Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 27
Invisible : 0
Total : 27
13285 membres inscrits

Montréal: 18 jan 18:16:10
Paris: 19 jan 00:16:10
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Le temps suspendu (hubix & Coldasice) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 8 juil 2012 à 11:19
Modifié:  13 août 2012 à 03:56 par coldasice
Citer     Aller en bas de page

Le temps suspendu



Dans la vallée des La se trémoussent des cils,
Espérant un pingouin au blanc noeud papillon,
Qui viendra de ses mains, donner une raison,
Aux archets de bourdons, aux souffleurs dociles.

Les yeux sur le pupitre, les violons s'envolent,
Laissant les contrebasses répondre aux violoncelles,
Dans des messes basses épiques où seule sera belle,
La musique en ses atours les plus frivoles.

Les notes effleurent les paliers de silence
Et se mélangent au choeur polyphonique.
Un violon s'élance, virevoltant d'aisance
Jusqu' au sommet des lieux, en un solo magique.

L'allégresse enviée des sourires factices
Rend hommage aux flûtes mijaurées
Qui s'échappent dans des solitaires allées,
Répandant ici et là, leurs doux caprices.

La mélodie s'affine au fur et à mesure
De la passion des cordes à tisser l'impensable,
Elle suit la douce ligne empruntée de murmures
qui mène au paysage d'une beauté incroyable.

Les blondes batifolent dans les travers d'hier,
Pour faire les belles, comme premiers violons,
Dans les yeux d'un Maître, aux mains de Cupidon,
Qui, par quelques sourires, les rend fières.

Le ballet des mains perd de sa vigueur.
Les instruments se taisent, le souffle haletant.
Un ultime espoir, sentir encore ces moments
Dans une nouvelle symphonie du bonheur.

Un ange passe et, l'air de rien,
Traverse l'immensité tranquille
Du temps en suspension et vient
Enlacer la dernière note, fragile...


(Hubix & Coldasice)




Une vue personnelle de la Symphonie N° 40 de Mozart
Jouée par l'orchestre de chambre de Vienne dirigé par
Nikolaus Harnoncourt

  ODH MAD
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
15551 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 8 juil 2012 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

Deux belles plumes que j'aime qui sont venues nous poèmer la plus légère des poésies dans une harmonie d'arpèges magnifiques...

Merci pour ce concert en duo...

Alex

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
731 poèmes Liste
15648 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
18 janvier
  Publié: 8 juil 2012 à 14:51 Citer     Aller en bas de page

J'aime vous lire ensemble pour la beauté des vers que Mozart vous a inspiré et
, étrange , pour la sensation que vos échanges font du bien
bises
lilia

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 8 juil 2012 à 17:06 Citer     Aller en bas de page

Merci Alex et Lilia d'être venues dans nos lignes symphoniques où Mozart a veillé sur nos écrits et turpitudes !!!

  ODH MAD
Anna Couleur
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
4605 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2010
Dernière connexion
24 décembre 2020
  Publié: 8 juil 2012 à 17:13 Citer     Aller en bas de page

Merci vous deux, magnifique !

  On risque de pleurer un peu si l’on s’est laissé apprivoiser.. Antoine de Saint Exupéry - Le Petit Prince
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16145 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
10 août 2020
  Publié: 9 juil 2012 à 05:32 Citer     Aller en bas de page

Vous lire et écouter la symphonie 40 de Mozart, et l'on touche les nuages du bout des doigts

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
219 poèmes Liste
4181 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
17 janvier
  Publié: 9 juil 2012 à 05:40 Citer     Aller en bas de page

Revenant de vacances , j'ai un grand plaisir de lecture

bravo pour votre duo

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 10 juil 2012 à 06:52 Citer     Aller en bas de page

Et un merci aussi immense à Hubix. Je ne savais pas où j'allais dans ce collectif. Ses conseils ont donné le rendu qui était nécessaire.

  ODH MAD
pyc


La vie peut avoir de beaux visages !
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1032 poèmes Liste
16673 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
29 décembre 2020
  Publié: 8 août 2012 à 05:07 Citer     Aller en bas de page

plus j'avançais dans ma lecture, plus j'entendais les instruments jouer leur notes magiques...je ne crois pas connaître cette symphonie, mais je connais les finesses exaltantes de vos deux plumes, et quand elles se réunissent pour évoquer la musique dans ce qu'elle a de plus beau, on ne peut que se réjouir d'être venu à la découverte de ces vers.
Mes félicitations pour ce choix de sujet qui nous envole vers des gammes et des notes inoubliables !
amitiés très sincères.
pyc.

 
coldasice

Correcteur


Because we are already the past
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
42 poèmes Liste
1049 commentaires
Membre depuis
16 juin 2012
Dernière connexion
22 septembre 2020
  Publié: 13 août 2012 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

Si tu as entendu la musique et les instruments, alors, Hubix et moi, nous nous sommes approchés de la vérité. Cela donne beaucoup de valeur à ton commentaire. Merci en cela

  ODH MAD
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1185
Réponses: 9
Réponses uniques: 7
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0319] secondes.
 © 2000 - 2021 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.