Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 5
Invités : 583
Invisible : 0
Total : 588
· Myo · Lachésis (Moirae) · IciOuLa · Daniel
Équipe de gestion
· Adamantine
13141 membres inscrits

Montréal: 28 mars 14:03:03
Paris: 28 mars 19:03:03
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: Duel au sommet de l'anaturner (ex Purna). Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
93 poèmes Liste
6564 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
27 mars
  Publié: 29 mai 2014 à 16:29
Modifié:  10 juil 2015 à 11:27 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Poursuivant mon journal, en toute intimité, je vous l'avoue, car, je vous fais confiance, avoir su bien profiter de mes voyages spatio-temporels.
À ce propos, il m'est revenu en mémoire, quelques instants non dénués d'un certain "panache", qu'il m'eut été désobligeant de ne point les narrer.
Et si, soudain, mon écriture devenait empruntée d'une certaine désuétude, vous allez comprendre pourquoi...

Vondainepleau, 04 décembre 1616...

"-En carte, vigonde de Flluppergnatchowskynictshoff.
- Pareil, marquis de Jeeee.
- N'égorgez bas mon nom, esbesse de prute.
- Impudent! Mais pourquoi donc prenez-vous cet accent germanique si ridicule, au fait?
- Che n'en zais rien et fou?"

200 ans plus tôt...

Je grimpais courageusement le long d'une parois verticale qui devait me mener à la lumière divine.
Celle-ci se prénommait Sally Beeezeee de Kerjancour et fleurait bon la fleur de rai.
Elle prenait son bain quotidien d'huile de rotules de gnou, dans une baignoire blanche et ses petits seins flottaient allègrement le long de l'onde plate, ressemblant ainsi aux îles du même nom, tandis que Katelle, sa gouvernante, nasillait en lui renouant le nombril:
"- Je boudrais juste simialer à badeboiselle que je bien d'abercevoir une silhouette sur botre balcon.
- M'enfin, Catherine en breton, couvrez-vous donc et voilez-vous la fesse d'un voile pudibond... Ma nudité va mettre à mal la témérité de ce lézardeux.
- C'est-à-dire?
- Oustabaga!Laissez-moi seule..."

Ma future petite amie du 21ème siècle et des rendez-vous nocturnes plus tard, eut l'audace de se présenter toute nue à mes yeux éblouis.
Me trouvant face à ce corps féminin, avant de prendre la parole, je regardais le haut, que je trouvais fort beau, mais gêné, je regardais donc le bas, tout aussi beau, mais, aussi gêné, je me concentrais sur le nombril que je trouvais neuf.

"-Bon sang (fff! fff!), dis-je, en reprenant mon souffle que j'avais court, qu'est-ce qu'ils sont (fff!) raides, ces 68 mètres 12! Heureusement que (fff!) je n'ai pas mit de heaume!
- Mais enfin, qui êtes-vous donc, monsieur en armure?
- Je m'appelle Hubix Jeeebeeedeeeleee Felert, chevalier de la Rade Blonde, de passage sur Terre... Je viens de (bon, si vous voulez vraiment tout savoir sur mes origines, lisez le premier épisode de mon journal:"Un certain Hubix Jeee".
- C'est tout de même dangereux de venir me voir, moi, une inconnue, sans me donner d'explication qui me permettrais de lever le voile sur l'incertitude qui point à la ligne.
- C'est-à-dire?
- M'enfin, monsieur sans heaume, qui suis-je et qui fuyez-vous?
- Je ne fuis rien. J'écoutais simplement Radio Vers De Terre, la radio qui rime avec passion, lorsque j'entendis un homme parler de prédiction. Il citait votre nom, votre adresse, et soudain pfff! je me retrouvais au pied de votre château...
- Incredible! Amazing! Crazy!
- Vous parlez l'anglais, my dear?
- Pas le moins du monde. Où voulez-vous en venir?
- Nulle part. En fait, dès que j'ai vu votre visage, si sage, j'ai su que je vous connaissais déjà. Que vous me rappelez une jeune fille que j'ai bien connu, dans le futur. Votre voix d'ailleurs, lui ressemble.
- J'ai du mal à vous suivre.
-Tant mieux. Ne bougez surtout pas. Je sais que ne savez pas ce que je sais et personne ne pourra prouver la contraire...

Soudain.

"Bzzzz! Bzzzz! Bzzzz!"

"- Tiens, un SMS...À cette heure tardive?...Excusez-moi...Oh!Bon sang...le Vicomte!
- Que se passe-t-il donc, nom d'un nénuphar à iode!
- Vous ne lisez pas le Colvert?
- Ce canard Vraiment Con? Non! Je ne lis que le braille quand je suis amoureux..."



Hubix.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
704 poèmes Liste
15010 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 4 juin 2014 à 18:02 Citer     Aller en bas de page

Non, je ne lis que le braille quand je suis

amoureux...



  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 531
Réponses: 1

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1024/13141

8.6%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.6%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 197 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.3%
 
 321 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0335] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.