Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 362
Invisible : 0
Total : 363
· Poésidon
13084 membres inscrits

Montréal: 19 juil 21:16:39
Paris: 20 juil 03:16:39
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes d'amour :: Saine et sens... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 21 juil 2005 à 08:20
Modifié:  22 août 2009 à 12:14 par (...)
Citer     Aller en bas de page


Je ne veux renier tous ces micros sillons
Qui ornent les déliés, les pleins de mon visage
S’ils paraissent cruels, infâmes embryons
Je ne pourrai jamais les appeler outrages !

Je suis fière d’aimer et d’avoir su aimer
Ces heures que la vie a tracées à mes yeux
Ces baisers à ma bouche en traits fins sublimés
Ces fossettes tissées des bas-fonds jusqu’aux cieux !

Les routes ne sont pas toujours très carrossables
Et pourtant nous suivons leurs lignes en plaisir
Captifs à leurs détours déroulant inlassables
Collines enchantées, montagnes de désir

Les jardins ne sont pas toujours très enfleuris
Il arrive l’hiver pour faner quelques roses
Mais leur grâce au frimas garde un parfum d’envie
De réensemencer cet effet pour la cause !

Le ciel n’est pas toujours teinté d’un bleu serein
Et pourtant sa magie de séduire à l’orage
En éclairs foudroyants le plus clair des matins
Nous emporte au-delà d’un autre paysage !

Que dire de l’attrait d’une vieille masure
Dont la pierre rougit sans besoin de tison
Quand son âme respire ardente à la froidure
Pour abriter la paix sur tous les horizons ?

Les années écoulées ne sont pas toutes lisses
Elles roulent parfois aux torrents rocailleux
Mais l’empreinte marquée à la peau qui s’hérisse
Devient un souvenir durable merveilleux !

Aussi lorsque je vois ton regard dans le mien
Ta main réconforter mes joues par les caresses
Le temps me disparaît pour s’adoucir au tien
Me redonner l’éclat de ma tendre jeunesse

Je suis dans notre nid un petit oisillon
A peine éclos du jour, miracle qu’on enfante
Car mon cœur a gardé au creux des raidillons
L’intemporel bonheur d’être une adolescente !


© LR

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
atouthasard


La vie est écrite dans les mots c'est mon trésor et mon tombeau (Gilles Vigneault)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
249 poèmes Liste
1534 commentaires
Membre depuis
14 octobre 2004
Dernière connexion
13 juin 2013
  Publié: 21 juil 2005 à 10:22 Citer     Aller en bas de page

Touchant ce poème, moi je te di que tu es belle, vala
tite soeur
Amitiés Réal

 
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
25 février 2013
  Publié: 21 juil 2005 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

D'une finesse exquise, un brin de nostalgie tellement émouvant... Je me suis perdue au milieu de ces rimes avec délice.

 
Nuages


Rien n'est sérieux pour l'esprit; tout peut le devenir pour le coeur. (J. Rostand)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
92 poèmes Liste
3654 commentaires
Membre depuis
15 février 2004
Dernière connexion
10 février
  Publié: 23 juil 2005 à 06:55 Citer     Aller en bas de page


Aime le ce visage il est toi, il est beau, il est... tout simplement.
Mil besos

Eve

  N
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 25 juil 2005 à 16:12 Citer     Aller en bas de page

T'es trop mignon Réal,
merci beaucoup !
Mais tu sais, c'est l'intérieur
qui compte le plus !! Et se voir
dans le regard de l'autre préserve
de tous les "dégâts"..


Merci Isola, touchée !
Pas si nostalgique non, p lutôt
réaliste et lucide je pense ...


Ben euh.. toi !!!
C'est l'amour qui main tient qui nous
maintient...
Je te soupçonne de ne pas être objective
ma beauté ...
Merci mes Nuages de douceur, mon bonheur
au ciel et sur terre !! Que te quiero tanto !


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 17 sept 2005 à 15:38 Citer     Aller en bas de page

La surprise est pour moi, de te voir ici
Roland ! Un grand merci d'être passé,
je vois que nous nous comprenons

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Jocsim
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
886 commentaires
Membre depuis
30 mai 2004
Dernière connexion
12 décembre 2015
  Publié: 28 sept 2005 à 07:25 Citer     Aller en bas de page

Un poème né du temps et de l’amour, l’un étant sensé éprouver l’autre. Un autre mensonge préconçu.

Trop tardé à le commenter celui-là. Dis-moi, les micros sillons sont toujours là? Bon alors il est encore temps… de nominer.

Magnifique!

Jocsim

  La tendresse est princière; je veux être son roi.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 28 sept 2005 à 14:49 Citer     Aller en bas de page

Merci beaucoup Jocsim de ton passage..
Le temps peut se suspendre oui, et l'on sait
très bien où...

Ce sont des microsillons qui chantent, tu les
entends ?

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Tendresse54
Impossible d'afficher l'image
Nous ne voyons pas les choses comme elles sont, nous les voyons comme nous sommes. Anaïs Nin
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3229 commentaires
Membre depuis
9 mars 2006
Dernière connexion
28 novembre 2015
  Publié: 20 oct 2006 à 07:01 Citer     Aller en bas de page

Je viens de découvrir cette merveille grâce à Jocsim !!

Si je pouvais, je lui accorderais un vote pour chaque semaine depuis son existence....

Pour l'heure, je ne peux que le nominer et l'ajouter très vite à mes favoris!!!


"Aussi lorsque je vois ton regard dans le mien
Ta main réconforter mes joues par les caresses
Le temps me disparaît pour s’adoucir au tien
Me redonner l’éclat de ma tendre jeunesse

Je suis dans notre nid un petit oisillon
A peine éclos du jour, miracle qu’on enfante
Car mon cœur a gardé au creux des raidillons
L’intemporel bonheur d’être une adolescente !"

Profondément touchée par ce texte, Ambre, un véritable joyau parmi les plus belles pierres de LPDP.

Chantal tendresse

  ce qui embellit le désert, c'est qu'il cache un puits quelque part...
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 19 nov 2006 à 13:45 Citer     Aller en bas de page

Ah Chantal ! Joscim en son temps l'a pris dans son jardin, et c'est un honneur de le savoir au chaud chez lui...

Des vers un peu poussiéreux... j'espère qu'ils n'ont pas pris trop de rides entre temps..

Merci d'être passée par là..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
359 poèmes Liste
20740 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
7 avril
  Publié: 5 mai 2007 à 17:43 Citer     Aller en bas de page

Le plus important est de conserver une part de son âme d'enfant...


Peut importe que la vie soit pleine de creux et de rayures...

Après tout, ne serait-ce pas la sagesse?


Je trouve que cela embellit le visage d'une beauté bien plus belle que physique, les rides...


Je le pense sincèrement...



Bises Ambre


Ps: après tout... L'aboutissement de l'être humain est....De se connaître lui même, de s'accepter et...De se comprendre...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 12 mai 2007 à 06:40 Citer     Aller en bas de page

Ben vi moi aussi je préfère... un visage qui "parle" est tellement plus évocateur et plus enrichissant ... (plus riche aussi peut-être)... les émotions qui se lisent sont parfois les plus belles...

Merci ptit papillon... (t'es encore loin de tout ça toi hein ? )








  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3467
Réponses: 11
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0669] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.