Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 192
Invisible : 0
Total : 194
· Xenia
Équipe de gestion
· In Poésie
13267 membres inscrits

Montréal: 20 oct 03:09:26
Paris: 20 oct 09:09:26
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (décembre 2013) : "Paillettes et poussières" :: Poussières et paillettes Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 10 déc 2013 à 16:29 Citer     Aller en bas de page

Pousse hier, hep, Hayet !
Pacotilles et paillettes
Au sein de naphtaline
Une des magazines
Fil rouge, red carpet
Un miroir aux alouettes

Les bars, Los Angeles
se filoutent en lock ness
se perdront en castings,
séances de shooting
Quand cadre-photo rompt
Sans le sou, plus un rond

Son, réalisateur
Muse et son protecteur
Chute de pellicule
Tournent en ridicule
Prince change de bras
La chance n'est plus là

Jadis, triomphes, honneurs
Stilettos ravageurs
Robes de créatures
tombent en déconfiture
Le riz soufflé tombé
Ton bonheur ajourné

 
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
357 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 11 déc 2013 à 03:52 Citer     Aller en bas de page


Pauvres petites créatures.
"Baby alone in Babylone", écrivait Serge Gainsbourg, qui s'y connaissait en matière de Lolitas tombées des tours...
J'ai bien aimé, un bon rythme.






  Hélène
Sidonie Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
87 poèmes Liste
3744 commentaires
Membre depuis
10 avril 2011
Dernière connexion
10 mars 2018
  Publié: 11 déc 2013 à 04:00 Citer     Aller en bas de page

Le milieu du cinéma et ses désillusions...
Une façon originale dans le fond et la forme de traiter le thème du mois..
Bravo

  On voudrait que tout reparte d'où, un jour, tout s'est arrêté.
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
49 poèmes Liste
3940 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
12 septembre
  Publié: 11 déc 2013 à 08:10
Modifié:  11 déc 2013 à 08:12 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



Ah ! oui ! des Strass aux bals poussières, le milieu du Ciné ce n'est pas toujours la joie....

Un sacré rythme qui rend bien le côté superficiel et météorique du succès dans le fameux 7ème Art...

Très Original !

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
mido ben

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
231 poèmes Liste
15666 commentaires
Membre depuis
7 mai 2013
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 11 déc 2013 à 11:59 Citer     Aller en bas de page

un milieu plein de luxure
ou les rêves des lolitas expirent
très bel écrit

  mes mots viennent de l'encre de mes souvenirs et quotidien
Ella Meliar
Impossible d'afficher l'image
Tralala lalala lala
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
41 poèmes Liste
357 commentaires
Membre depuis
11 octobre 2013
Dernière connexion
23 septembre
  Publié: 12 déc 2013 à 10:07
Modifié:  12 déc 2013 à 10:08 par Ella Meliar
Citer     Aller en bas de page

Catwoman, je reviens sous ton texte car, ayant beaucoup apprécié cet écrit, une question me chiffonne toutefois...Qui est donc cette mystérieuse "Hayet"?
Où bien est-ce un genre d'onomatopée de ton invention?



  Hélène
Y.D Cet utilisateur est un membre privilège


TOTO La terreur des mulots
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
287 poèmes Liste
5084 commentaires
Membre depuis
7 décembre 2010
Dernière connexion
19 octobre
  Publié: 12 déc 2013 à 13:00 Citer     Aller en bas de page

j'ai aimé ma lecture, la forme est originale, beaucoup de mots qui forment des images sans l'aide de verbes. pourquoi pas !

Amitiés

Yvon

  YD
Sybilla

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
94 poèmes Liste
14981 commentaires
Membre depuis
28 août 2012
Dernière connexion
14 octobre
  Publié: 12 déc 2013 à 18:02 Citer     Aller en bas de page



Bonsoir chère Catherine,

Le cinéma attire en ses strass et paillettes anime l'espoir de monter sur l'estrade des starlettes qui parfois tombent de haut cependant Hayet signifiant la vie (oups....j'ai regardé dans wikipédia) se reprendra vite et passionnée trouvera une nouvelle voie dans lequel elle s'épanouira...
Toujours créatrice Catherine...



