Tanné de la publicité? Devenez un membre privilège et dites adieu aux bannières!

LPDP - Page d'accueil
Devenez membre
Oublié M.Passe?
Compte privilège
Nouveau compte
Activer un compte
Oublié mot de passe?
Renvoyer code d'activation
Poèmes populaires
Hasards de l'équipe
Poèmes de l'année
Poèmes par thèmes
Publier un poème
Liste détaillée des sections
Poème au hasard
Poème au hasard avancé
Publications
Règlements
Liste des membres
Fils RSS
Foire aux questions
Contactez-nous
Chat
À Propos
::Poèmes::
Poèmes d'amour
Poèmes tristes
Poèmes d'amitié
Poèmes loufoques
Autres poèmes
Poèmes collectifs
Acrostiches
Poèmes par thèmes
::Textes::
Nouvelles littéraires
Contes d'horreur
Textes érotiques
Contes fantastiques
Lettres ouvertes
Citations personnelles
Textes d'opinion
Théâtre & Scénario
::Discussions::
Nouvelles
De tout et de rien
Aide aux utilisateurs
Boîte à suggestions
Journal
Le coin de la technique
::Images::
Album photo

Membre : 1
Invités : 26
Invisible : 0
Total : 27
· thomelie 50
13078 membres inscrits

Montréal: 25 mai 05:28:47
Paris: 25 mai 11:28:47
::Sélection du thème::
Ciel d'automne
Lime trash
Soleil levant









LPDP :: Poèmes par thèmes : Éphémères (janvier 2014) : "Sur le quai" :: J'attendrai ton départ Aller en bas de page Cacher le panneau de droite

Page : [1] :: Répondre
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 11 jan 2014 à 16:32 Citer     Aller en bas de page

Sur le quai de la Loire
notre amour a pris fin
Sur le quai de la gare
est parti notre train

Mon siège... occupé

immobile
prostré éloigné,

J'attendais là,
caché

Et maintenant,
j'attends que tu t'éloignes
j'attends
comme un épouvantail
engourdi
J'attends
que tu t'en ailles

sur le quai de ma mémoire.


Bonne année à tous !

 
James


La vie est la cruauté de la mort (James)
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
12 poèmes Liste
23520 commentaires
Membre depuis
4 octobre 2006
Dernière connexion
13 mai
  Publié: 11 jan 2014 à 16:41 Citer     Aller en bas de page

Bonsoir,

Des quais bien tristes ! Mais qui sont d'une réalité incontournable

James

  Membre de la Société des poètes Français.
Catwoman

Administratrice
Impossible d'afficher l'image
« Rien, en Poésie, ne s’achève. Tout est en route, à jamais. Andrée Chédid
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
433 poèmes Liste
8454 commentaires
Membre depuis
27 juillet 2012
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 12 jan 2014 à 04:15 Citer     Aller en bas de page

Bonjour,

Parfois, on n'a pas le choix que de rester à quai. C'est bien triste.

Bonne à toi également,
Catherine

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
296 poèmes Liste
2546 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 12 jan 2014 à 05:43 Citer     Aller en bas de page

Oui Bonne Année à toi aussi que cette année t'apporte un nouvel Amour un élan plus fort encore beaucoup d'émotions à recevoir !!!

Comme le dit James " incontournable "
Il y a tellement d'autres lieux ...


A bientôt vers d'autres horizons

Marchepascal


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
ballandine


Moi, quand je rêve de liberté....
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
46 poèmes Liste
3934 commentaires
Membre depuis
17 décembre 2010
Dernière connexion
2 avril
  Publié: 12 jan 2014 à 13:08
Modifié:  12 jan 2014 à 13:09 par ballandine
Citer     Aller en bas de page



Que de quais douloureux dans cette histoire de coeur..

Emouvante tristesse....



Bonne santé pour que soient pleins tes bonheurs....

  Ecrire est un acte d'amour, S'il ne l'est pas il n'est qu'écriture (Cocteau)
ode3117

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
435 poèmes Liste
21621 commentaires
Membre depuis
22 juillet 2010
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 13 jan 2014 à 12:26 Citer     Aller en bas de page

Parfois on reste là figé, pendant que le train s'éloigne, on ne pense plus à rien pendant un long moment, puis la vie reprend avec ses joies et ses lassitudes
Bien apprécié ce poème
Merci
Bien amicalement ODE 31 - 17

  OM
QUOIQOUIJE

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
203 poèmes Liste
4329 commentaires
Membre depuis
5 novembre 2013
Dernière connexion
23 mai
  Publié: 13 jan 2014 à 13:25 Citer     Aller en bas de page

Allez ! Une de perdue ...

