Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 3
Invités : 939
Invisible : 0
Total : 942
· EmikoLian · Tychilios · Andesine
13158 membres inscrits

Montréal: 28 févr 07:48:37
Paris: 28 févr 13:48:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Fracture.. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 3 :: Répondre
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 21 avr 2007 à 18:36
Modifié:  20 nov 2007 à 15:06 par Acoeurfou
Citer     Aller en bas de page

Fracture

Il y a ces moments où l'on ne pense plus rien
Parce qu'il n'y a plus aucune raison de le faire.
Et même s'il y a des étoiles jusque dans nos yeux,
Il n'y a pas plus de lumières qui ne s'éteignent jamais.
Il n'y en a même jamais eu...

Et pourtant, j'ai tout fait pour y croire.
J'ai joué le jeu jusqu'à l'excès,
A bout de forces...
J'ai abusé d'un caractère trompeur,
D'une apparence dont chaque geste naît d’un mensonge.
Juste pour être un autre,
Me réveiller un matin et avoir oublié...

Mais tu sais…
Si le monde est vaste
La douleur est immense.
Et je suis incapable d'oublier.
J'ai essayé de vivre sous les draps du monde
Des vies entières,
J'ai traversé toutes les nuits,
Les plus longues...
Les plus sombres...
Et j'en ai oublié le sommeil, à parcourir des milliers de rêves.
Mais il n'y a rien à faire...
Je ne trouve pas,
Je ne vois pas demain...
Je ne sais même pas si maintenant est fini.
Les jours passent avec tant de ressemblance.
Ils tournent les uns sur les autres
Et avec tout le poids de la fatalité,
S'écrasent, comme autant de douleurs.
Ce monde n'est pas celui que j'imaginais
Et encore moins celui qu'on croit...
Qui s'installe dans nos yeux,
S'accrochant à nos souvenirs
Comme une paupière d'infidèles réalités.
Et je ne peux plus
Je n'arrive plus à faire semblant.
A fermer les yeux et les rouvrir
Comme si rien…
Rien n'avait existé.

[...]

Mais combien de squelettes ne sont pas encore morts...
Dans le tombeau mirage des prières jamais prononcées.
Entre les dunes musulmanes du Darfour..
Et les terres éclatées de l'Éthiopie..
Derrière les flocons de Saint-Pétersbourg..
Ou dans le silence d'une Corée au dessus d'une autre.
Et la « sainte mer noire », Bagdad,
S'en est arrachée l'âme sous les caresses.
Mais il y a bien trop de nuages pour la voir
Se faire sucer le sang comme une chienne éplorée.

Parce qu'il y a des gosses
A l'autre bout du monde,
Où l'on ne voit rien,
Contenus dans l'ombre,
Qui portent des fusils comme des sacs d'école.
Et si les sangles sont les mêmes,
La prochaine nuit... elle...
Ne sera jamais plus…


[...]

"Un jour tu m'as demandé pourquoi,
Pourquoi je tenais tant à voir le fond des puits
Alors que l'eau est palpable à la surface.
Je n'ai jamais su te répondre...
Ou peut être l'ai-je jamais voulu...
Mais maintenant je sais...
Maintenant,
Je veux..."


C'est dans le fond des choses que l'on trouve la vérité
Et aussi brûlante soit elle,
Aussi insoutenable,
J'ai besoin de m'en imprégner,
D'en faire battre mon coeur jusqu'à l'overdose.
Et s'il le faut...
J'irais sniffer les cendres de nos ancêtres
Tombés dans la fosse du monde.
Juste pour connaître....
Ne serait-ce que la souffrance...
La seule...
La vraie...
La leur... "

J'ai besoin d'ouvrir les bras au monde,
Lui dire au fond d'un chuchotement
Que je n'arrive plus à l'assumer...

- Acoeurfou -




Photo de James Nachtwey

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 21 avr 2007 à 18:47 Citer     Aller en bas de page

On dirait une dernière lettre avant un long voyage...
Aller cueillir les restes du passé comme si c'était des petits fruits...

Vraiment vraiment magnifique...
Un long cri de détresse
Un appel à l'exil...

Je nomine
pour la justesse de tes mots
Pour chaque petite parcelle de ces lignes, pour chaque lettre, placée juste au bon endroit...


