Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 37
Invisible : 0
Total : 37
13409 membres inscrits

Montréal: 21 sept 09:45:26
Paris: 21 sept 15:45:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes collectifs :: Double Fond - Laversill & Aude Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 26 févr 2013 à 13:48
Modifié:  26 févr 2013 à 17:13 par Aude Doiderose
Citer     Aller en bas de page





Toutes les femmes sont des tiroirs
Leurs portes closes sur des secrets
Leurs mains jointes sur leurs espoirs
Leurs peurs, leurs désirs discrets

Elles cachent dans des double-fonds
En bois d'acajou ou d'ébène
Des fissures causées par des pênes
Qu'elles pansent à grands coups de chiffons

Sur les étagères de leurs âmes
Marquetées de rires et de pleurs
Elles posent le coton et les larmes
Qui soignent ou qui blessent les cœurs

Sous leurs vitrines indifférentes
Elles laissent parfois s'entrouvrir
Des lèvres roses ou amarantes
Promesse de douceurs à venir

Mais quand elles s'ouvrent alors qu'importe
Quand leurs vantaux sont écartés
Quel voleur a ouvert leur porte
Pour révéler leur liberté

Car si longtemps qu'on la supporte
La si pénible fermeture
Un jour vient où s'ouvre la porte
Malgré cadenas et serrures



  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
719 poèmes Liste
15355 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 26 févr 2013 à 13:51 Citer     Aller en bas de page




J'aime vos tiroirs , mes tiroirs chers amies et tous nos maintes facettes, dentelles, envies pleurs , joies ou soupirs... qui les peuplent.


galatea



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 26 févr 2013 à 14:00 Citer     Aller en bas de page

Citation de Galatea belga



J'aime vos tiroirs , mes tiroirs chers amies et tous nos maintes facettes, dentelles, envies pleurs , joies ou soupirs... qui les peuplent.


galatea





Nos tiroirs recèlent dentelles ou cuir, ils sentent la lavande ou le soufre, ça dépends. Merci de ta lecture chère amie

Citation de Lilania
A croire que...la force est féminine...
Un beau duo, avec un faible pour...

"Sous leurs vitrines indifférentes
Elles laissent parfois s'entrouvrir
Des lèvres roses ou amarantes
Promesse de douceurs à venir."

Merci de ce partage
Bise

Lil"



Les vers de Laversill sont d'une grande délicatesse et subtilité. Merci Lil

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
SélénaéLaLouveFéline


"Vient qui veut, reste qui veut, part qui veut"
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
259 poèmes Liste
9820 commentaires
Membre depuis
29 février 2008
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 26 févr 2013 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

Aude / Laversill

Les petits secrets de femmes devraient être inviolables, même si parfois nous les laissons ouverts, peut-être pour apprivoiser l’excitation....

Très très joli J'ai adoré MERCI

Sélénaé 2x

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 26 févr 2013 à 14:30 Citer     Aller en bas de page

Citation de SélénaéLaLouveFéline
Aude / Laversill

Les petits secrets de femmes devraient être inviolables, même si parfois nous les laissons ouverts, peut-être pour apprivoiser l’excitation....

Très très joli J'ai adoré MERCI

Sélénaé 2x




Les secrets méritent d'être révélés, sinon ce ne sont que des frustrations.
Bisous chère Louve

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège


Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
23 avril 2019
  Publié: 26 févr 2013 à 15:00 Citer     Aller en bas de page

Ah, je l'attendais celui-là !

Simplicité sans simplisme, pour un un sujet si ce n'est complexe, du moins multiple...

Vous vous mêlez bien (et ce n'est pas sans me déplaire).

 
Pipa

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
19 poèmes Liste
850 commentaires
Membre depuis
22 février 2012
Dernière connexion
7 octobre 2019
  Publié: 26 févr 2013 à 15:19 Citer     Aller en bas de page

Les filles,

petit soleil, ta douceur et ta tendresse sont toujours aussi subtiles
quand a toi ma belle,c 'est aussi tres agréable de te lire dans ce registre plus doux et délicat


merci pour ce beau mélange

  la vie est belle, même si....
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
5660 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
17 septembre
  Publié: 26 févr 2013 à 15:37
Modifié:  26 févr 2013 à 15:37 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Vous aviez parlé de portes et finalement ce sont des tiroirs.
Mais qu'importe la métaphore. Merci pour le partage

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 26 févr 2013 à 17:18 Citer     Aller en bas de page

Citation de Eliawe
Ah, je l'attendais celui-là !

