Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
Portrait sous vers
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 25
Invisible : 0
Total : 26
Équipe de gestion
· In Poésie
13156 membres inscrits

Montréal: 24 mai 19:14:00
Paris: 25 mai 01:14:00
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Lettres ouvertes :: Le Secret Caché Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 12 avr 2005 à 14:42
Modifié:  20 jan 2009 à 11:01 par Lunastrelle
Citer     Aller en bas de page

Le secret caché


Je croyais avoir caché ce secret tout au fond de moi.
Je ne voulais plus m'en souvenir,
C'était trop douloureux,
Mais voilà qu'il est caché depuis plus de 25 ans.
Et voilà que ma copine dévoile tout à mon conjoint...
Tout est revenu dans ma tête,
Un étrange sentiment est monté à ma gorge:
Celui qui dévoile cette peine d'enfance,
Et qui dénonce ma souffrance.

Je n'avais que 11 ans,il était gros et laid.
Quelle odeur dégoûtante il avait,
Ses mains était plus grosses que tout mon corps,
Mais ma mère avait confiance en lui.
C'est lui qui me gardait,
Personne ne pouvait deviner, mes blessures du passé.
Je me cachais derrière le mensonge,
Criant que j'oublierai tout.
Mais il en n'est rien,ce sentiment que j'ai
Me lève le coeur,
Depuis que ma copine a parlé.
Chaque nuit reviennent ces migraines,
Des images de cette petite fille qui hurlait,
Mais personne ne l'entendait...
Je me sens encore sale,
Je sens la pression de ces mains sur moi.
Il me faisait mal, je n'étais qu'une proie facile,
Et lui il était l'homme parfait aux yeux de tous.
Qui aurait cru cette petite fille sans défense qui n'avait Que 11 ans, moi je n'étais rien et lui il était parfait...
Maintenant,il est mort et j'en suis heureuse,car plus Jamais il ne pourra faire de mal à ses petites nièces Sans défense...

 
MiSs SparroW


... Libre ...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
123 poèmes Liste
316 commentaires
Membre depuis
22 décembre 2004
Dernière connexion
29 août 2005
  Publié: 16 avr 2005 à 07:06 Citer     Aller en bas de page

Je sens ton soulagement ... on ne peut se réjouir de la mort de quelqu'un, sauf quand il nous a fait beaucoup de mal ...

De tout coeur avec toi,
MiSs

  La vie est injuste. Tout le monde le sait, mais moi je le répète encore une fois : la vie est injuste!
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 16 avr 2005 à 14:02 Citer     Aller en bas de page

merci Miss d,avoir pris le temps de me repondre
oui ces vrai sa me soulage vraiment beaucoup

Marie-Jo

 
Kimy


On finirait par devenir fou ou par mourir si on ne pouvait pas pleurer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
78 commentaires
Membre depuis
22 mai 2005
Dernière connexion
14 juin 2007
  Publié: 6 juin 2005 à 11:20 Citer     Aller en bas de page

Un secret tel que celui-ci ne peut jamais être enfoui à jamais au fond de notre être,il revient à la surface, il éclate en pleine face sans qu'on y prenne garde, il resurgit et les mauvais souvenirs aussi,tout nous revient les odeurs, les paroles, le regard, les pleurs,les gestes, les douches qu'on s'efforce de prendre en croyant qu'on enlevera cette odeur qui vous colle à la peau, on se sent toujours sale, et on à honte,honte d'avoir été sa victime,mais personne n'a à avoir honte de l'animosité de l'homme, l'homme est ce qu'il est, sans coeur est sans âme, certains echappe à la règle...
Je te soutient et je suis de tout coeur avec toi.
Amicalement.
Kimy.

  Ce n'est pas parce que on est handicapé qu'on est différent car nous sommes tous différents.
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 6 juin 2005 à 12:46 Citer     Aller en bas de page

Bonjour Kymy
Merci de tes mots
Ont vis des choses semblable
et c'est en parlant que sa
soulage avant je n'aurais rien dis
mais depuis un petit bout de temps
je me rend compte que d'en parler
me soulage énormément
Merci
Marie-Jo
xxx

 
Kimy


On finirait par devenir fou ou par mourir si on ne pouvait pas pleurer
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
78 commentaires
Membre depuis
22 mai 2005
Dernière connexion
14 juin 2007
  Publié: 6 juin 2005 à 13:06 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai que d'en parler soulage, au début on ne sait pas par où commencer, mais au fur et à mesure qu'on en parle, cela nous soulage, a travers des mots on peut exprimer nos maux....et tous ça sans être juger et ça c'est génial....
Si tu as besoin de te soulager je suis là.
Amicalement.
Kimy....

  Ce n'est pas parce que on est handicapé qu'on est différent car nous sommes tous différents.
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 6 juin 2005 à 15:33 Citer     Aller en bas de page

merci beaucoup Kymy

de ton aide c'est ça que
j'aime ici ont s'entraide
et je trouve ça génial

Merci
Marie-Jo
xxx

 
Jo


«Le baiser est le petit point rose que nous mettons sur le «i» du verbe aimer...» Cyrano
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
71 poèmes Liste
2966 commentaires
Membre depuis
14 novembre 2003
Dernière connexion
1er octobre 2014
  Publié: 28 oct 2005 à 13:58 Citer     Aller en bas de page

J'avais onze ans également quand tout ça est arrivé... Pour m'aider à m'en sortir j'ai écrit et aujourd'hui, j'ai presque oublié ce jour là... Je te comprends Marie-Jo et je suis là, si tu as envie de parler...
Mes amitiés.
Jo

  ~ Je L'aImE à MoUrIr ~
Ptitrayon


L'aimer sans le connaitre,est difficile mais, le connaitre sans l'aimer est impossible
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
89 poèmes Liste
1488 commentaires
Membre depuis
11 avril 2005
Dernière connexion
23 avril 2007
  Publié: 26 déc 2005 à 19:38 Citer     Aller en bas de page



merci

Marie-Jo
xoxxoxo

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 1442
Réponses: 8
Réponses uniques: 4
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :



Nous n'avons pas assez de données pour vous afficher des recommandations. Aidez-nous en assignant une cote d'appréciation aux poèmes que vous consultez.

 

 
Cette page a été générée en [0,0357] secondes.
 © 2000 - 2020 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.