Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 64
Invisible : 0
Total : 64
13267 membres inscrits

Montréal: 19 oct 21:00:55
Paris: 20 oct 03:00:55
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: L'adolescent et l'étoile de mer (d'après le Petit Prince) Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 5 jan 2003 à 13:51
Modifié:  Il y a 0 minute par Lograth
Citer     Aller en bas de page


Note : Suite à la lecture de plusieurs textes (dont le fameux duo "Papemich et Gérald" -messieurs, à quand votre
prochain texte?), je ne puis m'empêcher de sourire en lisant tous ces textes et tous ces commentaires et ces allusions que beaucoup d'entre nous faisons que nous adorons l'hisoire du "Petit Prince", de St-Exupéry), alors l'idée m'est venue (encore une fois!) de vous faire partager ce texte basé sur le "Petit Prince" à mon tour. Veuillez prendre note que ce texte en été écrit il y a fort longtemps, dans le cadre d'un devoir en Secondaire 5, mais jamais remis au professeur, alors, voici :


L'Adolescent et l'Étoile de Mer
(pour tous les amateurs du "Petit Prince"!)


La brume s'est levée, blanche, matinale,
Sur une terre informe et glaciale.
Au loin, sous le vent frais du rivage,
Un adolescent aux cheveux d'or
apprivoise un coquillage.
(Lograth)



--Bonsoir, demanda l'étoile de mer.
--Bonsoir, répondis-je perdu dans mes pensées, mais qui es-tu?
--Je suis une étoile de mer. Que fais-tu? Tu cherches quelqu'un, quelque chose?
--Je cherche le bonheur...
--Et pourquoi le cherches-tu au bord de l'océan?
--Et où penses-tu que je puisse chercher en moi ce que je cherche en vain? répliquai-je.
--Comme cela, tu as besoin du sommeil des hommes et du réveil de la nature pour chercher ce qu'il y a de plus profond en toi.

--Que veux-tu dire? demandai-je vivement.
--Eh bien, tu profites de la nuit pour réfléchir... et c'est en écoutant le murmure de la mer, le vent de la plage, l'appel des coraux et le reflet de la lune sur l'océan que tu remets tes idées en place, m'expliqua-t-elle en riant. Et je me mis à rire moi aussi quand, soudain, elle lança une de ses éternelles questions:
--Qu'as-tu au juste?" m'interrogea-t-elle du regard. Je répondis:
"J'ai des difficultés avec une amie."
--Ah, je comprends! Vous vous êtes disputés.
--Non, mais j'ai l'impression d'être tout seul... avec elle. On est "elle et moi" au lieu d'être "nous"
--On est toujours seul avec ce que l'on ne comprend pas.
--Que veux-tu insinuer?
--Il faut d'abord que tu la comprennes, que tu l'apprivoises... et alors naîtra l'amitié et plus vous continuerez à vous connaître, à vous approfondir, à vous comprendre, apparaîtra un désir plus fort et plus profond. Vous connaîtrez ensemble l'amour et tu découvrira le bonheur et elle connaîtra le bonheur. Elle sera pour toi unique au monde." (d'après A. de St-Exupéry)
--Je crois que je commence à comprendre. Je crois que nous ne nous sommes pas encore assez découvert l'un et l'autre.
--Déjà, à l'horizon, s'étend la pâleur de l'aube. Mais avant de te dire adieu, je vais te confier un secret. Le voici. Il est très simple: "L'essentiel est invisible pour les yeux, on ne voit bien qu'avec le coeur." (A. de St-Exupéry)
--On ne voit bien qu'avec le coeur, répétai-je comme un automate.
--C'est le temps que j'ai perdu pour elle qui fait d'elle si importante... Tu es responsable pour toujours de celle que tu aimes." (D'après A. de St-Exupéry)
--Je suis responsable pour toujours de celle que j'aime.


Et soudain, sans avertissement, une vague s'abattit sur mon étoile de mer; elle disparut sous l'écume fumante, puis la vague se retira. Je restai un moment indécis. Avais-je rêvé? Je n'en sais rien, mais de toute façon, je me rappelais ce que m'avait dit l'étoile de mer. Je pris donc le chemin du retour et compris "qu'elle" était unique au monde. (D'après A. de St-Exupéry, "Le Petit Prince".)

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
25 février 2013
  Publié: 5 jan 2003 à 15:04 Citer     Aller en bas de page

Mille

C'est sans conteste les meilleurs passages du petit prince et ceux que j'adore par dessus tout
Merci beaucoup pour ce fabuleux trésor des mers bien plus précieux que les vieux galions espagnols dont elles regorgent !

ze le nomine au passage


 
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 5 jan 2003 à 15:23 Citer     Aller en bas de page

Bah simple texte composé à la suite d'un devoir demandé par le professeur et qui devait être basé sur le texte du "Petit Prince" de Saint-Exupéry, Sabine...
C'est pourquoi il y a autant d'allusions et de citations...
M'enfin, comme on aime tous le petit prince ici (d'après tout ce que j'ai lu!), je me suis dit que je ne perdais rien à le mettre ici, merci pour ta nomination, mais 'fautpas exagérer!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 5 jan 2003 à 19:39 Citer     Aller en bas de page

eh bien, tu sais, ton prof devait pas être très fin pour que tu le prives d'un si bon texte...

Oui, tu as raison, je crois que nous sommes nombreux à vénérer Le Petit Prince...Peut-être à cause de sa naïveté, peut-être à cause de sa candeur... Mais surement à cause des vérités si profondes qu'il révèle...