(merci)
(infiniment)

 
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 21 avr 2007 à 18:52 Citer     Aller en bas de page

"On dirait une dernière lettre avant un long voyage...
Aller cueillir les restes du passé comme si c'était des petits fruits..."

Tu touches parfaitement à la réalité. Merci à toi...

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18008 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
28 février
  Publié: 21 avr 2007 à 19:11 Citer     Aller en bas de page

C'est très profond. A vrai dire ton texte me perturbe car ce dégoût je crois bien que je le partage.

Il y a aussi un constat froid sur la souffrance du monde et de son histoire.

Les passages qui m'ont le plus touché :

"Et la " sainte mer " noire de Bagdad
S’en est arrachée l’âme sous les caresses.
Mais il y a bien trop de nuages pour la voir
Se faire sucer le sang comme une chienne éplorée."

"J'irais sniffer les cendres de nos ancêtres
Tombés dans la fosse du monde...
Juste pour connaître....
Ne serait-ce que la souffrance...
La seule...
La vraie...
La leur... ""

D'habitude je le dis pas mais là je nomine car ce texte, moi je le lis comme un vertige sur le bord de la mort, la respirer et puis revenir à la vie plus serein




Amicalement
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 21 avr 2007 à 19:27 Citer     Aller en bas de page

Citation de Bestiole


....moi je le lis comme un vertige sur le bord de la mort, la respirer et puis revenir à la vie plus serein



Je ne sais que dire..

ça me soulage d'une certaine solitude de la savoir partagé. Une solitude qui est bien lourde à porter...

Merci Vinie

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18008 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
28 février
  Publié: 21 avr 2007 à 19:47 Citer     Aller en bas de page

J'ai fait de la place pour l'ajouter à mes favoris, encore merci de cet échange

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 21 avr 2007 à 19:49 Citer     Aller en bas de page

..

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
existoire

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
17 poèmes Liste
148 commentaires
Membre depuis
24 mars 2007
Dernière connexion
28 avril 2008
  Publié: 22 avr 2007 à 08:02 Citer     Aller en bas de page

Je suis restée longtemps à lire et relire tes maux
J'en suis encore glacée de cette si profonde souffrance

Chacun de tes mots transpire cette si misérable réalité que tu as su transcrire avec beauté

Je nomine cette Ode magnifique au triste monde qui te déchire

 
Petit boo


Pourquoi La Vie Est Si Compliquée ?
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
473 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2006
Dernière connexion
7 mars 2008
  Publié: 22 avr 2007 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

Toi même tu sais Mehdi, que je pense exactement la même chose que toi ...
C'est si dur de vivre pour moi en ce moment et tes textes me font tellement de bien ...
Courage mon petit mari tu sais que je suis là pour toi même si en ce moment c'est plutôt l'inverse ..


  ÞêTiT ß00 Âi£é
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 22 avr 2007 à 23:41 Citer     Aller en bas de page

Venise : C'est ça en effet... Comme si j'ouvrais mon coeur un peu plus à chaque ligne. Je n'y arrive que comme ça.
Je suis "fier" (*c'est pas vraiment ce mot là que je voulais utiliser mais l'heure tardive commence à me pesez...) que tu l'ais ressenti.



Existoire : C'est d'ailleurs un drôle de paradoxe parce que c'est la première fois que j'écris un poème aussi vite. Il m'est venu comme un cri que je retenais depuis trop longtemps... mais que jn'ai pas encore lâché complètement.



Petit boo : Wi.. moi même je sais. De la tendresse au bout des doigts, un reflet dans l'oeil qu'on n'ose plus fermer... Merci Lydie




Merci à vous trois d'être passé et de m'avoir laissé une marque de votre présence...

Acoeurfou

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 23 avr 2007 à 21:28
Modifié:  24 avr 2007 à 13:36 par Acoeurfou
Citer     Aller en bas de page

Moui... Faudrait-il déjà que le monde commence à si intéresser..

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 24 avr 2007 à 22:30 Citer     Aller en bas de page

Ton poème est magnifique dans sa douleur, tes paroles la décrive, que de mal pour des innocents qui n'ont rien demander d'autre qu'un peu d'humanité, je suis très touchée, je pleure avec vous, amitié.Okana

  Nicole chaput. *Okana *...
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 25 avr 2007 à 13:09 Citer     Aller en bas de page


Un peu d'humanité, un peu d'humanité. Rien d'autre..

Merci Okana d'être passée..

