Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 0
Invités : 61
Invisible : 0
Total : 61
13150 membres inscrits

Montréal: 31 mars 21:21:43
Paris: 1er avr 03:21:43
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant



LPDP :: Journal :: Grabataire Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Elodie Daraut


Rend toi fière
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
148 poèmes Liste
647 commentaires
Membre depuis
20 août 2011
Dernière connexion
30 mars
  Publié: 22 juin 2015 à 08:28
Modifié:  22 juin 2015 à 09:24 par Elodie Daraut
Citer     Aller en bas de page

Notre Terre a 80 ans et à 100 ans elle mourra. Des suites d'une longue maladie.
De la blessure cuisante du destin qui promet une fin à toutes les poussières.

Ses enfants ont grandi, sont morts avant elle, si peu avec elle.

Jamais vaincue, témoin seulement d'une lente agonie. La sienne si habilement dissipée par les Siècles.

Il lui aura fallu les 4/5e de sa vie, pour que s'y côtoient ces bactéries étranges et commensales
que furent une roussette d'Okinawa, un tigre de Tasmanie, un éléphant de Chine, un ours de l'Atlas, un Dauphin du fleuve Yang-Tsé. Toutes ces dénominations géographiques qui les faisaient appartenir à si peu alors qu'ils n'appartenait qu'à toi - Terre. A ton indifférence aussi, à ta violence ; ils ont grandi avec toi.

D'eux je me souviens à peine. Les images ne préservent en rien la vie.
Car nous sommes des ombres dans ton ombre. C'était pourtant le fait de 4 milliards d'années, d'infimes secondes, d'habiles subterfuges qui prirent un jour essence et vie, puis abruptement fin.

Parasites et ouvriers, tout comme nous

Tout cela n'aura pas d'importance dans le désert aride que tu seras.
Nul ne regardera ce système déliquescent et tout ignorera ces turbulences grandiloquentes et guerrières.

Des milliards d'autres vies par delà l'univers. Tu fus aussi imparfaites que nous étions. Aussi éphémère aussi.

Je t'aimais bien.

Mais tout nous échappe ; tout se mélange - ni toi ni moi n'auront finalement retenu l'essentiel.

Ce qui compte est au cœur un temps, et malgré ce qu'il épargne et voit grandir, il restera soumis à ce tendre soleil d'une lumière qui ne peut être que la Vérité, dont la douceur finit toujours par brûler.

Il en faut peu pour faire un monde, encore moins pour faire un désert. Les cieux continuent de te voir pleurer sur ton sort à grand torrent de Vie. .

Ils t'appelaient la planète d'eau sans voir que nous naissions de tes larmes. Elles seront bientôt sèches.

Notre Terre qui êtes aux cieux, je ne sais pas quoi te dire,

alors peut-être, comme un phytoplancton de 2 minutes à une baleine de 200 ans, un amphibien à un spinausore (avant que l'un ne soit aussi disparu que l'autre)

So long, and thanks for all the fish

  ⠨⠺⠓⠕ ⠙⠑⠑⠍
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 555
Réponses: 0

Page : [1]

Seriez-vous prêts à contribuer activement dans une mise en version audio des textes d'auteurs du site (sous condition d'accord de la part de ceux-ci bien entendu) ?

État du vote : 1025/13144

8.6%
 
 88 votes : Non, en fait je reste assez neutre par rapport à une initiative de ce genre.

7.6%
 
 78 votes : Non, cela ne m'intéresse pas

4.9%
 
 50 votes : Non, je ne crois que ce soit une bonne idée

15.9%
 
 163 votes : Non, mais ça peut être intéressant

1.8%
 
 18 votes : Aucun souci, je fais cela tous les jours

10.6%
 
 109 votes : Oui, pas de problème, je sais que je pourrais

19.2%
 
 197 votes : Oui, mais je ne suis pas sûr de savoir le faire

31.4%
 
 322 votes : Oui, mais je ne vois pas comment

 

 
Cette page a été générée en [0,0196] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.