Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
Équipe de gestion
· Maschoune
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 07:45:23
Paris: 7 déc 13:45:23
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: Seras-tu là ? Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] 2 :: Répondre
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 6 août 2007 à 09:04 Citer     Aller en bas de page



Un soir défunte
Ta flamme éteinte
Sans feinte
Tu es partie

Négligeant ton serment
Revenir me conter
Les étendues des jardins
D’Eden, ou les flammes du Malin

Toi qui possèdes les réponses
A toutes LES questions
Comment est-ce là-bas
Dans cet au-delà d’où l’on ne revient pas ?

Tu n’es que silence
Une cruelle absence
Laisse moi croire encore
Te revoir un jour… ailleurs

Ne pas te dire adieu
Oublier le néant
Attendre le moment
Aspirer un au revoir

Un jour… plus tard

 
LE PASSANT


La plume peut être l'arme de nos révolte comme son encre peut être l'arme de notre conscience THOMAS
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
112 poèmes Liste
2941 commentaires
Membre depuis
9 août 2006
Dernière connexion
9 avril
  Publié: 6 août 2007 à 13:14 Citer     Aller en bas de page


Si l'on savait comme dit Jean...

Mais pourquoi pas un jour...plus tard, car peut-il naître quelque chose du néant?
puisque le néant c'est rien... Alors...

J'ai aimé à lire ton poème qui me met en réflexion

Merci petite Fée Ondine

Yvon

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 6 août 2007 à 15:42 Citer     Aller en bas de page

Moi aussi Mélusine, j'attends d'elle un signe, mon amie décédée il y a quelques mois bouffée par une saleté de cancer. Dans nos délires, nous nous promettions que la 1ère qui partirait viendrait dire à l'autre comment c'est... Mais depuis c'est le silence. J'attends aussi un signe de ma grand-mère, mais là encore, rien ne vient. Peut-être que tant que l'on pense à eux, ils sont encore avec nous ???

Fée Mélusine petite cousine

____________________________________________

Possible Naej que l'on voudrait tous partir ou bien rester

____________________________________________

Je sais, je sais, qu'on ne sait jamais, comme dit encore Jean

Et oui justement Le Passant, lorsque je dis "oublier le néant", c'est que je ne veux pas croire qu'il n'y a plus rien après ; enfin, comme tout le monde, cela m'arrange de le croire.
Ce sujet de "l'après" est ma foi un sujet de réflexion bien vaste, on peut se poser des milliers de questions, les réponses on ne peut que les supposer, voire les interpréter. Depuis le temps que des gens meurent, ne trouvez-vous pas étrange, que personne jamais, ne soit revenu ?

Merci d'être passé vous mettre en réflexion sur mon modeste poème, c'est un honneur pour moi de vous avoir ici.

@ bientôt de vous lire
Ondine

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 6 août 2007 à 19:34 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Ondine, une très belle poésie sur un sujet très intéressant.Personne n'est revenu nous dire comment c'est là haut, si c'est trop beau voudrons- nous partir et si c'est l'enfer est-ce pire que sur la terre.Un coup de coeur pour ce beau partage.Amitié.Okana.Belle plume.

  Nicole chaput. *Okana *...
Alponse BLAISE.

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15489 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
6 décembre
  Publié: 7 août 2007 à 04:37 Citer     Aller en bas de page

Coucou, petite fée si jolie, ce poème m'a ému.
Je suis magnétiseur et je connais les choses de l'au- delà. Si je peux t'aider envoie moi un MP. Plein de Alex

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 7 août 2007 à 07:15 Citer     Aller en bas de page

Merci de votre passage Alex, je vous suis reconnaissante de la proposition que vous me faites. Je vous fais part d'un MP.

et @ bientôt de lire vos poèmes.
Ondine

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 7 août 2007 à 09:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de okana
Bonjour Ondine, une très belle poésie sur un sujet très intéressant.Personne n'est revenu nous dire comment c'est là haut, si c'est trop beau voudrons- nous partir et si c'est l'enfer est-ce pire que sur la terre.Un coup de coeur pour ce beau partage.Amitié.Okana.Belle plume.



Oups Okana, mille excuses. J'ai cru vous avoir remerciée ici, mais en fait, c'est chez vous que j'écrivais. Voici, je l'espère, ma bévue réparée.

Merci beaucoup pour ce coup de coeur

d'Ondine

 
Alec-to


Nos envies sont en vie de nous.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
526 commentaires
Membre depuis
10 juillet 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 7 août 2007 à 12:07 Citer     Aller en bas de page

Ma Douce Ondine,

Si j'ai tardé à écrire pour "Seras tu là", ce n'est point par désintérêt de tes mots si tendre, au contraire.
J'ai partagé cette peine avec Toi.
Il y a peu nous avons pleuré ensemble face à sa dernière demeure.
J'ai été la "pièce rapportée" de votre amitié et j'ai aimé les échanges que nous avions.
Et je n'oublierai jamais le choix que tu as fait un jour qui me fait t'aimer un peu plus tous les jours.

Concernant le poème en lui même, il retranscrit totalement le sentiment, avec des mot justes. Bravo Mon Ondine.

 
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16111 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
26 novembre
  Publié: 7 août 2007 à 14:23 Citer     Aller en bas de page

des questionnements que l'on a tous....mystère et peur mélangés nous envahissent...

mais un soir, une voix viendra te dire de ne rien appréhender de cet au delà où elle t'attend....

amicalement

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 7 août 2007 à 15:05
Modifié:  7 août 2007 à 15:32 par Fée Ondine
Citer     Aller en bas de page

Alec, merci pour tout ce que tu sais




_____________________________________________

Guido, je te remercie de ton commentaire plein de sagesse, c'est très gentil à toi d'être passé

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 8 août 2007 à 14:54 Citer     Aller en bas de page

L'Insoumise, ton papa est parti, mais il est toujours dans ton coeur, c'est ce qui le fait exister encore.

