Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 13
Invisible : 0
Total : 15
· Miette · ori
13210 membres inscrits

Montréal: 21 sept 20:11:22
Paris: 22 sept 02:11:22
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Derniers mots Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1015 poèmes Liste
16386 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
21 août
  Publié: 28 déc 2007 à 03:57 Citer     Aller en bas de page

Derniers mots

Mon aimé...

Je voulais te dire mes maux,
Alors que je verse déjà mes premiers sanglots.
J'étais belle,je t'aimais,bel ange,
Je croquais la vie comme on croque une orange.

Mais je ne t'ai jamais dit mes cauchemars,
Ceux de mes veilles aux couleurs si noires.
Pouvais tu imaginer ce que j'ai vécu au détour d'une rue,
Quand marchant tranquillement,j'ai été abordée par deux inconnus ?

Une heure après,
Ma vie avait perdu la beauté d'un pré
Sous les rayons du soleil levant.
Désormais,je ne connaîtrais plus que le vent,

Si glacial,si mortel.
Petite,je me pensais immortelle,
Aujourd'hui,je suis vivante mais morte,
Et je ne peux plus me sentir forte.

Ma chair est comme flagellée,
Elle se consume avec agonie...Gaieté,
Mais que veut dire ce mot ?...Je ne sais pas,plus,
Et je pleure tous les jours de me voir nue.

Je me sens trop égarée pour vivre ici bas,
Je sais que tu vas m'en vouloir mais j'ai peur d'aimer...Las,
Je suis si las,que ce soir je vais tout quitter : toi,mes parents,la vie.
Pardon à vous tous,vous mes amis.

Un dernier mot,que je n'ose écrire en entier,tellement j'ai honte :
Ces deux inconnus,ils m'ont v....
Ils m'ont tué.
Au revoir,mon aimé.




 
Hassan
Impossible d'afficher l'image
La mort se borne à Golgotha.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
517 poèmes Liste
5407 commentaires
Membre depuis
30 novembre 2006
Dernière connexion
22 octobre 2018
  Publié: 28 déc 2007 à 08:34
Modifié:  28 déc 2007 à 08:39 par Hassan
Citer     Aller en bas de page

Tu m'as tellement charmé par la façon dont tu as su relater tout Ça, j'aimerais que tu décides autrement car je suis déjà trop habitué avec cette plume si talentueuse juste pour ne pas exagérer. Ne me dis pas au revoir déjà parce que je veux courir encore derrière cette poésie si douce, si succulente, et si appétissante.

Et qu'est ce que tu vas faire de ton aimé celui-là pour qui tu vis pendant que c'est pour toi qu'il vit lui-même.

J'aime beaucoup ma journée

Poétiquement, ton assidu lecteur

 
Nullepart (Ailleurs)


Tiens..une fleur...je vous l'offre! Tiens...un sourire...je vous l'offre aussi!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
2749 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2013
  Publié: 28 déc 2007 à 10:48 Citer     Aller en bas de page

J'aime beaucoup...évidemment c'est très triste..mais c'est ta façon de l'écrire...ce n'était pas brutal..juste..douloureux...mais en douceur...

(t'as p'tet pas tout comrpis...mais..le principal c'est merci pour cet écrit)

  Faut brosser ses dents!
xav21

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
22 poèmes Liste
1497 commentaires
Membre depuis
3 mars
Dernière connexion
9 juin 2018
  Publié: 28 déc 2007 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Parler du silence n'est point aisé, tes mots emportent haut la douleur pour nous ouvrir l'âme d'un regard affectueux.

Tu contes merveilleusement, la douleur est cruelle, tes mots restent simples et émouvants.

merci infiniment Pyc, tu as su traiter de façon habile et charmante ce délicat thème.
Tes paroles sont source de vie.

Merci Pyc pour la beauté offerte au travers de ton poème.

Bisous

Flore

 
FloRe


Tu es beau, j'aime cette image de toi jouant de la guitare!!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
1478 commentaires
Membre depuis
17 mai 2006
Dernière connexion
3 mai
  Publié: 28 déc 2007 à 12:31 Citer     Aller en bas de page

Parler du silence n'est point aisé, tes mots emportent haut la douleur pour nous ouvrir l'âme d'un regard affectueux.

