Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 24
Invisible : 0
Total : 26
· Lucie Granville
Équipe de gestion
· Maschoune
13153 membres inscrits

Montréal: 7 déc 07:47:07
Paris: 7 déc 13:47:07
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Nouvelles littéraires :: Emmanuel Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 17 août 2007 à 20:30
Modifié:  20 août 2007 à 16:13 par Rouge
Citer     Aller en bas de page

À toi que je connais si mal...


Elle déambulait dans les rues de Montréal, sans raison autre que le besoin d’être seule quelques secondes. Les trottoirs semblaient s’enchaîner les uns aux autres à une vitesse fulgurante, allongeant leurs paumes à ses pieds comme pour l’empêcher d’arrêter sa route. Puis, elle levait les yeux et posait son regard sur les visages qu’elle croisait, leur arrachant tantôt un sourire, tantôt une bribe d’histoire envolée. Sans trop savoir pourquoi, elle aimait puiser sa part de chaleur au fond de la rétine de ces étrangers, cette chaleur qu’elle ne trouvait nulle part ailleurs.
Cette chaleur qui lui manquait depuis si longtemps, elle qu’elle n’arrivait jamais à saisir complètement.

Ce matin là, rien au monde n’aurait pu taire cette liberté qui bouillait en son ventre, au centre même de son système, cette soif de vivre et de voir que seules ses fuites à Montréal semblaient diluer par quartier.
D’un pas décidé, elle marchait sans se soucier d’où elle atterrirait.
Elle défilait dans les rues, avec comme seul bagage sa conscience et le passé.
Le passé… Des bribes de souvenirs l’atteignirent brièvement. Elle avait tant vécu dans cette ville, de ses jeans troués qu’elle portait fièrement à cette époque, de cette paire de jeans qu’elle porte toujours.

D’un air rêveur, elle fit dévier son regard vers un passant à la peau cacao. L’homme pivota, et planta ses yeux noisette dans les siens. Un frisson lui glaça le sang.
Il se rapprocha, toujours sans quitter ses yeux, tandis qu’elle semblait hypnotisée par chacun de ses gestes. Il se planqua devant elle, respira chacun de ses pores un à un, et scotcha son regard à sa pupille, comme si même le skyline n’égalait pas ce qu’il voyait. Sa bouche frôla la sienne, il posa une main sur son épaule et, doucement, lui souffla son nom à l’oreille.

Emmanuel.
Il s’appelait Emmanuel.
Ils défilèrent dans les rues de Montréal avec leurs jambes comme moteur et, plus tard dans la journée, elle repartait avec comme seuls repères un visage et un nom.

Emmanuel.

 
Nullepart (Ailleurs)


Tiens..une fleur...je vous l'offre! Tiens...un sourire...je vous l'offre aussi!
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
32 poèmes Liste
2749 commentaires
Membre depuis
13 novembre 2006
Dernière connexion
7 novembre 2013
  Publié: 17 août 2007 à 20:40 Citer     Aller en bas de page

Moi j'ai un faible pour la peau cacao...
Cette peau là me fait rêver..
Et tu m'as fait rêver...
Pas à cause de la peau..
À cause de tes mots..
Et de ce nom qui me rappelle..sans blaguer Emmanuel de Mixmania dont j'étais follement amoureuse..
Non mais ça a l'air ridicule comme ça (ça l'est sûrement) ...cet amour impossible..avec un chanteur ringard..
Mais ton texte m'a touché droit au coeur..
Pas à cause de Mixmania..ni de Manu de Mixmania
Non mais je m'embrouille..
Juste tes mots...
L'Emmanuel de ton texte..
Ta façon de raconter..
Tes mots...

  Faut brosser ses dents!
THOMAS


Ne crains pas d'être ignoré, mais d'être ignorant.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
154 poèmes Liste
2756 commentaires
Membre depuis
1er juin 2007
Dernière connexion
28 juillet
  Publié: 18 août 2007 à 04:33 Citer     Aller en bas de page

Très troublant. Une rencontre fugace et intense sur fond de nostalgie.

J'ai vraiment beaucoup aimé.

Merci.

