Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 125
Invisible : 1
Total : 127
· PhilippeB
13159 membres inscrits

Montréal: 26 mai 14:16:47
Paris: 26 mai 20:16:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: [essai d'envoi d'un message aux aliens] le 13 janvier 2013 Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Elodie Daraut


Rend toi fière
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
157 poèmes Liste
647 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 jan 2013 à 16:23
Modifié:  13 jan 2013 à 16:31 par Elodie Daraut
Citer     Aller en bas de page

Au moment ou tu liras ces lignes je serai probablement morte (huch huch voix du cimetière). Présentement je ne me sents pas particulièrement morte et je conceptualise pas encore le truc.
C'est vrai que je suis souvent enrhumée par contre. Donc ça couvait fatalement.

Comme il restera cette inconnue entre nous il va falloir faire avec. Le plus important d'ailleurs n'est pas tant que je sois morte mais que tu sois vivant (ou vivante) d'ailleurs. Je dois te
dire une chose essentielle que ne peut dire qu'un mort à un vivant.

(à part bouh je veux dire)

Pas que la vie c'est important blablabla, embrasse ton chat ou ton chien tous les matins, ces choses là sont évidentes. Non un vrai truc essentiel qu'on n'apprend pas dans les livres.
Le truc c'est - En fait ça change rien.

Je suis morte depuis 80 ans peut-être 200 et si l'humanité dont tu fais partie n'était pas un tantinet encline à l'autodestruction - j'aurais pu aller plus loin, 2000, 50 000 (paf apparition du chiwawa à dent de sabre), et bien tu vois ça fait
perpéte que j'ai intégré l'humus, les petits vers, les petits oiseaux, les petits chats, les aliens et toutes cette chaîne alimentaire de ton époque, et bien non ça ne me fait ni chaud ni froid.

Encore que ce n'est qu'une théorie et que je dois encore y réfléchir pour l'éternité mais l'un dans l'autre ça ne fait pas vraiment mal. Ce matin de ton aujourd'hui, je ne me suis pas levé avec un mal de crâne, ni même une toux.
Je suis restée là, pénarde dans l'espace intersidérale avec mes atomes qui ont sans doute décidé qu'il était temps de partir en voyage et de changer d'air.

Mais non, ça ne change rien.

C'est un peu comme la gastro, la mort ça fait mal au début, après on oublie. On se revoit dans 1000 ans si vous mourrez toujours à votre époque.

ps : si tu es une fille et si les mecs sont toujours les mêmes cassent leurs les couilles

  ⠨⠺⠓⠕ ⠙⠑⠑⠍
Narcissange


emia t ej tnat seniev sem snad sap semusnoc et en ut ùo ruoj nu sap tse n lI
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
2182 commentaires
Membre depuis
23 novembre 2008
Dernière connexion
18 septembre 2016
  Publié: 16 jan 2013 à 19:58 Citer     Aller en bas de page

Je ne sais que dire c'est compliqué... j'ai été partagée entre le fou rire intempestif et la morosité acerbe alors j'ai opté pour un bonbon.

nom de nom c'est extra ce truc...

tu m'as donné envie de lire du Sire Cédric à nouveau

merci Dat

  ma971
MonCielEstCrypté


Penser l'impensable, Nommer l'inommable, Contester l'incontestable
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
85 poèmes Liste
475 commentaires
Membre depuis
13 mars 2011
Dernière connexion
26 mai
  Publié: 9 jan 2014 à 05:11 Citer     Aller en bas de page

J'ai bien rigolé!

  T'es bien jolie, mais est-ce que tu fond sur la langue?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 795
Réponses: 2

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1031/13159

8.7%
 
 90 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.8%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 110 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.1%
 
 197 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.5%
 
 325 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0349] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.