Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 59
Invisible : 0
Total : 59
13157 membres inscrits

Montréal: 25 mai 20:51:49
Paris: 26 mai 02:51:49
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Marathon Éphémère 2013 (semaine 5) : "Demain ne meurt jamais" :: Guerre et paix vs guère épais "demain ne meurt jamais" Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9391 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 12 août 2013 à 03:26
Modifié:  2 nov 2013 à 16:21 par Catwoman
Citer     Aller en bas de page

La main proche de la gâchette
Plus sophistiquée que machette
Chemise blanche, col fermé
Boutons de manchette dorés


Le front réhaussé, l'oeil de lynx
De beaux discours dans le larynx
Dans six mois, combien de galons
Orneront votre épais plastron


Vous dressez certes belle allure
La veste sert votre carrure
Cette carrière dans l'armée
Vaut mieux qu'un travail de damné


Combien de stupides charniers
Quartiers de la carte rayés
Je crains ce que je sais et tais :
Demain ne meurt vraiment jamais


Croyez-vous que je serai fière
Quand vous rentrerez de la guerre
Je ferai semblant, ferai comme
Car ne sais pas sauver les hommes

 
HH


Pour ceux qui se battent, la vie à une saveur que ceux qui se protègent ne gouterons jamais...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
896 commentaires
Membre depuis
30 septembre 2009
Dernière connexion
23 avril
  Publié: 12 août 2013 à 05:19 Citer     Aller en bas de page

Des hommes de guerre, il en faut, malheureusement.
L'humanité devrait mettre un terme à la guerre avant que la guerre ne mette un terme à l'humanité.

Amitié.

HH

 
Alphonse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15508 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 12 août 2013 à 06:07 Citer     Aller en bas de page

"Combien de stupides charniers
Quartiers de la carte rayés
Je crains ce que je sais et tais :
Demain ne meurt vraiment jamais"...

Un texte fort en émotions qui ne laisse pas indifférent...

Alexandra

 
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


Nouvelle: Ariane, consulter mon journal
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
5467 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 12 août 2013 à 12:03 Citer     Aller en bas de page

Nous avons regardé le thème de ce mois un peu de la même manière - j'ai aimé ma lecture - l'homme est le prédateur supérieur il est le seul animal à tuer ses semblables...

Amitiés

yvon

  YD
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16128 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
19 avril
  Publié: 12 août 2013 à 12:24 Citer     Aller en bas de page

Je m'en tiendrai au texte sans entrer dans le débat....une belle écriture...

mais je me souviens, mais ça c'était avant, quand un prof de philo croyait que sans armée
il n'y aurait pas de guerre....

comme quoi la naïveté peut habiter tout le monde


des

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
232 poèmes Liste
16329 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 12 août 2013 à 13:34 Citer     Aller en bas de page

la guerre et l'homme c'est une histoire qui ne meurt jamais

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Philippe


La poésie n'a pas d'autre but qu'elle-même. (Charles Baudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
54 poèmes Liste
1125 commentaires
Membre depuis
13 juillet 2013
Dernière connexion
8 octobre 2019
  Publié: 12 août 2013 à 13:37 Citer     Aller en bas de page

Je citerais boris Vian: "Le propre du militaire est le sale du civil."



Philippe

  Un seul amour pour savoir où l'on vivra, plusieurs maisons pour ne pas savoir où l'on mourra.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9391 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 12 août 2013 à 14:10 Citer     Aller en bas de page

Bonjour à toutes/tous,


Tout d'abord, je vous remercie de vos commentaires :
HH, Alexandra, Paprika, Yvon, Guido, Mido, Philippe.

===========================================.

Loin de moi l'idée de susciter le moindre débat.

Dans cette histoire, il y a deux personnalités :

1/ L'homme s'est engagé et a gagné un statut en même temps qu'un métier dans lequel il pourra évoluer tant en salaire qu'au niveau hiérarchique. Ce serait moins le cas s'il était artisan, agriculteur ou pasteur. Cultiver un champ quand la terre est sèche, la tâche est rude.
L'histoire ne le dit pas - peut-être aurai-je dû ajouter un paragraphe - pour préciser que l'histoire se passe en Afrique où véritable poudrière dans quelques régions, le début d'un conflit peut engendrer une guerre, où l'état de guerre peut être permanent tant ils s'entendent peu avec les pays voisins. Le conflit peut être interne/externe et même déborder des frontières.

2/ La femme voit, si j'ose dire, un peu plus loin. Elle sait que le métier du mari a pour conséquence la mort d'autres personnes. Elle a vu, voit, verra des hommes tombés. Elle pense que les femmes sont plus sages ; que les hommes sont plus belliqueux. Et sent aussi que, face au conflit et à la folie des hommes qui prennent facilement et vainement les armes, elle ne peut pas faire grand-chose.

J'aime assez la citation de Philippe/B. Vian.

Merci encore de vos profonds commentaires et réflexions sur le sujet.

