour qu'à l'autre marée, ne soit plus le dessin ;

Notre étoile est enflée et dégorge du sang
Car nos rêves sont vains même dans ce serment
D'avoir voulu l'écrin de nos sexes rouillés.



Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23519 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
26 décembre 2018
  Publié: 18 déc 2008 à 16:29 Citer     Aller en bas de page

Notre étoile est enflée et dégorge du sang
Car nos rêves sont vains même dans ce serment
D'avoir voulu l'écrin de nos sexes rouillés.



amitiés

james

  Membre de la Société des poètes Français.
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
245 poèmes Liste
16061 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
14 février
  Publié: 19 déc 2008 à 03:01 Citer     Aller en bas de page

Encore un sonnet de toute beauté...

le dernier vers est très explicite....en écho au premier je trouve...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
silence.


chut...tais-moi.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
30 poèmes Liste
486 commentaires
Membre depuis
1er décembre 2008
Dernière connexion
20 mars
  Publié: 19 déc 2008 à 17:04 Citer     Aller en bas de page

ça coule tout seul.
un sonnet comme j'aime en croiser de temps en temps.

m'ci

 
Tilou8897

Administrateur


La vie n'a de sens que celui qu'on lui donne
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
651 poèmes Liste
18562 commentaires
Membre depuis
12 décembre 2006
Dernière connexion
3 février
  Publié: 30 déc 2008 à 14:17 Citer     Aller en bas de page


merci... d'avoir apprécié la retouche...

(oui, je sais pourquoi m'zelle Insoumise^^)


merci beaucoup





Tilou

  Elle me dit que mes guerres sont des fleurs fanées et qu'il reste une terre pour l'aimer ici bas
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1989
Réponses: 4
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Les mots riens (Autres)
Auteur : Tilou8897
Et tourne le manège (avorté.. ou pas terminé) Claire & Tilou (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
Et nous passons sans voir (Autres)
Auteur : Myo
Des coeurs à la mer (Tristes)
Auteur : Gouache
Un froid d'hiver (Tristes)
Auteur : Lauriane
Le sentier des oubliés (Autres)
Auteur : Rose S.
La Passion de Paris ( Eriune & ovni ) (Collectifs)
Auteur : ovnissimo
Souvenir d'un homme (Autres)
Auteur : Bestiole
Le silence ne s’entend qu’à travers les attentes (Poèmes par thèmes)
Auteur : cartouche
Peaux de chagrin (Autres)
Auteur : Tilou8897
peux-tu m'expliquer ton absence? (Poèmes par thèmes)
Auteur : aigle royal
Poésie Land... (Autres)
Auteur : (...)
Lee [inachevé] ( Anne88 & Tilou ) (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
Nuit éternelle (Autres)
Auteur : Escarbille
(Collectifs)
Auteur :

 

 
Cette page a été générée en [0,0369] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.