Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 340
Invisible : 0
Total : 342
· Rayon de soleil · Bonjour12
12995 membres inscrits

Montréal: 19 juin 19:36:50
Paris: 20 juin 01:36:50
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Concours d'Avril 2007 - Prose Moyen Age :: La Légende du Château de Montefort.(suite) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Magnolia Forever Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15411 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 13 avr 2007 à 13:22
Modifié:  5 nov 2011 à 12:56 par Magnolia Forever
Citer     Aller en bas de page

La Légende du Château de Montefort.( suite ...)





Il me faut vous préciser ce qu’il advint du Seigneur de Montefort, père d’Eléonore.
Il mourut peu de temps après ce drame, rongé par les remords et le chagrin d’avoir perdu une si douce enfant.
Quant au comte d'Egur, instigateur de l'assassinat du Prince Cédric, il perdit l'esprit et on le retrouva pendu dans la forêt.
Les promeneurs aperçoivent parfois, dans la campagne, un vieil homme agité, en haillons, qui n'est autre que le fantôme de ce triste personnage.
Des centaines d'années s'écoulèrent. ....
Aujourd'hui, nous sommes au XX ème siècle et la comtesse Héléna, descendante du Sieur de Montefort, profondément bouleversée par l'errance de ses âmes en peine, décida de mettre fin à la malédiction.
Elle fit graver sur le mur de la tour du château, deux cœurs entrelacés aux initiales d'Eléonore et de Cédric et confia aux moines de l'abbaye voisine, le soin d'unir post mortem les deux amants inconsolables. Des messes furent dites pour le Seigneur de Montefort et le Comte d'Egur.
A partir de ce moment, plus personne jamais, n'aperçut Eléonore et n'entendit les lamentations de Cédric. La forêt résonna du chant des oiseaux et retrouva son charme paisible.
Visitant le château et ses environs, je fus attirée par des éclats de rires. Assis sur un tronc d'arbre, un jeune homme enlaçait tendrement une ravissante jeune fille ressemblant étrangement au portrait exposé au château.
En descendant au village, je décidais de satisfaire ma curiosité.
Je m'assis à la terrasse du café de la place et questionnais le patron sur les jeunes gens que j'avais aperçus quelques instants auparavant.
" C'est Soléne, la fille de la comtesse Héléna, not' petiot' princesse et son amoureux le Cédric, le fils du maire, qu'est ce qu'y s'aiment les deux là, y vont se marier le mois prochain, pour sûr que ça va ête une belle fête! ".

Et vous, qu'en pensez- vous ? ...

Je sais, vous allez me répondre :" ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants."




Alphonse BLAISE.


Texte protégé par Copyright

n° 00042597

 
Magnolia Forever Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15411 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 13 avr 2007 à 16:15 Citer     Aller en bas de page

Encore merci AUD..... Alex....

 
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 14 avr 2007 à 06:57 Citer     Aller en bas de page

Oh ben je n'en pense que du bien pour ma part

(Nouvelles Littéraires t'est grandement ouvert pour nous compter ce qu'il adviendra au XXXème siècle )


  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Magnolia Forever Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15411 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 14 avr 2007 à 07:32 Citer     Aller en bas de page

Merci In Poésie,entre nous , il vaut mieux être calé que décalé.
Chère Ambre, le xxx siècle c'est très loin , il faudra que j'envisage l'inter-planétaire pour le prochain volet...... Alex.

 
Magnolia Forever Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15411 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 3 mai 2007 à 15:06 Citer     Aller en bas de page

Coucou Jacques, t'as raison, ce que les autres font, t'es quitte de le faire....Bof, au départ moi non plus, et puis, une nuit d'insomnie, ta muse est venue me voir.... .Alex.

 
Lunastrelle Cet utilisateur est un membre privilège



A chaque souffle s'accorde un vagabond
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
357 poèmes Liste
20719 commentaires
Membre depuis
6 avril 2006
Dernière connexion
29 décembre 2017
  Publié: 3 sept 2008 à 04:57 Citer     Aller en bas de page

Curiosité enfin satisfaite, je suis contente que ces deux là se retrouvent des millénaires après...

  Je suis comme ce temps que l'on ne remonte pas : décalée et détraquée.
Magnolia Forever Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
298 poèmes Liste
15411 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
15 juin
  Publié: 4 sept 2008 à 09:28 Citer     Aller en bas de page

d'être passée...ma petite Etoile.... Alex

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3687
Réponses: 6
Réponses uniques: 3
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

ne m'ignorez pas (Poèmes par thèmes)
Auteur : angetine au sol
Et si ? (Autres)
Auteur : Valetrivages
Ailleurs (Autres)
Auteur : Epsilon Cygni
La Légende du Château de Montefort.1/2 (Poèmes par thèmes)
Auteur : Magnolia Forever
face à face (Poèmes par thèmes)
Auteur : opium
Le silence ne s’entend qu’à travers les attentes (Poèmes par thèmes)
Auteur : cartouche
Niagara des Senteurs (Autres)
Auteur : pluriels
Les heures de cuivre (Autres)
Auteur : cartouche
La pâleur de mots Vénitiens.... (Amour)
Auteur : lacape
Miracle de l'amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : aristide
Bord de mer... (Autres)
Auteur : Didier Meral
La Parade des Cerfs-volants (Autres)
Auteur : Mademoiselle Phébus
Avant hier... ( Fleur de lys & Tilou ) (Collectifs)
Auteur : Tilou8897
Avant la nuit, Mademoiselle... ( Tizen / Tilou ) (Collectifs)
Auteur : Tilou8897

 

 
Cette page a été générée en [0,0240] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.