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
Nuance
Impossible d'afficher l'image
Les yeux expriment ce que les mots dissimulent...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
119 commentaires
Membre depuis
5 avril 2007
Dernière connexion
5 avril 2011
  Publié: 28 avr 2007 à 23:30 Citer     Aller en bas de page

Wow, je sais pas quoi dire...
Ce que tu as écrit me touche, du début à la fin et le milieu et entre ça... Hum, bref tout ^^

Mais sérieusement, tu fais réfléchir.
J'adore les choses et les gens qui me font réfléchir.


À la prochaine, je sens que je vais revenir te lire
Nuance

  Il n'y a jamais qu'une façon de voir quelque chose
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 29 avr 2007 à 11:26 Citer     Aller en bas de page

Nuance, je prend ça comme un honneur.
Si j'écris pour lâcher un peu de mes émotions, je le fais aussi pour faire part de mes réflexions, et inciter ainsi le lecteur à en faire autant..

Alors j'en suis heureux. Merci...

_________________________________________


Roxane, Lacrima, merci de votre passage.

Ps : Ce n'est même plus un cri mais ma respiration...

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
°ZooZik°


Je n'ai qu'un mot à dire : «Péninsule» !
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
43 poèmes Liste
65 commentaires
Membre depuis
1er février 2003
Dernière connexion
3 janvier 2012
  Publié: 29 avr 2007 à 21:22 Citer     Aller en bas de page

Beau. Triste. Vrai.

Bravos.

  °ZooZik°
Mira


Vit ChAqµ£ !n$tAnT CoMm£ $i C'£sT l£ d£rNi£r !n$taNt d£ Ta Vi£, ViT Av£c L'aMoµr, Av£c La Cr0yAnc£
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
5 commentaires
Membre depuis
28 avril 2007
Dernière connexion
20 octobre 2009
  Publié: 30 avr 2007 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

coucou je trouve cela typiquement beau
je suis aussi solitaire
et je trouve que c'est incroyablement vrai
vos mots me joue la plus belle mélodie sur les corde de mon coeur
j vous en remercie de votre sincérité
c''est époustouflant
fiksa
mj

  mj
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 30 avr 2007 à 14:58 Citer     Aller en bas de page

Merci Fiksa pour tes mots forts.. Ma sincérité est tout ce que je peux apporter...

Zoozik


Acoeurfou

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 1er mai 2007 à 06:52 Citer     Aller en bas de page

Un texte superbe et dérangeant comme il s'en fait peu !
Et il le mérite amplement !

Chantal tendresse !

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
Acoeurfou

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
55 poèmes Liste
1280 commentaires
Membre depuis
5 juin 2004
Dernière connexion
26 février 2010
  Publié: 1er mai 2007 à 13:49 Citer     Aller en bas de page

Merci Chantal. Je suis touché, et d'autant plus venant d'une prof de français.

Bon rétablissement..

Acoeurfou

  Le Goût est fait de mille Dégouts - Nietzshe
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 1er mai 2007 à 13:56 Citer     Aller en bas de page

Acoeurfou,

Ajouter des mots serait superflu... Ton écrit m'a profondément touchée.... j'en ai oublié mon nombril.... (expression québécoise qui veut dire que j'ai oublié mes tracas et ma tristesse).

Merci infiniment de ce bel écrit que je nomine également...

Amitiés Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Page : [1] 2 3 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 7622
Réponses: 42
Réponses uniques: 20
Listes: 13 - Voir

Page : [1] 2 3

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Pré... Visions... (Amour)
Auteur : (...)
Lettre à ma fille (Autres)
Auteur : CaRnAgE
Ma guerre de 14-18 (Tristes)
Auteur : Maan
au réveil parfois (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Celle de demain (Amour)
Auteur : Tilou8897
Juillet (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
La nuit (Autres)
Auteur : Löou
Théïnarium (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
Urbanoïde. (ya pas d'place pour les rêves ici) (Autres)
Auteur : Rouge
Au détour d'une rue... ( Deirdre & Tilou ) (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
Minimisation (Tristes)
Auteur : *Gaëléphant*
Octo-tourbillon (feux d'artiste-fils) (Amour)
Auteur : Andjik
Arracher (Tristes)
Auteur : Acoeurfou
Souvenirs d'un infirmier (Tristes)
Auteur : THOMAS
Peine ombre... (Tristes)
Auteur : (...)

 

 
Cette page a été générée en [0,1014] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.