Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 815
Invisible : 0
Total : 819
· Hubix-Jeee · doux18 · Y.D · Tychilios
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 08:37:43
Paris: 23 févr 14:37:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Nouvelles littéraires :: Prologue//amy Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 16 juin 2008 à 16:06
Modifié:  17 juin 2008 à 21:38 par Mencita Monoï Angel
Citer     Aller en bas de page

PROLOGUE



Un peu trop belle pour l'âge qu'elle avait a l'époque. À peine ces 17 ans avait-elle déjà de belles formes... une maturité qui nous surprend après chaque mot sortant de sa délicieuse bouche qui nous donne cet envie de s'en approcher. Ce serait un mensonge pour un homme de mon âge de dire que du haut de ces 17 ans, je ne me suis jamais imaginé de m'accroupir dans un lit avec elle, caressant ces long cheveux noirs jusqu'aux courbes de ces hanches.. Me perdre dans ces yeux si clairs qu'on pourrait confondre un océan d'azur au coup d'oeil. Sa fine silhouette et son visage doux faisait d'elle une femme. Une femme bien avant l'âge, mais pourtant si femme...Pour le dire, oui... elle était très jolie mais j’étais un homme de 46 ans bien trop mûr pour une fille de cet âge. J'ai connu bien des femmes, matures et si belles aussi... mais elle, Amy, ne me laissait pas indifférent. Putain, Charles, t'entendre parler, on pourrait croire un vieux pédophile repérant une jeune mineure dont les fantasmes s'accumulent au moindre geste qu'elle pose. Détrompez vous, je suis un homme catholique, droit et honnête. Seulement mon coeur lui.. n'aurait pu s'empêcher d'aimer jusqu'au dernier instant cette jeune perdue dans l'océan d'azur. Quel dommage, la voir dans les ruelles si tard, l'esprit entremêlé entre les clients et sa cuillère chaude qui la fait sourire. Oui, Amy était une pute, comme on dit dans les banlieues. J'ai fait mon possible pour l'aider, je me suis tué pour la traîner hors des bas quartiers. Malheureusement pour elle, je n'ai pas été assez fort et assez dur pour sa rengaine de merde. J'avais l'âge d'être son père seigneur ! Pourtant je n’en avais pas l'impression. Peut-être a-t-elle acquis ce savoir après les nombreux clients plus âgés. Je m'en fiche, je ne veux pas savoir. Elle m'aimait aussi, je sais... et ce n'est pas un délire de vieux fou.

Je n'ai pas raconté cette histoire à personne, ni même à la tombe de ma mère. C’est le genre d'histoire qu'il faut écrire, pour ne jamais oublier certaines personnes. Pour faire honneur à leur existence, pour faire honneur à Amy.



(suite...)
DÉSINVOLTURE


 
Anchentria


Une âme damnée pour une plume en rédemption
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
187 poèmes Liste
1522 commentaires
Membre depuis
18 juillet 2007
Dernière connexion
3 octobre 2018
  Publié: 17 juin 2008 à 15:45 Citer     Aller en bas de page

Ton texte me touche à un point que tu es loin d'imaginer.

Merci.

 
angel_18


la poèsie est un refuge où je me sens revivre...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
82 poèmes Liste
879 commentaires
Membre depuis
27 janvier 2008
Dernière connexion
12 novembre 2012
  Publié: 20 juin 2008 à 18:17 Citer     Aller en bas de page

Très beau texte qui me laisse sans voix ...

Histoire inventé ou réel ? Dans tout les cas ce texte est plein de vérité ... Félicitation ...

Amicalement Angel_18

  Que ma plume vous apprenne ce que ma bouche ne peut vous dire et que mon coeur voudrait signer de son sang. Alfred de MUSSET
D a r l i n'


Le néant me semble à présent un peu moins triste.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
524 commentaires
Membre depuis
20 septembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2015
  Publié: 22 juil 2008 à 20:56 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous tous.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 605
Réponses: 3
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0261] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.