Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 7
Invités : 515
Invisible : 0
Total : 522
· marchepascal · Allantvers · Cidnos · Zilcah · bouyou · Adria d'Orances
Équipe de gestion
· In Poésie
13141 membres inscrits

Montréal: 28 mars 07:37:06
Paris: 28 mars 12:37:06
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Journal :: A ton étoile Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Elodie Daraut


Rend toi fière
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
147 poèmes Liste
647 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 24 juil 2014 à 12:16
Modifié:  26 août 2014 à 07:24 par Elodie Daraut
Citer     Aller en bas de page

Puisse la vie t'être douce et animer pour toi le linceul.
Puisse la poussière se soulever quand tu dors (et même quand tu dors seule).
Puisse la lumière épouser l'eau claire de tes yeux, les joies et peines qui versent
leurs remous et inondent tes rêves. Dans le mot turpide du souvenir comme dans l'éclat translucide de ton rire ou la bienfaisance de ton sommeil.
Puisse ta peau se couvrir d'hématomes au moins pour dire qu'elle ressent, ton corps crier avant de s'éteindre.
T'offrir le luxe de la douleur et celui de ce moindre mal.
Puisses-tu vaincre mille tumeurs et mille dépressions, mille suicides et mille morts soudaines. Sans même t'en apercevoir.
Inscrire le nom des légendes et savoir oublier la tienne qui les vaut bien toutes.
La nuit n'être qu'un précipitât vacillant d'éclipses. Sourire de se reposer. Suffir d'être moins que tout. S'assoir sur une pierre chaude ou dans l'herbe humide.
Se reposer et vivre.
Ton squelette qui n'est pas encore ni ton épaule, ni tes mains, ni ton bras, ni toi tout à fait.
Qui par un prodige étrange, par delà la souffrance, noble dans sa déchéance, s'est couvert de rêves et d'espoirs.
Qui tous seront plus facilement détruits que reconstruits, qui tous seront fragiles et vains, égoïstes et snobs.

Malgré cela prêter plus facilement aux fleurs, la beauté de commémorer ta vie plutôt que ta mort.
Et sans voir tourbillonner la poussière du fond de tes rêves, savoir qu'elle existe et que tu tourbillonnes comme elle, dans un autre rêve.

Dans le rêve d'un autre. Au dessus des lèvres endormies. Et que si la vie est cette nuit qui nous rassemble, si elle respire malgré toutes nos déchéances du même souffle
qu'un prodige étrange qui maintien nos poussières en apesanteur.

Qui sait combien il est difficile (et Beau) de maintenir à elle seule tout un univers qui te ressemble.

Au dessus d'un sommeil étrange qui te rêve cependant. Le baisé éternel de l'univers qui fait tourbillonner nos poussières au dessus de sa lèvre endormie. Qui parfois me paraît tout aussi belle et amère que la tienne



quand tu me souffles au loin.

  ⠨⠺⠓⠕ ⠙⠑⠑⠍
Mademoiselle Folie


Je ne m existe qu entre tes doigts ...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
8 poèmes Liste
36 commentaires
Membre depuis
8 février 2011
Dernière connexion
24 juin 2018
  Publié: 7 oct 2014 à 21:25 Citer     Aller en bas de page

... puisses-tu en souffrir tout autant ...

car ta plume est belle de douleurs, et moi je suis une égoïste ...

Je passionne toujours autant ton univers ...

Prend soin de toi, je crois avoir vu des tournesols près de toi, ou alors je me suis trompée ...

  Et ma destruction sera si belle, que tu m appellera Apocalypse ...
samamuse
Impossible d'afficher l'image
l'important ce n'est pas le bruit c'est de savoir d'où il vient
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
276 poèmes Liste
9174 commentaires
Membre depuis
29 juillet 2014
Dernière connexion
28 mars
  Publié: 10 oct 2014 à 05:54 Citer     Aller en bas de page

bonjour DIATURA)),TIARE, MADEMOISELLE FOLIE,

KIPLING a répondu pour moi,
dans tu seras un homme mon fils.
(en français sur le WEB)
MUSE et SAM, ont adaptés,
tu seras une femme ma fille,
(pas le droit d'en donner l'identité enregistrée)
si les hommes, acceptent,
de devenir amoureux, bien sûr.
ou respectueux, de leurs complémentarités.

à bientôt
SAM

 
Amandarine


De l'aube claire jusqu'à la fin du jour...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
204 poèmes Liste
3866 commentaires
Membre depuis
24 mars 2006
Dernière connexion
15 novembre 2018
  Publié: 6 nov 2014 à 14:17 Citer     Aller en bas de page

Tes mots me font du bien.

 
Bestiole Cet utilisateur est un membre privilège

Administratrice


Je ne suis qu'un reflet, vous êtes cet abîme
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
313 poèmes Liste
18033 commentaires
Membre depuis
25 juin 2004
Dernière connexion
26 mars
  Publié: 22 mars 2015 à 17:53 Citer     Aller en bas de page

Je suis passée. J'ai ressenti les poumons et le coeur grands ouverts .... Merci !

  Megliu dà que prumette (proverbe corse) - Traduction : C'est mieux de donner que de promettre
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 920
Réponses: 4

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1023/13130

8.6%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.7%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 196 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.4%
 
 321 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0288] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.