Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 14
Invisible : 0
Total : 14
13021 membres inscrits

Montréal: 21 oct 21:53:21
Paris: 22 oct 03:53:21
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Lettres ouvertes :: A mon Meilleur Ami Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
laptitelili


Carpe Diem
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
127 commentaires
Membre depuis
5 mai 2002
Dernière connexion
14 novembre 2003
  Publié: 14 mai 2002 à 10:36
Modifié:  Il y a 0 minute par laptitelili
Citer     Aller en bas de page

Coucou à toi mon frère, mon confident, mon ami.

Je ne trouve même pas le bon qualificatif, aucun n'est plus beau ou plus fort que les autres, tous te qualifient. Tu es tout à la fois pour moi. Tu me fais rire, me conseilles comme un frère, tu m'écoutes et me soutiens comme un confident, tu m'aide et me pardonne comme un ami. j'ai encore du mal certain jour à réaliser la chance que j'ai de t'avoir auprés de moi. Toi qui ne m'as jamais fait souffrir, excepté la fois où tu as cru m'avoir déçue. Mais comment pourrais tu me décevoir ? Je n'ai jamais vu quelqu'un d'aussi naturel, honnête et sincère que toi. Tu es le premier ami réel que je connais, celui qui ne juge pas et comprends, celui qui écoute sans interrompre. Je sais que cette amitité choque. Je ne vois pas ce qu'il y a de dérangeant à voir deux personnes du sexe opposé devenir comme les doigts de la main. J'ai toujours pensé que les mentalités avaient évoluées, je me suis peut etre trompée aprés tout. Il y a une seule chose dont je suis sure c'est que je t'adore, que tu peux m'appeler à n'importe quelle heure, quoi qu'il arrive je serais toujours disponible. Je quitterais tout cent fois même si j'ai juste pour venir te border pour que tu aies le sommeil tranquille. Tout comme tu étais toujours là dans les moments les plus durs mais aussi pendant les plus beaux. Je te suis a jamais reconnaissante de m'avoir fait connaître ce sentiment que je n'avais jusque là que frolé : l'amitié. C'est ce qui fait tourner le monde, tout au moins le mien. Si j'ai le courage de me lever le matin c'est parce que je sais que tu seras là quand je franchirais la grille du lycée, qui a dit que c'était une prison ? C'est alors la plus belle de cette terre puisque c'est grace à elle que je t'ai rencontré. Celles et ceux qui n'ont jamais connu ce sentiment ne peuvent pas comprendre. Ils ne peuvent pas savoir ce que c'est d'avoir toujours quelqu'un qui te souris sans raison ni arrière pensée, juste pour ensoleiller la journée. Je t'adore, ne change rien.

laptitelili qui t'aime

 
PédéGé


Tu n'es ce que tu es que face à un autre qui ne l'est pas
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
14 commentaires
Membre depuis
7 mai 2002
Dernière connexion
28 avril 2003
  Publié: 15 mai 2002 à 01:30 Citer     Aller en bas de page

Merci pour ta lettre qui exprime si bien ce que je ressent aussi. Pas de jugement, pas de contraintes, juste le plaisir d'etre bien ou mal ensemble...et le regard des autres car cela dérange qu'on ne suive pas les "lois de la nature" entre sexes opposés.... :-)
Mise en sommeil pour le moment par l'émergence d'un macho qui comprends pas,et qui a gagné le coeur de mon amie, je sais que ce n'est qu'une parenthese et qu'il y a un petuit bout de son coeur qu'il n'aura pas...
Attends toi peut etre aussi a cela, mieux vaut s'y préparer.. :-)
C'est si beau une amitié, que l'amour semble parfois mievre à côté..

Bisous a toi ...donc a ton amis aussi ...

Patrick

  fasse que ta vie soit aussi belle que la vie...
Power Of Purple Lama


ö - Gume, ni rison kareu - ö
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
16 poèmes Liste
55 commentaires
Membre depuis
23 juin 2007
Dernière connexion
11 mai 2010
  Publié: 25 sept 2007 à 07:53 Citer     Aller en bas de page

Tu exprimes si bien ce que j'ai pu penser autrefois.

à toi et toi ami

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 24524
Réponses: 2
Réponses uniques: 2
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0346] secondes.
 © 2000 - 2018 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.