Simplicité sans simplisme, pour un un sujet si ce n'est complexe, du moins multiple...

Vous vous mêlez bien (et ce n'est pas sans me déplaire).



Merci Eliawe d'avoir perçu la complexité dans la simplicité…

Citation de Pipa
Les filles,

petit soleil, ta douceur et ta tendresse sont toujours aussi subtiles
quand a toi ma belle,c 'est aussi tres agréable de te lire dans ce registre plus doux et délicat


merci pour ce beau mélange



Je te remercie Pipa d'avoir lu nos vers. Je suis très fière d'avoir collaboré avec toi et Laversill, deux belles plumes féminines.

Citation de Lacase
Vous aviez parlé de portes et finalement ce sont des tiroirs.
Mais qu'importe la métaphore. Merci pour le partage



Au début j'avais songé à "armoire" mais finement Laversill a changé par "tiroir", dans tous les cas ça rime avec "espoir".
On est tout sauf des meubles.

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Sidonie


Bien faire et laisser braire
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
90 poèmes Liste
3935 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
27 août
  Publié: 27 févr 2013 à 03:05 Citer     Aller en bas de page

"Car si longtemps qu'on la supporte
La si pénible fermeture
Un jour vient où s'ouvre la porte
Malgré cadenas et serrures"

Et ce jour-là, ça donne de magnifiques poèmes où elles se livrent pour se délivrer, sans aucun doute...
Pour cette touchante lecture...
Un coup de coeur bien mérité.

Biz

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
14362 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 27 févr 2013 à 03:22 Citer     Aller en bas de page

Galatea, Liliana, Selenae, Eliawe, Jolie Pipa, Lacase, Sidonie

J'ai été surprise et heureuse que Belle Aude me propose cette collaboration. Elle a eu l'idée de me proposer un sujet différent de ce que j'écris d'habitude.

Je suis heureuse de lire vos doux mots et fière, très fière d'avoir pu écrire avec Belle Aude.

Belle Aude,j'arrête de t'envoyer des fleurs, tu pourrais croire que tout ça est vrai... Kiss

Magali

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 27 févr 2013 à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Citation de Sidonie
"Car si longtemps qu'on la supporte
La si pénible fermeture
Un jour vient où s'ouvre la porte
Malgré cadenas et serrures"

Et ce jour-là, ça donne de magnifiques poèmes où elles se livrent pour se délivrer, sans aucun doute...
Pour cette touchante lecture...
Un coup de coeur bien mérité.

Biz



Merci de ta lecture Sidonie


Citation de Laversill
Galatea, Liliana, Selenae, Eliawe, Jolie Pipa, Lacase, Sidonie

J'ai été surprise et heureuse que Belle Aude me propose cette collaboration. Elle a eu l'idée de me proposer un sujet différent de ce que j'écris d'habitude.

Je suis heureuse de lire vos doux mots et fière, très fière d'avoir pu écrire avec Belle Aude.

Belle Aude,j'arrête de t'envoyer des fleurs, tu pourrais croire que tout ça est vrai... Kiss

Magali




Envoie toujours les fleurs j'adore ça (surtout si le livreur est à mon goût)

Merci d'avoir mis ta sensibilité au service de ce collectif qui raconte nos histoires

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Coriandre

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
4 poèmes Liste
463 commentaires
Membre depuis
14 août 2012
Dernière connexion
17 juillet 2016
  Publié: 27 févr 2013 à 05:30 Citer     Aller en bas de page



Votre histoire de tiroirs pourrait être aussi une histoire à tiroirs !

j'ai aimé la façon dont vous avez abordé ce thème ... tout en finesse, en dentelle ...

Merci à vous,

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 27 févr 2013 à 09:21 Citer     Aller en bas de page

Citation de Coriandre


Votre histoire de tiroirs pourrait être aussi une histoire à tiroirs !

j'ai aimé la façon dont vous avez abordé ce thème ... tout en finesse, en dentelle ...

Merci à vous,



Merci Coriandre pour ton passage, bizzzz

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Chris-Charmeur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
0 poèmes Liste
7522 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
3 septembre
  Publié: 27 févr 2013 à 16:51 Citer     Aller en bas de page

.`•.¸.•´… ♪♪♪AUDE & LAVERSSILL♪♪….
Et aussi pour les hommes il peut en être ainsi... Oh que Oui!...
Merci pour cette lecture qui m'a ému et dont la fin qui donne espoir... A moi, à l'un, à l'autre...