Sybilla

  Le rêve est le poumon de ma vie
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 15 déc 2013 à 09:25 Citer     Aller en bas de page

**Reallice
1/ Oui, la célébrité peut faire vivre des dé-illusions et jouer des tours.
2/ Hayet est un prénom d'origine arable qui signifie "la vie", comme le dit Sybilla. Le premier vers est composé de jeux de mots. Poussière et paillettes.
Il me rappelle surtout une amie d'école, tunisienne, que j'aimerais revoir - qui n'a rien à voir avec l'histoire, par ailleurs.
Merci pour ton intérêt.

**Sidonie
Merci pour ton gentil commentaire. Les illusions fonctionnent partout.

**Ballandine
Oui, tu as bien raison. La caméra est comme un miroir, devant/derrière, de muse tu peux aisément passer à rien du tout.

**Mido
De luxure, heu, peut-être. Les lolitas sont portés aux nues, et se fracasse le nez sur le joli miroir ou minoi.

**Yvon
Les images sans verbe, je n'y ai pas pensé. Merci de ton attentive lecture.

**Sybilla
J'espère que les Hayet gardent une lumière qui les guide.

Merci à tous/toutes,
Catherine

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
301 poèmes Liste
2580 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
4 septembre
  Publié: 16 déc 2013 à 03:10 Citer     Aller en bas de page

Nous te remercions aussi beaucoup de ton imagination qui fuse sur LPDP et ta façon de glisser n'est jamais académique plutôt libre comme expression
Ce qui donne à chaque fois envie de te voir évoluer, de belles figures en somme...


Marchepascal

    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 16 déc 2013 à 14:19 Citer     Aller en bas de page

**MarchePascal
Merci pour ce commentaire que je trouve assez touchant.

Pour ce qui est d'écrire de façon non académique, je sais que tu sais, de quoi qu'tu causes.

Bonnes fêtes, Monsieur,
Catherine

 
Emme

Modératrice

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
3497 commentaires
Membre depuis
22 août 2011
Dernière connexion
11 octobre
  Publié: 20 déc 2013 à 12:36 Citer     Aller en bas de page

Ma Cat ,
J'ai beaucoup aimé le style de ton poème, comme une association de mots, de phrases !
J'admire cette aisance que tu as de passer d'un style "codifié" à un autre plus "loufoque" mais
ô combien agréable !
J'ai lu tous les commentaires, et en deux mots : Je "plussoie" !
Amitiés chaleureuses.
Emme.
PS : sais tu que Hayet veut dire Vie en arabe (c'est aussi un prénom) !

  la vida son dos dias...vivelos !
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
444 poèmes Liste
8631 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
16 octobre
  Publié: 21 déc 2013 à 02:56 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Emme,

Je te remercie de ce joyeux commentaire avisé.
Oui, pour Hayet, elle était aussi une copine de classe pendant mes petites classes. J'aimerai avoir de ses nouvelles.

Bises,
Catherine

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1214
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

Les masques (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bibenja
Ce matin, au jardin (zadjal) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Sur un piano (Poèmes par thèmes)
Auteur : Bibenja
Son sillage (chevalier Liqueur/chris Charmeur) (Poèmes par thèmes)
Auteur : Chevalier Liqueur
Trouble de Plume (Poèmes par thèmes)
Auteur : ballandine
Amour et brins de pailles (Poèmes par thèmes)
Auteur : ballandine
Carrousel (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Coming out "masques" (Poèmes par thèmes)
Auteur : Catwoman
Ils ont rêvé, je rêve encore (Poèmes par thèmes)
Auteur : Ella Meliar
La mort et l'amour. (Poèmes par thèmes)
Auteur : Celle qui rêve

 

 
Cette page a été générée en [0,0451] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.