Bravo !!!

  http://papemich.free.fr/
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 5 jan 2003 à 19:58 Citer     Aller en bas de page

Merci, Syl...
(Non, j'ai pas eu de coups de baguette, mais en tout cas, je n'ai pas eu à me plaindre... Pardon, prof... euh, j'avais oublié que c'était aujourd'hui qu'il fallait le remettre! J'lui ai carrément dit que j'l'avais pas fait!

Et merci Papemich... Oui toujours de ces vérités qu'il nous révèle dans sa naiveté et sa candeur d'enfant comme tu dis et bien sûr, ça nous accroche et nous touche, poètes que nous sommes!
Merci pour vos commentaires!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
ISOLA
Impossible d'afficher l'image
on ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible à l'oeil
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
28 poèmes Liste
3148 commentaires
Membre depuis
6 octobre 2002
Dernière connexion
25 février 2013
  Publié: 5 jan 2003 à 22:32 Citer     Aller en bas de page

Donc puisque tu es un "mauvais élève "
tu auras donc comme punition deux pages de lecture sur mon journal ! rire
J'ai intitulé ce journal (un journal qui vous parle) et donc dans cette section j'avais retranscrit une petite biographie d'A. de st Exupéry ainsi que le texte d'une des chansons de ce fameux spectacle sur le petit prince.
Heu non non je n'aime pas st Ex moué !

 
Marine

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
40 poèmes Liste
4952 commentaires
Membre depuis
14 septembre 2002
Dernière connexion
23 mars 2015
  Publié: 6 jan 2003 à 02:19 Citer     Aller en bas de page

Ton texte est superbe !
Tu as fait référence pour certaines phrases à Monsieur de St-Exupéry...
Moi c'est cette phrase que je vais garder...
....et alors naîtra l'amitié et plus vous continuerez à vous connaître, à vous approfondir, à vous comprendre, apparaîtra un désir plus fort et plus profond.

Marie

 
PAPEMICH


Dans le regard du poète, se consument les mots de l'âme
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
116 poèmes Liste
1676 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2002
Dernière connexion
4 avril 2011
  Publié: 6 jan 2003 à 04:19 Citer     Aller en bas de page

hola !!!! cher Gérald !!!
vos cousins du Québec connaissent bien les 10 commandements mais cela n'a pas eu le succès escompté...

quand même....

hi..hi...hi.....

Faut dire qu'on est pas tous riches comme vous....

  http://papemich.free.fr/
Magik_Rune


Il est toujours possible d'espérer, et c'est justement cela qui est désespérant.
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
80 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 octobre 2002
Dernière connexion
11 avril 2013
  Publié: 7 jan 2003 à 07:18 Citer     Aller en bas de page

C'est le fan du Petit Prince qui va parler :

-- Yeah !

Et maintenant le Guillaume dit ordinaire :

-- Yeah !

Voilà, c'est unanime, "nous" adorons.

Guillaume

  À force de brûler de désir, l'être se carbonise, et les cendres viennent assécher les larmes...
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 7 jan 2003 à 08:48 Citer     Aller en bas de page

Eh bien, merci à vous tous pour vos commentaires, ça me touche beaucoup... Je vais aller jeter un oeil sur ton journal, Isola!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
souffle


Un contenu, un contenant. Une enveloppe entre dehors et dedans.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
1422 commentaires
Membre depuis
2 novembre 2002
Dernière connexion
16 janvier 2010
  Publié: 9 jan 2003 à 12:23 Citer     Aller en bas de page

Heu ... il reste encore une petite place pour un commentaire ? Oui ? Merci ...

"faut pas exagérer" ou pas, je le nomine aussi. J'aime les textes qui nous replongent dans un bain de jouvence. Où le coeur parle simplement.

Bravo

Anne

  J'ai connu le bonheur, mais ce n'est pas ça qui m'a rendu le plus heureux. Jules Renard
Lograth
Impossible d'afficher l'image
L'ire du dragon vert, ivre de flammes et de rage...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
163 poèmes Liste
3561 commentaires
Membre depuis
27 juin 2002
Dernière connexion
23 mai 2011
  Publié: 10 jan 2003 à 10:22 Citer     Aller en bas de page

Merci encore une fois, Souffle!
Eh bien, si je me doutais que ce vieux texte poussiereux (il etait enfoui dans une pile de souvenir!) aurait autant de commentaire, je vous l aurais fait partager bien avant!

  "Nous rencontrons l'amour qui met nos coeurs en feu, puis nous trouvons la mort qui met nos corps en cendres." [Tristan L'Hermite, extrait de "Les Amours"]. "Le Temps n'a d'autre fonction que de se consumer : il brûle sans laisser de cendres." [Elsa Triolet, extrait de "Le Grand Jamais"].
Virtuelle
Impossible d'afficher l'image
Ose devenir qui tu es (A. GIDE)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
20 poèmes Liste
511 commentaires
Membre depuis
25 septembre 2002
Dernière connexion
26 avril 2004
  Publié: 30 juil 2003 à 06:58 Citer     Aller en bas de page

Si tu savais comme ça fait du bien de lire un texte comme celui là... Merci Lograth, c'est un de mes passages préférés du petit prince, on ne voit bien qu'avec le coeur... On n'écrit bien qu'avec le coeur aussi! Tu étais très fort déjà tout jeune!!!

bise

Virtuelle

  forgiven but not forgotten...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 3871
Réponses: 12
Réponses uniques: 7
Listes: 1 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0415] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.