Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 84
Invisible : 1
Total : 86
· Cidnos
13211 membres inscrits

Montréal: 18 mars 20:13:33
Paris: 19 mars 01:13:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Quand .... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17453 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 mars
  Publié: 20 août 2005 à 13:11 Citer     Aller en bas de page

Quand le passé lance des flèches empoisonnées
Belles manigances, pièges démesurés
Quand mes jours déclinent tout le poids de mes nuits
Cruelles et calines des amours qui s'enfuient

Quand je vois l'image, de papier trop glacé
Ces rires bien trop sages, ces chemises ajustées
Je mesure ce temps qui m'éloigne bien d'elle
De ces songes diamants, des envies jouvencelles

Quand mes traces de pas se noient dans le sable
Que sonnent tous les glas, que s'écrie l'implacable
Faut il que j'espère dès lors ressusciter
Ma moitié de terre ne s'étant pas brisée...

Quand je te vois, douceur, l'espoir est criminel
Car au fil des heures quand le destin se scelle
J'aimerais murmurer à ton âme un constat
Tu n'as pas existé ... je suis devenue toi

Quand tombe l'aurore, que la photo se fige
Là entre mes doigts morts des douleurs qui s'infligent
Je me souviens de toi..ton regard de poupée
Je me souviens de moi, dans le noir ...égarée ...


20 Aout 2005

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Verre de cristal


Sous la douleur le cristal se brise
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
6 poèmes Liste
32 commentaires
Membre depuis
18 août 2005
Dernière connexion
20 juin 2006
  Publié: 20 août 2005 à 16:13
Modifié:  20 août 2005 à 16:14 par Verre de cristal
Citer     Aller en bas de page

Il y a toujours quelqu'un dans l'ombre pour les âmes égarées, une fée, un bout de cristal ...

Un très beau texte, profond, doux et dur à la fois tout comme le paradoxe de la vie.

Au plaisir de te lire
Verre De Cristal

  Le reflet de l’âme a des secrets que le miroir ignore
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 20 août 2005 à 16:31 Citer     Aller en bas de page

Les fées se retrouvent toujours !
Sinon, à quoi servirait leur baguette
magique ?

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Destiny's Angel
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
25 commentaires
Membre depuis
17 juin 2005
Dernière connexion
2 mai 2014
  Publié: 21 août 2005 à 10:08 Citer     Aller en bas de page

Quel beau poème, j'en ai les larmes aux yeux, je nomine et je le rajoute a mes favori, bravo, mon dieu que le temps passe vite, profitons du temps qui nous reste... je voudrais avoir ta permission pour publié ton poème sur mon blog, bien sur je métrais ton nom et aussi un lien vers tes autres poèmes, merci d'avance!!

Amicalement...

  Cho
Balandras Marie-Fran


Vivre au jour le jour et ne rien rater
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
36 poèmes Liste
295 commentaires
Membre depuis
30 août 2005
Dernière connexion
23 octobre 2005
  Publié: 4 sept 2005 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

A donner le frisson, c'est magnifique ! marie-france

  Marie-France Balandras
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17453 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 mars
  Publié: 6 oct 2005 à 06:24 Citer     Aller en bas de page

Merci à tous

Ma fée tu me manques ....

Bisous
Vinie

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17453 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 mars
  Publié: 31 août 2008 à 06:47 Citer     Aller en bas de page

De rien headache.
Je le relis parfois celui ci ...

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je suis une partie de nous unique et multiple à la fois (chimay)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
17453 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
17 mars
  Publié: 31 jan 2012 à 16:40 Citer     Aller en bas de page

Merci Gypsophile

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2555
Réponses: 7
Réponses uniques: 5
Listes: 3 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0464] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.