Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membres : 2
Invités : 28
Invisible : 0
Total : 30
· ode3117 · Aude Doiderose
13374 membres inscrits

Montréal: 14 juil 09:22:53
Paris: 14 juil 15:22:53
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: L'amour aidant, le prêt fonctionne... Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
6730 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 31 mai 2015 à 12:18
Modifié:  31 mai 2015 à 12:20 par Hubix-Jeee
Citer     Aller en bas de page

Sally Beee, venait, en toute logique, d'achever, à coups de parpaing perdu, un ex-libris carnivore, à la page 666 du "Necronomicon".
Je me lavais, devant le vent, qui se levait, étirant mes doigts de fait, pour en allonger une à la tête molle de gnou mâle, qui venait de pousser un niais cri vain, dans les escaliers...

Tandis que le skbllz mouillait aux antipodes, mon i.pod sautilla 3 fois -
Sur mon écran Dare-Hay, Rudolph Valentino faisait un chèque, sans provision, à Vilma Banky, muette.

" Tu ne réponds pas, mon grand fou de basson?, me dit Sally Beee, en dépliant un cèdre, sur le balcon laqué.
- Ben, c'est le colonel Nicon qui voudrait savoir si:
a.L'ouragan laisse des empreintes s'il emporte?
b.La chemise du chimiste est-elle mixte?
c.La morsure du poulpe est-elle astringente?
- Et alors?
- Je lui ai répondu d'aller se faire cuire un neuf, sept fois..."

Tandis que le skbllz rouillait ostensiblement, Sally Beee, après avoir étranglé une hernie fiscale, préparait un garou de fou-melon, sauce Mc Ramais.

Tout d'abord, éplucher des congres las, après les avoir au préalable, pendus à un rhododendron violé le mois précédent, les poncer au roc Hudson, les tremper quelques micro-secondes dans de l'urine de poux -
Les faire fondre devant les lolos d'une Ferrari, un jour férié.
Pendant que leurs yeux bandent, cuire, en parallèle et pipe-aide, dans une poêle "A Cornue", 100 grammes de sol, 2 os de la, un Littré de mi, mélanger le tout, rajouter une petite suée d'Oise. Laisser refroidir devant Patrick Sabatier à Roland Garros, en kilt ou double. Servir un Ace, sec...

Ça sentait bon le (t)apis (de l')aine, depuis le pissodrome du comté d'Essex.
Sally Beee salivait comme la lie masse, moi j'entubais un néon pour y voir plus clair.

Nous fûmes ravis par un plaisir gustatif sans précédent.
Je m'endormis juste après, le nez contre le sein gauche, celui du cœur, de Sally Beee, qui me regardait lui sourire en rêvant qu'elle me regardait dormir en souriant.

C'est elle qui me l'a dit...

Comme quoi, on peut rire de toutou, mais pas avec n'importe quel kiki!

Hubix.

 
Galatea belga


Mon rêve est la réalité banale d'un autre-Galatea-
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
717 poèmes Liste
15268 commentaires
Membre depuis
6 décembre 2009
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 2 juin 2015 à 02:35 Citer     Aller en bas de page

Nous fûmes ravis par un plaisir gustatif sans précédent.
Je m'endormis juste après, le nez contre le sein gauche, celui du cœur, de Sally Beee, qui me regardait lui sourire en rêvant qu'elle me regardait dormir en souriant.

C'est elle qui me l'a dit...




Et là c'est du compréhensible...

  Si visi amari, ama.Le Prince ...oh le Prince...
Hubix-Jeee


Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux. René Char.
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
133 poèmes Liste
6730 commentaires
Membre depuis
25 décembre 2010
Dernière connexion
14 juillet
  Publié: 2 juin 2015 à 15:13 Citer     Aller en bas de page

merci Lilia, d'être passée et d'avoir déposé ton petit commentaire qui me fait bien plaisir par ces temps de disette...

Parler de soi-même, de sa propre et réelle personne, comme c'est souvent le cas, en poésie, n'a que peu d'intérêt...

Au-delà de cette évidence, s'inventer une identité, se savoir autre, tel qu'on le devient, à travers la poésie, permet une infinie créativité...

Alors, je me suis mis dans la peau de Hubix-Jeee, dans des situations abracadabrantes, plus ou moins maîtrisées, qui accorde une place prépondérante à un humour décalé, au non sens, à l'absurde et permettant à l'imagination de suivre son cours, sans trop déborder...

Amitiés...

Hubix.

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 894
Réponses: 2

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1035/13157

8.7%
 
 90 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 79 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.8%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.7%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.7%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.8%
 
 112 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.1%
 
 198 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.4%
 
 325 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0179] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.