Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 4
Invités : 834
Invisible : 0
Total : 838
· Tychilios · doux18 · Allantvers · Lachésis (Moirae)
13143 membres inscrits

Montréal: 23 févr 08:10:38
Paris: 23 févr 14:10:38
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (novembre 2013) : "Effacer tes silences" :: Billet d'houx Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 11 nov 2013 à 04:49
Modifié:  11 nov 2013 à 06:04 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Billet d’houx *

Le silence Madame est pure volupté,
Un baume pour le cœur le repos du guerrier,
Une denrée si rare, un met si raffiné

Que vous avez grand tort de ne pas en user.

Quand vous parlez Madame on entend votre mère,
Votre joli minois en devient vite austère.
Si vous ne disiez rien on pourrait supposer,

Voire même accroire que vous pourriez penser…

Le silence a un prix on lui décerne l’or,
La parole s’envole et souvent même endort.
Il vaut mieux rester coi je le dis sans façons :

À bien tenir sa langue on paraît plus profond !

À force de parler toujours pour ne rien dire
On ne vous entend plus mais ce n’est pas le pire…
Vous passez tant de temps, tant occupée de vous

Que je rêve ma mie de vous trancher le cou.






*Avertissement au lecteur
Ce texte est une pure fiction, un jeu pour les éphémères. Toutes ressemblances avec des personnes existantes ou ayant existées seraient fortuites et totalement indépendantes de la volonté de l’auteur qui cache bien mal ici, sous une misogynie de façade, les trésors de tendresse qu’il voue habituellement au beau sexe.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 11 nov 2013 à 04:53 Citer     Aller en bas de page

Je trouve dommage d'avoir dû ajouter un petit avertissement au lecteur... L'humour saute tout de même aux yeux.

Comme d'habitude, j'aime lire tes textes thématiques, qui prennent toujours le contrepied du sujet. Et commencer la journée sur un sourire, c'est toujours une bonne chose.

(Y a juste "À tenir sa langue on paraît plus profond" à qui il semble manquer une 'tite syllabe.)

 
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
456 poèmes Liste
8995 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
23 février
  Publié: 11 nov 2013 à 05:57 Citer     Aller en bas de page

En effet, je sens bien l'humour derrière ces vers et j'en souris.
Même s'il s'agit-là d'une pure fiction, on peut toutefois reconnaître bien des personnages de notre entourage.

Catherine

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 11 nov 2013 à 06:01
Modifié:  11 nov 2013 à 06:04 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Eliawe,
Oups pour la tite syllabe... Je vais de ce pas corriger. Merci

L'avertissement... Oui ben sûr mais en même temps on ne sait jamais.
Il y a bien des lecteurs sur LPDP et je voulais m'assurer de ne blesser personne.
Ce n'est vraiment pas le but.


Cat,
Tu reconnais du monde toi?

Content de vous avoir fait sourire.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
ladysatin


Ma plume est une brodeuse de mots .
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
212 poèmes Liste
4102 commentaires
Membre depuis
6 avril 2009
Dernière connexion
19 février
  Publié: 11 nov 2013 à 06:32 Citer     Aller en bas de page

Joli tout plein
j'adore

Bel automne à toi

  Septembre ronronne aux couleurs de Charlie
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
465 poèmes Liste
22269 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
22 février
  Publié: 11 nov 2013 à 11:13
Modifié:  11 nov 2013 à 11:15 par ode3117
Citer     Aller en bas de page

ASSASSIN ( Je ris bien sûr ) mais même si tu m'as fait rire, j'ai quand même passé ma main sur mon cou.
Toutefois, je ne me sens pas concernée, je ne parle pas beaucoup...
Ah ! La référence à la belle-mère, comme le dit Aznavour dans sa chanson, " rien pour inspirer l'amour " Quand même si ce n'est qu'une histoire de trop parler, mets lui un bâillon.
J'avais besoin d'un peu de gaieté et dans le silence qui m'entoure, je me suis surprise à rire sans trop de discrétion.
Merci LACASE, ce fut un régal
Bien amicalement ODE 31 - 17
Le houx, ça pique

  OM
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 11 nov 2013 à 13:29 Citer     Aller en bas de page

Oh ! le vilain...
Et Hubix qui enfonce le clou...