Tu contes merveilleusement, la douleur est cruelle, tes mots restent simples et émouvants.

merci infiniment Pyc, tu as su traiter de façon habile et charmante ce délicat thème.
Tes paroles sont source de vie.

Merci Pyc pour la beauté offerte au travers de ton poème.

Bisous

Flore

  Toujours l'Amour, Toujours les heures (The hours)
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
246 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
28 août
  Publié: 28 déc 2007 à 13:20 Citer     Aller en bas de page

Comme tes mots cernent bien cette culpabilité dont Elle ne pourra, hélas, jamais se défaire...

Ces mots, tes mots posés, puissent-ils guérir ses maux

Amitiés

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Lysée


L'Amitié est un Joyau si rare que le Coeur seul peut lui servir d'Ecrin!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
153 poèmes Liste
1630 commentaires
Membre depuis
20 mai 2007
Dernière connexion
8 juillet
  Publié: 28 déc 2007 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir !

Des Maux posés en Mots ! Drame violent narré d'une plume juste à la place, comprenant le désarroi, la situation, l'inexplicable....

Savoir l'écrire sur le Nu .... Très touchée de ce poème !

Respectueusement, L.

  Lysée
Mystic4Ever


Le tant me manque et toi bien plus encore!
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
760 poèmes Liste
10425 commentaires
Membre depuis
21 mars 2005
Dernière connexion
7 septembre
  Publié: 28 déc 2007 à 17:22 Citer     Aller en bas de page

Tu as tres bien su decrire la culpabilité qui tenaille cette femme, c'est tristement beau et bien ecrit.


Mystic

 
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15481 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
19 septembre
  Publié: 29 déc 2007 à 10:02 Citer     Aller en bas de page

Cher PYC, toujours ta sensibilité et ton coeur immense pour décrire la souffrance et la douleur... Alex

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 29 déc 2007 à 18:35 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir mon ami, je sais de quoi tu parles.Ton écriture décris cet état d'âme.Amitié.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
Audrey.


Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
1047 commentaires
Membre depuis
5 août 2007
Dernière connexion
24 mai 2015
  Publié: 30 déc 2007 à 07:56 Citer     Aller en bas de page

MAGNIFIQUE! Un coup de coeur , un poème si triste que j'en ai la larme à l'oeil...

Vraiment un travail de qualité... Bravo pyc, j'ai adoré te lire !

A bientôt

Amicalement dede046-lyceenne

  Audrey .
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 5 jan 2008 à 11:57 Citer     Aller en bas de page

Un drame humain décrit avec sobriété et juste assez de retenue avec ta sensibilité légendaire.

Cher pyc tu ne cesses de toucher mon coeur avec tes écrits.

Ton amie, Mariesarah

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
♥LiSo♥
Impossible d'afficher l'image
Qui devant l'amour ose parler de l'enfer? (Charles beaudelaire)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
399 commentaires
Membre depuis
28 septembre 2005
Dernière connexion
3 janvier
  Publié: 25 mars 2008 à 11:24 Citer     Aller en bas de page

c'est si douloureux et touchant....
un coup de coeur...
je comprends bien ce que tu as écrit ...
mes amitiés...

  ~~~~liso~~~~
Naig


On est tous égaux devant la douleur..
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
2561 commentaires
Membre depuis
23 août 2006
Dernière connexion
28 mars 2013
  Publié: 6 sept 2009 à 07:31 Citer     Aller en bas de page

Et si son voyage ne se passai pas celons ses souhaits ? si un jour elle revenait? saurait elle dire ces mots un jours...? pour le savoir elle devrait revenir.. ne pas partir.. mais comment l'en convaincre..?
Merci pour toutes ces émotions, pour ces vers qui viennent du cœur..

  En route vers Miaou Land... le courage c'est savoir dire stop a certains moments de sa vie... la lacheté ce n'est pas renoncer, simplement laisser faire. une prise de décision est toujours une forme de courage...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3063
Réponses: 13
Réponses uniques: 13
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0564] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.