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 8 août 2007 à 16:04
Modifié:  8 août 2007 à 16:05 par Fée Ondine
Citer     Aller en bas de page

Ta maman est une étoile dans le ciel qui brille pour toi.

Merci pour ces jolis vers posés sur mon poème

 
Éphémère


...parce qu'il y a des pourquoi qui se perdent...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
37 poèmes Liste
1350 commentaires
Membre depuis
15 avril 2007
Dernière connexion
19 septembre 2014
  Publié: 9 août 2007 à 07:16 Citer     Aller en bas de page


C'est un poème plein de réflexions.

Peut-être vaut-il mieux ne pas savoir ce qu'il y a là-bas...




Éphémère

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 9 août 2007 à 07:50 Citer     Aller en bas de page

Coucou Lilas
Je n'ai nulle envie d'aller rejoindre mon amie disparue, c'est juste qu'elle me manque, que j'aimerais comme avant me confier à elle lorsque j'ai un petit souci ou lui faire part de mes joies, que ce soit aussi simple qu'avant : décrocher le téléphone et entendre sa voix... Mais voilà, elle n'est plus là !

Merci d'avoir aimé mon poème.

_____________________________________________

Savoir ou ne pas savoir Ephémère, that is the question

et merci de ton passage

 
bkariole

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
9 poèmes Liste
242 commentaires
Membre depuis
31 mai 2007
Dernière connexion
14 décembre 2009
  Publié: 10 août 2007 à 15:36 Citer     Aller en bas de page

super ce poème, il est trop émouvant !

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 10 août 2007 à 15:47 Citer     Aller en bas de page

Merci Bkariole pour ton gentil commentaire
J'ai pris connaissance de ton MP, je me rendrai sur ton blog pour te lire à mon retour, je pars pour une petite semaine
@ bientôt
Ondine

 
Euge


Le nez en l'air les pieds sur terre
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
372 commentaires
Membre depuis
9 juin 2007
Dernière connexion
15 juin 2009
  Publié: 18 août 2007 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

J'aime beaucoup ton poéme, sa forme et son contenu.

Il évoque en moi tant de douloureuses mais aussi heureuses questions.

Les départs sans retour; une table de famille dont une à une des chaises demeurent vides .

Une mère quoi de plus déchirant ?

Je ne tenterai de partager avec toi ma philosophie de la mort , j'espère pour toi que jamais tu ne seras amener à comprendre mon étrange sentiment pour cette adorable "Putain"


amitiés

Euge

  Euge
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 18 août 2007 à 18:25 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Euge et merci pour ta visite et ton commentaire

Citation de Euge
Je ne tenterai de partager avec toi ma philosophie de la mort , j'espère pour toi que jamais tu ne seras amener à comprendre mon étrange sentiment pour cette adorable "Putain"



Au contraire, cela m'intéresserait beaucoup de débattre avec toi de celle que tu nommes "Putain" et que j'appelle "Garce"
Amicalement
Ondine

 
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 20 août 2007 à 12:51 Citer     Aller en bas de page

Citation de PetitePerle


J'aurai aimé qu'il me dise comment c'est là haut



On aimerait tous savoir, mais il ne faut pas trop être pressé ; on est tous amenés à le découvrir un jour.

Petite Perle et merci de ta visite

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 21 août 2007 à 14:44 Citer     Aller en bas de page

Petite Fée,

Un poème qui me touche tout particulièrement, je dirais même énormément étant donné la perte de deux êtres qui m'étaient très chers.

J'ose espérer que le fil n'est jamais rompu avec nos aimés lorsqu'ils atteignent cet ailleurs qui nous est inconnu.......

Très très beau poème, émouvant.

Toutes mes amitiés, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
Fée Ondine


Se pencher sur son passé, c'est risquer de tomber dans l'oubli
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
565 commentaires
Membre depuis
4 août 2007
Dernière connexion
22 décembre 2014
  Publié: 21 août 2007 à 15:29 Citer     Aller en bas de page

Ton commentaire est très touchant Mariesarah
Le fl ne sera jamais rompu tant que nous les ferons revivre à travers nous.
Merci de ta visite
Gros et à bientôt de lire

 
Page : [1] 2 :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 8031
Réponses: 39
Réponses uniques: 20
Listes: 2 - Voir

Page : [1] 2

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

A l'encre des océans de sang... (Tristes)
Auteur : Lunastrelle
Femme ... fleur de vie (Amour)
Auteur : Hassan
Le dernier soldat (Amour)
Auteur : okana
A bras le coeur (duo Mélusine & Guido) (Collectifs)
Auteur : Guid'Ô
La légende de la petite fée à l'écureuil.... (Amitié)
Auteur : Alponse BLAISE.
Seul'ment toi!!! (Tristes)
Auteur : Mystic4Ever
(Amour)
Auteur :
Jeux de sons - Jeux de mots - (Loufoques)
Auteur : Alec-to
Rayon de sommeil... (Autres)
Auteur : (...)
Mamie (Tristes)
Auteur : Bestiole
Mystère (Amour)
Auteur : okana
Mon Cher Ami (Amitié)
Auteur : Fée Ondine
Je n'aurai jamais... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Maux d'une fille battue... (Tristes)
Auteur : pyc
Dans les abysses de l'esprit... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.

 

 
Cette page a été générée en [0,1070] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.