Mais moi aussi, je connais des messieurs qui feraient bien de se taire quelquefois...

Je plaisante.. (quoique..)

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
293 poèmes Liste
5283 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
21 février
  Publié: 12 nov 2013 à 04:03 Citer     Aller en bas de page

Je me demande pourquoi l'ami Georges Brassens est venu me visiter avec sa chanson "les casseuses".... (rire)

bien évidemment j'ai aimé ma lecture

Amitiés
Yvon

  YD
Adamantine  Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Ceci est mon histoire vraie, avec des mensonges à l'endroit, à l'envers, parce que la vie c'est souvent comme ça
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
431 poèmes Liste
13744 commentaires
Membre depuis
18 novembre 2012
Dernière connexion
18 février
  Publié: 12 nov 2013 à 04:26 Citer     Aller en bas de page

Monsieur Lacase, va falloir qu'on discute . J'ai aimé ce texte plein d'humour. La femme par ses piques, pique souvent tel le houx, mais caresse aussi avec ses mots... parfois . Merci pour ce sourire.

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
3584 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
23 février
  Publié: 17 nov 2013 à 01:47 Citer     Aller en bas de page

MR Lacase, vous faites de la provocation, hum ?
Le texte bien mené m'a fait sourire.
Merci pour cette lecture matinale.
Amitiés.
Lacase.

  la vida son dos dias...vivelos !
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 27 nov 2013 à 04:38 Citer     Aller en bas de page

Ladysatin , Ode3117 , heak1924 , Sidonie , XII , Yd , Ishtar , Emme ,

Les femmes ont de l'humour c'est certain et c'est aussi pour cela qu'on les aime.
Entre cliché et poncif je me suis juste amusé à vous mettre en boite sous une forme un peu vieillotte.
L'angle me plaisait. Merci à vous tous d'être si bon public.

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1022 poèmes Liste
16502 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
28 décembre 2019
  Publié: 30 déc 2013 à 10:07 Citer     Aller en bas de page

Bonjour...

Voila un texte qui se lit avec plaisir, et j'en apprécie l'humour.
Il y a un vers en particulier qui m'a marqué, je le mets ci dessous :

"À bien tenir sa langue on paraît plus profond"

C'est quelque chose dont je m'aperçois bien trop souvent me concernant...mon envie de parler me desserre car j'exprime parfois des choses bêtes ou préjudiciables, il ne reste que les regrets après de ne pas s'être tu, ce qui m'aurait rendu service.
Une façon originale de parler du silence, bravo !
amitiés chaleureuses.
pyc.

 
Lacase Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur


Si Eve n'avait pas pensé qu'à sa pomme...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
105 poèmes Liste
5222 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2008
Dernière connexion
23 février
  Publié: 18 mars 2014 à 05:35
Modifié:  18 mars 2014 à 05:38 par Lacase
Citer     Aller en bas de page

Coucou Pyc

Oups pardon de répondre si tard je n'avais pas vu ton message...
Pour ton problème.... Et bien je ne vois qu'une explication : ton côté féminin est sûrement très développé...
Blague à part, apprendre à écouter et à se taire demande du temps mais comme tu en as déjà pris conscience, j'imagine que si tu le souhaites tu y arriveras bientôt.
Merci pour ton commentaire.
L'oncle

  Si le berger a le Mans qui a les rillettes?
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1666
Réponses: 12
Réponses uniques: 10
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Nos matines d'amour (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Ouroboros (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
(Poèmes par thèmes)
Auteur :
Et si… (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
Couleur terre brûlée (Poèmes par thèmes)
Auteur : Aude Doiderose
Noce feras-tu ? (Poèmes par thèmes)
Auteur : ecrinf
Froidure et mystère (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Mon âme (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal
Le sud... (Autres)
Auteur : pyc
Mes chers yeux (Poèmes par thèmes)
Auteur : ladysatin
Mon prêtre, ce héros "effacer tes silences" (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Même le ciel se tait (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Au bout des doigts (ephémère Février 2014) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Impression (Poèmes par thèmes)
Auteur : marchepascal

 

 
Cette page a été générée en [0,1813] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.