Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 665
Invisible : 0
Total : 667
· monthery · ori
13137 membres inscrits

Montréal: 7 avr 01:58:37
Paris: 7 avr 07:58:37
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Deuxième Rencontre : autour du zadjal (CC) :: La faute à Cupidon (zadjal) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 17 sept 2013 à 15:55
Modifié:  27 juil 2015 à 01:34 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Bon j’ai raté le jour mais…
Bon anniversaire à Ashimati et un grand merci pour la rencontre autour du Zadjal.
Voilà ma copie...


La faute à Cupidon (Zadjal)

La magie est passée, il est rompu le charme.
Cupidon ce salaud a remballé son arme !

Sans préavis aucun et sans même un « bonsoir »
Il a rangé son arc, remisé l’encensoir.
On a tenté sans lui de vivre le grand soir*,

Dans l’herbe on s’est roulé, oublieux de l’alarme.

Corps à corps consenti sous un soleil couchant,
On a mimé l’amour mais, manquait le penchant
Lors au deuxième ciel… Allâmes trébuchant.

Quand le désir survient, même s’il te désarme,

Suis le cours de la flèche tirée du carquois :
Elle vole pour Capoue mais finit dans les bois…
« Vieil ange fatigué, tu vises de guingois,

À tirer çà et là, tu sèmes le vacarme ! »

Amis assurez-vous que le ciel soit clément,
L’amour est un mystère il mûrit lentement,
Pas à pas il prospère à coup de sentiment.

À ignorer ceci, j’eus ma première larme.





*Variante
Comme l’amour naissant se fout bien d’aspersoir,
L’aspersoir étant un goupillon qui sert à jeter de l’eau bénite. Ceci afin d’éviter de faire rimer : bonsoir et soir…

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
9201 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 17 sept 2013 à 16:01 Citer     Aller en bas de page

Hello,
Une copie qui commence par une faute, bouh !
Avec de l'humour, en prime.
Moi, j'ai fait "nature & découvertes", j'avais compris que c'était de bon ton pour ce style.
Les rimes masculines, j'ai l'impression que c'est un peu plus fastoche que les féminines. Il faut voir. J'en ai commencé un autre, verrai bien la différence. Celui-ci ne sera pas posté.

Bravo pour ce savereux opus.

Mais, dis, Cupidon, un sal@@@@, tu n'y vas un peu fort ? Je compte sur lui, moi.

Catherine

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 17 sept 2013 à 16:13 Citer     Aller en bas de page

Merci à toi Cat,
mais oui... Je te le confirme... Cupidon fait parfois n'importe quoi.
Ouvre les yeux et regarde autour de toi. Prends ton temps...
Alors?
J'ai pas raison?
Tu vois...
Cela dis rassure toi Cat ta plume en séduira plus d'un.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
9201 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 17 sept 2013 à 16:17 Citer     Aller en bas de page

Quand la flèche atteindra le cœur qui ne sera plus à prendre, je te le ferai savoir...

Cath

 
Sidonie

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3781 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
4 avril
  Publié: 18 sept 2013 à 03:18
Modifié:  18 sept 2013 à 13:38 par Sidonie
Citer     Aller en bas de page

J'aime.
Pour la forme, il me semble que c'est le zadjal qui est le plus "proche" de celui conseillé par Ashimati ...
Mais n'étant pas spécialiste et n'ayant aucune inspiration..
Pour le fond : .. Cupidon fait vraiment n'importe quoi...

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 20 sept 2013 à 04:05 Citer     Aller en bas de page

catwoman ,
J'espère bien...

Sidonie
Brassens l'a déjà dit notamment dans : Le bistrot
(...) C'est injuste et fou,
Mais que voulez vous
Qu'on y fasse?
L'amour se fait vieux,
Il n'a plus les yeux
Bien en place. (...)

Pour le fond, comment souvent, je me suis largement inspiré du vieux Georges. Pour la forme, j'ai essayé d'être le plus scolaire possible et fort des enseignements de la première rencontre, j'ai apporté un soin tout particulier au choix de mes rimes. Reste, et c'est bien ça le plus important, que j'ai pris un vrai plaisir à l'écrire patiemment en comptant sur mes doigts... Et en recommençant encore puis encore
Merci pour vos encouragements.