Catherine

 
Vers cassés


Dans tout ce qui vit, sommeille une belle poésie !!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
65 poèmes Liste
1984 commentaires
Membre depuis
29 décembre 2012
Dernière connexion
25 février 2019
  Publié: 12 août 2013 à 15:21 Citer     Aller en bas de page



Il y' a de l'action Cat

Tu as bien manipulé les mots !!

  Vers Cassés
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9391 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 12 août 2013 à 15:39 Citer     Aller en bas de page

Merci Tony.
Je t'embrasse, et, bonne soirée,
Catherine

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9391 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 13 août 2013 à 02:15 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Allana de souligner l'écriture.
Catherine

 
Celle qui rêve


"Poésie, Ô danger des mots à la dérive..." Aragon
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
1737 commentaires
Membre depuis
25 avril 2012
Dernière connexion
11 novembre 2017
  Publié: 13 août 2013 à 08:09
Modifié:  13 août 2013 à 08:14 par Celle qui rêve
Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup, surtout la dernière strophe ...


"La guerre ! c'est une chose trop grave pour la confier à des militaires."
(Georges Clemenceau )



  Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière. (Michel Audiard)
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9391 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 14 août 2013 à 02:37 Citer     Aller en bas de page

>Paprikette
Merci de souligner une "qualité" d'écriture. Je n'en sais rien, ces mots font plaisir à lire.

>Celle qui rêve
Et encore quand les militaires ont toute leur tête. Quand certains groupuscules font une rupture avec leur régiment, là çà devient sanglant, pillage, bon, je stoppe là l'énumération.

Merci les girls pour vos baisers fleuris,
Catherine

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
5404 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 14 août 2013 à 06:01 Citer     Aller en bas de page

Je crois que c'est Prévert qui a dit : "Le propre du militaire c'est le sale du civil"
C'est difficile d'aimer quelqu'un qui ne partage pas nos idéaux.
Belle partition du thème.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
481 poèmes Liste
22844 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 14 août 2013 à 06:02 Citer     Aller en bas de page

Un texte très fort. La folie des hommes elle est partout. Certaines femmes ne sont pas en reste...
La cruauté existe, le sadisme, c'est encore de nos jours, quand est-ce que cela finira, jamais...Pour gagner quoi, le prestige, et le fric qui a son rôle dans tout ça.
Il faut quand même se protéger des prédateurs...C'est sûr,
Bises amicales ODE 31 - 17
Ah ! Quand les hommes vivront d'amour...Demain peut-être

  OM
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9391 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 14 août 2013 à 07:19 Citer     Aller en bas de page

>Lacase
Cher Monsieur, cette citation est B. Vian.
Oui, tu as bien raison. Les sardines sur les épaules ou l'uniforme ne m'ont jamais fait fatasmé, contrairement à beaucoup d'autres femmes.

>Ode
Je suis d'accord, un peu trop de sadisme, encore autre chose que la guerre qui peut revêtir un caractère strictement défensif.
Trop de folie, pas assez d'amour.

Bisous,
Catherine

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
314 poèmes Liste
2716 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 14 août 2013 à 15:10 Citer     Aller en bas de page





Merci Catherine ta poésie fait couler autre chose que du sang!
De l'encre bleue comme le ciel...


Marchepascal


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9391 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 15 août 2013 à 02:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Marchepascal pour ce com plein d'esprit.
Je tenterai de faire couler de l'encre plutôt que des larmes ou du sang.
Catherine

 
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
441 poèmes Liste
14047 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 15 août 2013 à 17:02 Citer     Aller en bas de page

Bravo Madame.

 
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14985 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
21 avril
  Publié: 15 août 2013 à 19:34
Modifié:  15 août 2013 à 19:37 par Sybilla
Citer     Aller en bas de page


La guerre une pure folie pour des envies incessantes de pouvoir, possession tuant assassinant tant d'êtres humains
C'est inhumain malheureusement commis par les humains
Qu'il ferait bon vivre tous en paix et dans le respect de chacun
Un texte aux mots puissants


Amitiés

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
470 poèmes Liste
9391 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
25 mai
  Publié: 16 août 2013 à 01:39 Citer     Aller en bas de page

>Ishtar
Merci Madame

>Sybilla
Oui, l'horreur de la guerre fomentée par les hommes n'a malheureusement pas de frontière.

Bisous à toutes les 2,
Catherine

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2197
Réponses: 26
Réponses uniques: 17
Listes: 0 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Demain... (Poèmes par thèmes)
Auteur : ode3117
Espérance (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Le quai des non-dits [duo Amazone & Oxymore] (Poèmes par thèmes)
Auteur : oxymore
L'Éclat du Temps (Poèmes par thèmes)
Auteur : ballandine
Toujours (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve
Demain et après (Poèmes par thèmes)
Auteur : Galatea belga
Sans fin (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Le langage des yeux... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Vers cassés
Fuite (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve
Nos matines d'amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Les silhouettes mal cadrées (Autres)
Auteur : Lilu
Les mots du temps (Poèmes par thèmes)
Auteur : Adamantine
Août en boucle... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
La danseuse étoile (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bibenja
Même le ciel se tait (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie

 

 
Cette page a été générée en [0,1000] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.