Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 29
Invisible : 1
Total : 30
13124 membres inscrits

Montréal: 22 nov 16:47:33
Paris: 22 nov 22:47:33
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes tristes :: De côté. Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
15 février
  Publié: 7 jan 2008 à 13:03
Modifié:  7 jan 2008 à 13:33 par MARIEPROSE
Citer     Aller en bas de page





Regarde les chemins sur son visage,
Les traces sur ses mains vieilles âges,
L’histoire dans ses yeux témoignages.



Croulant dans l’attente des lendemains,
Seul au monde revient et lui appartient.
La vitesse et les gens n’ont pour lui rien.



Il ne parle plus le même langage qu’hier,
Ses mots s’enfargent tombant poussières.
Ses gestes sont sans dessous et à l’envers.



Assis, couché, il ne marche plus au présent.
Il s’agite au petit bruit comme feuille au vent.
Il est ici mais bien ailleurs au même moment.



Les vieux devenus oubliés que l’on tasse là,
Nullement branchés sur nos stations de choix.
Sommes nous devenus des coeurs si étroits?



  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Mo CuiSha


Le bonheur est tellement loin que pour le voir, je louche! (La Fouine)
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
69 poèmes Liste
403 commentaires
Membre depuis
8 décembre 2006
Dernière connexion
18 mai 2016
  Publié: 7 jan 2008 à 14:46 Citer     Aller en bas de page

Quel hommage pour ces personnes agées...
Texte réel malheureusement, souvent ces personnes sont délaissées par leur famille car ces derniers les trouve...embarrassants...Mon dieu, c'est inhumain un tel acte!

Merci pour ces personnes à l'abandon...

Bises , amicalement,
***Coyote***

  Par delà mes mots, je tenterais d'apaiser vos maux...
Guid'Ô


« On finirait par devenir vraiment fou, ou par mourir, si on ne pouvait pas pleurer. »
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
247 poèmes Liste
16105 commentaires
Membre depuis
20 août 2005
Dernière connexion
22 novembre
  Publié: 8 jan 2008 à 03:16 Citer     Aller en bas de page

Il est comme effacé de l'instant

Un texte très touchant....

Je te transmets mes meilleurs voeux...

  [IMG]https://img4.hostingpics.net/thumbs/mini_372043IMG1731.jpg[/IMG]
(...) Cet utilisateur est un membre privilège

Impossible d'afficher l'image
De deux choses Lune.. l'autre c'est le soleil... (Prévert)
   
Statut: Hors ligne
Statistiques de l'utilisateur
253 poèmes Liste
12928 commentaires
Membre depuis
24 mai 2005
Dernière connexion
4 novembre 2009
  Publié: 8 jan 2008 à 05:21 Citer     Aller en bas de page

Un regard tellement proche et réaliste... le tien que je ressens, qui ne fait pas que se pencher, ou 'apercevoir' mais qui accompagne, qui entoure, qui le vit au quotidien .. et qui émeut beaucoup... Oui, ce sont des mots réellement sensitifs..

  Si l'amour s'écrivait avec des grains de sable, j'en écrirais des plages et des plages...
Déraison


Un mot et tout est sauvé. Un mot et tout est perdu. (André Breton)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
31 poèmes Liste
1813 commentaires
Membre depuis
12 mars 2007
Dernière connexion
29 mars 2012
  Publié: 8 jan 2008 à 05:34 Citer     Aller en bas de page

Un magnifique texte réaliste et poignant

surtout lorsque l'on sait que la majorité d'entre eux ont des enfants, qui se déculpabilisent en venant les voir une ou deux fois par an

qu'à cause de leur désamour, ces vieux, vivent une petite mort chaque jour.......en attendant la dernière.


Merci à toi


Amicalement...........Déraison

 
Eliawe Cet utilisateur est un membre privilège

Modérateur

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
8937 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2007
Dernière connexion
29 mai 2018
  Publié: 8 jan 2008 à 05:36 Citer     Aller en bas de page

Superbe mais hélas tellement vrai...

 
pyc


la nature est peinture, la vie est poésie...maison de Monet à Giverny.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
1016 poèmes Liste
16395 commentaires
Membre depuis
29 novembre 2004
Dernière connexion
17 novembre
  Publié: 8 jan 2008 à 07:02 Citer     Aller en bas de page

tu dénonces par ce poème engagé des abandons inadmissibles...je te remercie d'avoir mise ta plume pour nous faire prendre conscience d'une réalité loin d'être glorieuse.
les absurdités de notre société dans ce qu elles ont de plus bas,de plus stupides...ça laisse un gout amer.
une lecture qui marque.
amitiés poétiques.
pyc.

 
Mariesarah

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
179 poèmes Liste
3769 commentaires
Membre depuis
6 février 2007
Dernière connexion
20 octobre 2010
  Publié: 8 jan 2008 à 12:56 Citer     Aller en bas de page

En sommes-nous là et las .....