Je déconne.

Ta tristesse est bien passée

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 13 jan 2014 à 15:54 Citer     Aller en bas de page

James, Catherine, Marchepascal, Heak, Ballandine, Ode, QUOIQOUIJE, merci de votre passage sous ce poème. Oui, la perte d'un amour est toujours triste. Ce qui l'est peut-être encore plus, c'est le bagage émotionnel et visuel qui nous reste en mémoire, de l'être aimé, et dont on a du mal à faire ses adieux. Et on est là devant ses souvenirs, à les voir défiler. Plus on les retient, plus ils nous font du mal ( même les plus beaux ). J'ai écris ce poème en voulant transmettre ce message. Merci à vous et à bientôt !

 
marchepascal Cet utilisateur est un membre privilège


Le monde est en nous sommes le monde
   
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
296 poèmes Liste
2546 commentaires
Membre depuis
23 mars 2011
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 13 jan 2014 à 16:44 Citer     Aller en bas de page

Très touchante ta réponse


Marchepascal


    Le temps comme le vent passe et ne s’arrête jamais!!!
Chris-Charmeur


Don't wake me up !...
   
Statut: Hors ligne
Visitez le site web de ce poète. Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
14 poèmes Liste
7521 commentaires
Membre depuis
24 juillet 2012
Dernière connexion
10 novembre 2018
  Publié: 19 jan 2014 à 07:16 Citer     Aller en bas de page

Et écrit avec beaucoup de pudeur... C'est vraiment dommage pour toi de ne pas avoir trouvé de place assise.... Je ne dis pas cela par humour noir mais que cette image dans le texte accentue les choses...
Sur le quai de ma mémoire... J'aime beaucoup...



KIWI

  Tous les textes sont déposés à la SGDL...
God bless you !...
Alponse BLAISE. Cet utilisateur est un membre privilège

Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
300 poèmes Liste
15477 commentaires
Membre depuis
18 juin 2006
Dernière connexion
24 mai
  Publié: 21 jan 2014 à 11:30 Citer     Aller en bas de page

"Et maintenant,
j'attends que tu t'éloignes
j'attends
comme un épouvantail
engourdi
J'attends
que tu t'en ailles

sur le quai de ma mémoire."...

Malgré la tristesse de tes mots, j'aime comme tu as développé le thème...

Alex

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 1er mai 2014 à 03:35 Citer     Aller en bas de page

Marchepascal, Kiwi, Alex, et Péribole. Désole du retard de ma réponse. Je vais davantage vers les autres poèmes que je retourne vers les miens. Merci de votre passage et re-passage.

 
Jean-Claude Glissant
Impossible d'afficher l'image
Statut: Hors ligne
Envoyez un message instantané à ce poète.
Statistiques de l'utilisateur
72 poèmes Liste
1489 commentaires
Membre depuis
19 avril 2013
Dernière connexion
24 mars
  Publié: 7 août 2014 à 04:16 Citer     Aller en bas de page

C'est vrai qu'entre deux trains : un qui part et un autre qui arrive, charriant un amour déçu et un nouvel amour, il y à cet espace de liberté qui peut nous aider à nous reconstruire. Merci Adameve pour ton passage sous ces mots. À bientôt !

 
Page : [1] :: Répondre

 

 



Répondre
Version imprimable
Avertissement par courriel
Autres poèmes de cet auteur
Share
Cocher cette section lue
Cocher toutes les sections lues
Visites: 958
Réponses: 12
Réponses uniques: 9
Listes: 0 - Voir

Page : [1]

Les membres qui ont aimé ce poème ont aussi aimé les poèmes suivants :

(Poèmes par thèmes)
Auteur :
La poésie, c'est ghetto ... (Poèmes par thèmes)
Auteur : Sidonie
Dans le ventre de Paris (Loufoques)
Auteur : Alanna

 

 
Cette page a été générée en [0,0378] secondes.
 © 2000 - 2019 VizFX.ca - Tous droits réservés  |  Pour nous joindre
L'utilisation de ce site Web implique l'acceptation des Conditions d'utilisation. Tous les textes hébergés par La Passion des Poèmes sont protégés par les lois de la protection des droits d'auteurs ainsi que par des traités internationaux. Il est strictement interdit de distribuer, d'afficher ou d'utiliser ces textes de quelque manière sans l'autorisation de l'auteur du texte en question.

           
 
Oubliez votre mot de passe? Cliquez ici.