Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 489
Invisible : 0
Total : 491
· Adria d'Orances
Équipe de gestion
· In Poésie
13141 membres inscrits

Montréal: 28 mars 14:32:58
Paris: 28 mars 19:32:58
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: Depuis mon salon, la vue est belle... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
6564 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 22 juil 2013 à 11:20
Modifié:  23 juil 2013 à 10:06 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Bon, finalement, j'ai décidé de prendre la porte d'entrée...dans le sens des gonds...je veux dire que je l'ai enlevée, comme ça, l'intérieur est plus visible...
Comme je suis en pleine possession de tous mes moyeux et sans vouloir noyer la boisson, je vous présente un petit souvenir personnel, à la légèreté de fonte, qui me ravit lorsque j'y pense...
C'était, il y a une éternité, en plein été, je crois...

Pendant les soirées paranoïdes de mon passage au renoncement diurétique, lorsque ma jeunesse d'angelot scaphandrier me menait sur les rochers verdâtres d'un atoll coralien à déclamer aux pingouins chiropracteurs des poèmes rimbaldiens à faire pleurer un escadron d'oignons à la levée des couleurs, je bois des secondes d'éternité dans un broc transgénique pour oublier ma quinte de toux à l'égout de mes sarcasmes les plus intimes.
J'ai acheté des chaussettes socialement indestructibles, sauf en cas de chute en parapente, mais j'évite de léviter pendant que Liz Taylor "vaironne" de ses yeux regardables la fidèle Lassie chier sur la terre de ses ancêtres canins, câlins, catins, "biodégradant" la pureté des émois enfantins.
Fini les trésors de vertu sous les verrues verbeuses.
Terminé les ébats corporels dans les herbes "illinoises", sous les noisetiers oscarisés.
La risée des ventres se dérobe désormais sous la poussée graduelle d'un variolique et déliquescent délit d'indélicatesse scatologique répugnant le plus blasé des libidineux donneur de leçons salaces..
La santé de mes neurones serviables s'établit par l'interdiction d'interdire à mes moindres envies télévisuelles le droit diligent d'enregistrer le moindre soubresaut électro-cathodique sans préavis.
Dans mon magazine de vidéophile avancé, je lis aux jumelles papillonesques la diffusion d'un inédit : je dis, jeudi si je dîne, je ne nie l'évidence qui sied à me revigorer vigoureusement d'un visionnage sage, lumière tamisée,
tapis silencieux, intérêt présentable de me ravir de cette heure 37 en vost, pour le meilleur s'en va le pire.
Je vais d'abord,"choucrouter" une terrine d'amygdales de mygales en me décollant les oreilles deux par deux.
Ensuite, j'irai graver à la baïonnette sur le plafond frontal de ma mémoire irisée, le titre de ma profonde dernière et désirable expression de plaisir uniformément axée sur ma tendre affection lointaine pour la paresse interactive de l'évolution vocale de ma vocation ludique pour une nouvelle dimension de l'air ambiant dans l'environnement ronronnant de mon chat castré par décision vétérinaire et par quelques euros.
D'ailleurs, je me couche rarement la tête au carré de cosinus x pi, sans remplir ma thermonuque nuptiale de molécules de gratitude masquée d'une peau de Droopy toréador.
J'adore écouter les élucubrations des compas elliptiques près des remparts de ma prophétique confiance.
Avant de bondir de riz finnois en ripaille théorique, je découpe à l'onglet l'angle de la grande ourse pour m'égayer au fond d'un miroir indigo...

Hubix.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
704 poèmes Liste
15010 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 22 juil 2013 à 11:57 Citer     Aller en bas de page




Hubi(x) merci pour la dose hebdomadaire d'humour que tu viens nous donner...
Ce que tu viens d'écrire est un superbe distillé de mots où vie et sentiments sont bien tressés et ...soudés...

Que dire de plus , je vais te voler ce texte aux fragrances qui me plaisent....





  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
6564 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 24 juil 2013 à 15:11 Citer     Aller en bas de page

Merci Lilia, entre deux rus d'humour, je dis ça parce qu'ici, l'humour, en ce moment ça coule pas les rus...

Malgré le petit débit que je souligne encore, via un humour transparent ( à part les deux Aude et Ode ), c'est le désert sans oasis...

C'est un journal qui m'incite à dévoiler les petits travers de quelques idées reçues...entre autre...

Je vais de ce pas de gérant, voir si je suis encore là-bas, vous voyez ?

Amitiés...

Hubix,

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
704 poèmes Liste
15010 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 25 juil 2013 à 04:20 Citer     Aller en bas de page




Je vais de ce pas de gérant, voir si je suis encore là-bas, vous voyez ?

tu y es et tu y restes ...dans le coeur


  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
6564 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 31 juil 2013 à 10:19 Citer     Aller en bas de page

C'est un fait, chère Lilia, que je ne peux être plus loin encore, dans un semblant d'atoll onirique, à me servir de mes yeux coralliens pour observer quelques précieuses et formelles idées poétiques dans l'immensité céleste et aqueuse...

Je suis présent en temps en sans heurt pour partager notre passion commune...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 753
Réponses: 4

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1024/13141

8.6%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.6%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 197 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 321 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0268] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.