Coup de coeur que ce poème témoignage.

Merci Marie de l'avoir partagé avec nous.

Amitiés, Marie

  ... et si je m'en vais avant toi, dis toi bien que je serai là, j'épouserai la pluie le vent, le soleil et les éléments pour te caresser tout le temps (Francoise Hardy) merci M-Paule (comme une brise bise de mes aimés sur ma joue)
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
15 février
  Publié: 10 jan 2008 à 09:10 Citer     Aller en bas de page



Merci ***CoYoTe***,

Je vis presque chaque jour dans l'histoire de ces personnes délaissées...
Hélas, ce qui leurs restent ne sont que des traces de leurs passé.
À force d'êtres abondonnés, ils oublient qui ils sont...

________________


Merci Guido,

Heureuse que tu passes ici...
Je te transmets également mes meilleurs voeux...!

________________


Merci ptitebulle,

Tu as tout dit!...touchée!

_________________


Merci Déraison,


C'est malheureusement une triste et réelle situation...
Tu as raison.

__________________


Merci pyc,

Tes commentaires explicites sont souvent sous ma plume cher poète...j'apprécie beaucoup!


_________________


Merci Mariesarah,

Nous en sommes parfois là, las et même lâche...
Heureuse de te revoir!



_______________


À vous tous Merci!!!


Marie.






  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
13 poèmes Liste
23533 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
24 octobre
  Publié: 10 jan 2008 à 22:19 Citer     Aller en bas de page

une vérité si bien écrite !
une réalité qui vit depuis beaucoup d'années

bisous mon amie

james

  Membre de la Société des poètes Français.
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
15 février
  Publié: 11 jan 2008 à 09:26 Citer     Aller en bas de page



Merci James,

Pour ton intérêt à venir me lire aussi souvent!...





Marie.

  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Little stella


La sensibilité de chacun, c' est son génie. BAUDELAIRE
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
84 poèmes Liste
1616 commentaires
Membre depuis
1er mars 2007
Dernière connexion
6 janvier 2012
  Publié: 14 jan 2008 à 14:19 Citer     Aller en bas de page

Un problème évoqué avec talent et beaucoup de lucidité...

et amitiés de So

  Little stella
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
15 février
  Publié: 17 jan 2008 à 09:20 Citer     Aller en bas de page



Merci Little stella,


J'apprécie ton chaleureux passage!





Marie

  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
okana


Plume légère, aquarelle du coeur, partager mon bonheur, sur la page de mes douceurs.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
193 poèmes Liste
7801 commentaires
Membre depuis
20 janvier 2007
Dernière connexion
30 décembre 2012
  Publié: 18 jan 2008 à 11:49 Citer     Aller en bas de page

C'est une triste réalité de la vie, je connais des personnes qui ne vont plus voir leurs maman car elle fait de l'Alzamer.Et, pourtant un petit sourire, caresse de la main.J'ai vraiment aimé ton poème car il taite d'un sujet qui me touche et si bien écrit par toi.bravo.Amitié.Okana.

  Nicole chaput. *Okana *...
MARIEPROSE
Impossible d'afficher l'image
Les paroles s'envolent, les écrits restent...ADAGE TRADUIT DU LATIN
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
77 poèmes Liste
1656 commentaires
Membre depuis
24 janvier 2006
Dernière connexion
15 février
  Publié: 21 jan 2008 à 08:58 Citer     Aller en bas de page



Merci okana,

Tu as si raison...Tous ces gens âgés qui sont délaissés....
Ils ont une fin de vie séparée du passé.





Marie.


  Je suis, tu es, nous sommes Poésie!
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 2520
Réponses: 14
Réponses uniques: 11
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Chambre des Mots (Amour)
Auteur : pluriels
Comme une fleur qu'on laisse faner... (Tristes)
Auteur : pyc
Marguerite... [1] (Amitié)
Auteur : pyc
Je ne trouve plus mon chemin... (Tristes)
Auteur : pyc
Pourtant (Tristes)
Auteur : Hassan
Parce que (Tristes)
Auteur : Tilou8897
Janvier...de fêtes et de grisailles... (Autres)
Auteur : Alponse BLAISE.
Les Vertigineux (Amour)
Auteur : pluriels
Déclaration galante (Amour)
Auteur : dav
Mes Hommages ... (Tristes)
Auteur : Fofopuce
Yeux blancs d’arrêt (brouillon) (Amour)
Auteur : Tendresse54
Ode: Mignonne... (Amour)
Auteur : Alponse BLAISE.
Démence (Amour)
Auteur : Fleur Du Vent
Ce Jour-ci ! (Amitié)
Auteur : Lysée
la lettre (Amour)
Auteur : troublée

 

 
Cette page a été générée en [0,0854] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.