☮ [THE HΛCKER] ◂▸
..........................]

Production©ΛBI-P
Des rêves mécaniques pour une mélodie en sous-sol

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 28 févr 2013 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de THE HΛCKER
.`•.¸.•´… ♪♪♪AUDE & LAVERSSILL♪♪….
Et aussi pour les hommes il peut en être ainsi... Oh que Oui!...
Merci pour cette lecture qui m'a ému et dont la fin qui donne espoir... A moi, à l'un, à l'autre...


☮ [THE HΛCKER] ◂▸
..........................]

Production©ΛBI-P
Des rêves mécaniques pour une mélodie en sous-sol




Que chacun trouve son "ouverture", c'est notre souhait…
Merci de ta lecture HΛCKER

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
14362 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 28 févr 2013 à 07:26
Modifié:  28 févr 2013 à 07:26 par Adamantine
Citer     Aller en bas de page

Coriandre :Une histoire à multiples tiroirs en effet. Merci pour tes doux mots.

Hacker :Ma connaissance des hommes n'est pas encore assez approfondie Je suis heureuse d'avoir ton ressenti. L'espoir pour tous, c'est une belle bataille à mener, non ?

 
Marcel42


Le poète est un collectionneur de mots. Dans son album, chacun devient une fleur imaginaire.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
280 poèmes Liste
6292 commentaires
Membre depuis
18 mars 2011
Dernière connexion
27 octobre 2017
  Publié: 28 févr 2013 à 09:06 Citer     Aller en bas de page


Cordialement,
Marcel.

  Marcel
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
448 poèmes Liste
14362 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 28 févr 2013 à 10:05 Citer     Aller en bas de page

Citation de Marcel42

Cordialement,
Marcel.


Merci de ton passage Marcel. Au plaisir...

 
Aude Doiderose


Mais tant que je te plais Que m'importe le temps ?
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
796 poèmes Liste
22713 commentaires
Membre depuis
14 mars 2009
Dernière connexion
21 septembre
  Publié: 28 févr 2013 à 12:02 Citer     Aller en bas de page

Merci Marcel, j'apprécie toujours tes commentaires concis

  L'hiver faisait la rue mouillée Dans l'obscurité bleu marine O comme j'adorais mordiller Ta lèvre comme une mandarine
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
511 poèmes Liste
23451 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
20 septembre
  Publié: 28 févr 2013 à 14:10 Citer     Aller en bas de page

Un beau duo, il faudra bien que je sorte de mon tiroir un jour moi aussi, mais ce que vous nous avez offert toutes deux, j'ai vraiment apprécié, deux belles plumes en effet.
Heureusement que les tiroirs maintenant ne ferment plus à clef.....Mais dégourdie que je suis, je m'y coince toujours les doigts.
Ah! se prendre pour un tiroir et y cacher des rêves secrets.....
Merci pour ces superbes images.......
Aude, le livreur de fleurs sera certainement à ton goût......Sauf s'il te livre des narcisses
Bises amicales à toutes les deux.
ODE 31 - 17

  OM
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3003
Réponses: 34
Réponses uniques: 17
Listes: 1 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Whisky - Vers Cassés et Laversill (Collectifs)
Auteur : Adamantine
Brouillard (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve
Sans rime, ni raison (Amour)
Auteur : Mystic4Ever
La maison du giron (Tristes)
Auteur : Jeanne
Enfin rassasié (Citations personnelles)
Auteur : Adamantine
Le rendez-vous (Poèmes par thèmes)
Auteur : Y.D
Le lac de la Martine par Aude Doiderose et Ishtar (Collectifs)
Auteur : Adamantine
Quelques notes (Autres)
Auteur : Rousselaure
La rose et les épines... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Alphonse BLAISE.
Frangins de plume (Amitié)
Auteur : Jeanne
Rimoirs (Poèmes par thèmes)
Auteur : Lacase
Même le ciel se tait (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Veuve (Amour)
Auteur : Bombadil
Hors âge (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
A mon écrivain (rêve de plume) (Poèmes par thèmes)
Auteur : katiouchka

 

 
Cette page a été générée en [0,0454] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.