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 18 août 2007 à 19:19 Citer     Aller en bas de page

Nullepart,

Oui, l'Emmanuel de mon texte...
D'ailleurs c'est à lui que je l'ai dédié... c'bizarre on s'connait même pas... il m'avait marqué ce gars...

(moi aussi j'aime la peau cacao... mais euh... manu de mixmania me branchait pas trop ^^)
Et t'inquiète, ça sonne pas ridicule... et j'suis pas là pour juger les gens hein

Juste merci d'être passée.
Ça me fait vraiment plaisir, laulau.


Thomas,

Troublant.
Merci. C'est ce que j'ai voulu créer... j'suis contente que tu le mentionnes... non en fait "contente" c'est pas le mot... je suis... touchée...

merci.


Je vous embrasse tous les deux...

 
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 18 août 2007 à 21:39 Citer     Aller en bas de page

J'ai adorée ma lecture littéraire, de beaux mots, une belle histoire et la chute est très belle.bravo et c'est un coup de coeur.Amitié.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 20 août 2007 à 16:17 Citer     Aller en bas de page

Merci Okana.
Ça me fait très plaisir... d'autant plus que cette nouvelle est la première que j'ai écrite alors... touchée touchée ^^

 
Simply Me


Les humains se donnent plus de mal à éviter ce qui leur fait peur qu'à obtenir ce qu'ils désirent...
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
25 poèmes Liste
413 commentaires
Membre depuis
25 juillet 2006
Dernière connexion
6 mai 2008
  Publié: 25 août 2007 à 12:34 Citer     Aller en bas de page

C'est si... subtile. Que des regards, des sensations, des impressions... J'adore!

  ~§iMP!¥ M£~
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 6 sept 2007 à 08:22 Citer     Aller en bas de page

Merci à vous 2.
*touchée*

Je vous embrasse

 
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 23 sept 2007 à 20:20 Citer     Aller en bas de page

Merchi infiniment

 
Mademoiselle Phébus


Just let me fall out the window with confetti in my hair. (Tom Waits)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
115 poèmes Liste
1548 commentaires
Membre depuis
9 mars 2005
Dernière connexion
30 novembre 2014
  Publié: 26 nov 2007 à 15:00 Citer     Aller en bas de page

depuis que j'ai le coeur en porcelaine

Cette ville, ouais!
C'est nous, princesse.
Et le métro, et le bitume
Et les lumières et les rêves
À faire et refaire

  (Là-haut l'absence entière et le bleu charbonnant.) Par le jour se levaient des géants tristes, un violon en carton-pâte sous le rêve. (Fernand O. -Le Soleil sous la mort)
Rouge


Ex-Érosion
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
68 poèmes Liste
4048 commentaires
Membre depuis
4 novembre 2006
Dernière connexion
8 décembre 2012
  Publié: 27 nov 2007 à 08:32 Citer     Aller en bas de page

Avec les peaux-chocolat.

Merci, Jade.


Cette ville va me rendre fou...
Cette ville va me rendre complètement fou

(bravo jade !)

haha

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2914
Réponses: 10
Réponses uniques: 6
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

À nos horizons déplacés (Tristes)
Auteur : Billie
Antre-temps (Autres)
Auteur : Amandarine
Douleur D'aimer... (Amour)
Auteur : LE PASSANT
Les trois mots au fond de ma gorge (Amitié)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)
dis-moi si tu fermes les yeux quand tu embrasses (Tristes)
Auteur : xebeche
Et pan ! Tout me tourne (Autres)
Auteur : Billie
Tout sang vole (Autres)
Auteur : Billie
à tire d'aile (Amour)
Auteur : Rouge
À la lueur du feu, je me croyais tout permis (Tristes)
Auteur : Nullepart (Ailleurs)
J'ai vu passer les hommes .... (Autres)
Auteur : cartouche
Urbanoïde. (ya pas d'place pour les rêves ici) (Autres)
Auteur : Rouge
Jour né (Autres)
Auteur : Lunastrelle
Les non-dits et les mots blancs... (Autres)
Auteur : Tilou8897
Adorables capucines... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Grains de sable... (Autres)
Auteur : Billie

 

 
Cette page a été générée en [0,0429] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.