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Fleur de jasmin Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
29 poèmes Liste
361 commentaires
Membre depuis
28 juillet 2010
Dernière connexion
19 décembre 2019
  Publié: 20 sept 2013 à 11:37 Citer     Aller en bas de page

Un beau travail
Toutes les règles sont respectées et pourtant le texte reste fluide et léger.
Bravo !

  témoin du bonheur calme
Xenia

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
110 poèmes Liste
1881 commentaires
Membre depuis
13 mai 2013
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 20 sept 2013 à 15:32 Citer     Aller en bas de page

j'aime bien l'idée de mettre ensemble du classique et de l'humour, l'exercice est agréable et réussi
amitiés

  Critiques acceptées
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14984 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
29 mars
  Publié: 20 sept 2013 à 19:41 Citer     Aller en bas de page



Je découvre ce qu'est un zadjal où Cupidon a fait un passage sous ta plume....


Amicalement

Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 21 sept 2013 à 11:08 Citer     Aller en bas de page

Suw
La façon d'écrire c'est un peu comme la façon d'être : on ne peut pas plaire à tout le monde et c'est très bien ainsi. Je cultive ma façon c'est vrai... Mais je n'en ai pas d'autres Écrire m'amuse et je m'amuse à écrire... A chacun sa palette! Mais de toute façon je ne peux pas concevoir qu'une forme poétique (aussi belle ou difficile soit-elle) transforme l'écriture de quelqu'un. Bien au contraire ! A mon sens la contrainte aiguise et encourage. Et puis si l'on échoue qu'importe... On peut toujours recommencer

Fleur de jasmin
Oh merci

Xenia
Comme écrit plus haut béotien en classique je fais comme je peux... Mais je m'amuse.

Sybilla
Je ne suis pas certain d'être le bon exemple mais c'est gentil à toi.

Merci pour vos passages qui sont autant d'encouragements.

L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
297 poèmes Liste
5365 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 26 sept 2013 à 05:22 Citer     Aller en bas de page

Pour l'inspiration, j'ai bien remarqué la patte du grand Georges
C'est tout bon, j'ai bien aimé ma lecture - Sacré Cupidon il oublie souvent de décocher ses flèches....Parfois cela nous arrange bien...

Amitiés

yvon

  YD
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 5 oct 2013 à 10:53 Citer     Aller en bas de page

Yd
C'est ma foi vrai (en cette période de crise) qu'il ne décoche parfois qu'une flèche sur les deux
Que veux tu...
Aujourd'hui même pour Cupidon Il n'y a pas de petites économies
L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Jeanne


Les mots savent de nous ce que nous ignorons d'eux. René Char
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
106 poèmes Liste
1213 commentaires
Membre depuis
15 février 2012
Dernière connexion
11 juin 2019
  Publié: 6 oct 2013 à 05:02 Citer     Aller en bas de page

Une version, personnelle et très réussie, du genre "Cupidon s'en fout" . ..J'aime beaucoup ! Oui, quand le décor est trop bien planté, quand on a besoin de convoquer le soleil couchant, c'est souvent qu'il manque l'essentiel... Comme tu le dis, l'amour est un mystère qui ne réclame en effet rien d'autre que lui-même.

Jeanne

Un seul tout petit bémol pour le vers "Sans préavis aucun sans même un "bonsoir" auquel pour moi, il manque un pied puisque le e de "même" est muet. "Sans préavis aucun et sans même un bonsoir" ?...

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
108 poèmes Liste
5331 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
6 avril
  Publié: 20 oct 2013 à 06:34
Modifié:  27 juil 2015 à 01:36 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Oui Jeanne tu as raison... J'adopte ta proposition.
Merci pour ton aide
Merci pour ton commentaire et pardon d'être aussi peu présent en ce moment.
A bientôt
L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1417
Réponses: 13
Réponses uniques: 8
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,2051] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.