Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 332
Invisible : 0
Total : 332
13143 membres inscrits

Montréal: 29 mars 21:22:30
Paris: 30 mars 03:22:30
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: des illusions Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1023 poèmes Liste
16514 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 5 avr 2007 à 06:06 Citer     Aller en bas de page

Assis près de ma fenêtre,
Je vois des petits êtres
Déambulant,
Gesticulant...
Ils ont connu dix hivers,
Ces bambins qui peut être changeront un jour l'univers.

Ils fixent le lointain,
dans ce froid matin.
Ballottés par le vent,
Insouciants...
Tant de leurs idéaux,gais,si gais,
Qui les font exister avant de les achever.

Voyage dans leurs esprits,
Ils rêvaient d'un monde où les peuples seraient amis.
A vouloir à tout prix vieillir dans l'utopie de paix,
Pleureront-ils devant les tueries,les massacres de sang tachés?
Et ils ont mal,ces enfants,
Ces jeunes hommes perdus dans un faux espoir,tel un néant.

La vie,ils la coloraient en blanc,
C'était avant:
Avant de comprendre,
Que très vite,on peut tout leur prendre..
Tout leur prendre,tel la joie,l'amour,même les tuer...
Ils n'auront pas attendu pour une dernière fois expirer.

Assis près de ma fenêtre,
Je vois des cercueils avec dedans dix petits êtres,
Qui maintenant dans le ciel déambulent,
Gesticulent...
Ils ont connu dix hivers,
Ce sera tout et je vois pleurer leurs mères...

 
Symphonie


Il n'y a rien de plus fort au monde que la douceur
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
45 poèmes Liste
866 commentaires
Membre depuis
3 septembre 2006
Dernière connexion
25 mai 2012
  Publié: 5 avr 2007 à 11:11 Citer     Aller en bas de page

très émouvant, pyc, la dernière partie est plus que bouleversante:
Assis au bord de ma fenêtre
je vois des cercueils avec dedans
dix petits êtres
Qui maintenant déambules, gesticules
Ils ont connus dix hivers
Ce sera tout et je vois pleurer leur mère...
Touchée par cette triste fin
reçois toute ma sympathie. Kissy de symphonie

  Symphonie
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 5 avr 2007 à 11:29 Citer     Aller en bas de page

Alors là... Touchée en plein coeur...
C'est un très beau texte, bien écrit, bien construit, mais très triste...
Et qui peut très bien représenter la réalité d'aujourd'hui...
J'ai aimé.
Mes amitiés.
Jo

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
29 janvier
  Publié: 5 avr 2007 à 14:17 Citer     Aller en bas de page

un très beau texte bien écrit
je ne viens rarement dans ce domaine
mais j'ai vraiment aimé ma lecture
mes amitiés
james

  Membre de la Société des poètes Français.
Joey


Ce ne sont pas les choses qui nous troublent, mais nos opinions (Epictète)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
1434 commentaires
Membre depuis
19 février 2007
Dernière connexion
30 mars
  Publié: 6 avr 2007 à 06:59 Citer     Aller en bas de page

Plusieurs sens dans ce poèmes dont principalement celui de la disparition prématurée de nos rêves...
lecture touchante vu les thèmes abordés et les images...
Jonathan

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20742 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
21 mars
  Publié: 1er mai 2008 à 07:11 Citer     Aller en bas de page

Celui là m'a énormément remuée...


Quand on parle d'enfants de toute manière, je ne peux qu'être touchée au minimum...


  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Liliepsy

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
79 poèmes Liste
570 commentaires
Membre depuis
17 février 2012
Dernière connexion
21 février 2018
  Publié: 1er juil 2012 à 10:20 Citer     Aller en bas de page

Une tristesse qui serre le coeur ! Tu as une certaine habileté à mettre des mots sur d'émouvantes et tristes histoires. Je trouve ça très précieux.

Très amicalement à toi

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3018
Réponses: 6
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Croire aux anges... (Nouvelles littéraires)
Auteur : Un homme
Le ciel ne regardait que nous (Amour)
Auteur : Rémanence
Baiser papillon (Acrostiches)
Auteur : erualena
Maman, c'est comment le paradis ? (Tristes)
Auteur : Claire de lune
Juste que tu reviennes (Poèmes par thèmes)
Auteur : Arynr'il Dae
C'est l'heure... (Tristes)
Auteur : (...)
Suicide sentimental (Tristes)
Auteur : Arynr'il Dae
Poème A Une Morte... (Tristes)
Auteur : Huslium
Pleure pas ma belle (à ces anges qui n’en peuvent plus…) (Amitié)
Auteur : Claire de lune

 

 
Cette page a été générée en [0,0502] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.